Twist and Shout

Twist and Shout
Description de l'image Twist and Shout by The Isley Brothers US vinyl 1962.jpg.
Chanson de The Isley Brothers
Face A Always Late (Why Lead Me On)
Sortie 1962
Durée 2:05
Langue anglais
Genre Rock 'n' roll
Format 45 tours
Auteur-compositeur Phil Medley
Bert Russell
Label Atlantic Records

Singles de The Isley Brothers

Twist and Shout est un standard du rhythm and blues, du twist et du rock, notamment interprété par les Isley Brothers et par les Beatles.

Versions initialesModifier

La chanson est écrite en 1961 par Phil Medley et Bert Berns, sous le pseudonyme de Bert Russel. Sa structure harmonique sur trois accords obstinément répétés est ouvertement copiée sur celle de La Bamba. Elle est enregistrée par le groupe vocal The Top Notes sous la direction de Phil Spector. Le disque rencontre peu d'écho.

L'année suivante, Bert Berns confie la chanson au groupe de rhythm & blues The Isley Brothers et, mécontent du traitement qu'en avait fait Phil Spector, décide cette fois-ci de la produire lui-même, dans une version modifiée. Le pont de 16 mesures chanté en solo sur la tonique et sa relative mineure est supprimé. Est introduit un nouveau pont qui reste sur la dominante en retardant de six mesures la résolution de la phrase musicale précédente tandis que les chanteurs lancent successivement des notes qui se superposent pour former un accord de septième. Cette version, sortie le , remporte un franc succès. Elle est classée n°2 des charts R&B(rhythm and blues) aux États-Unis, et n°17 des charts pop. C'est le premier tube des Isley Brothers.

Version des BeatlesModifier

Les Beatles décident de reprendre Twist & Shout pour leur premier album Please Please Me. L'enregistrement a lieu dans les studios d'Abbey Road le . John Lennon chante, ou plutôt, hurle littéralement. Capturée à la fin de la séance qui a duré plus de neuf heures, cette version reprend les arrangements de la version des Isley Brothers, à cela près que le motif choral du pont est repris en coda et que l'exécution s'éloigne du style twist pour sonner plus rock 'n' roll, ainsi que les Beatles avaient l'habitude de la jouer en concert, les riffs de cuivres étant remplacés par des notes vigoureusement claquées de guitare.

L'album sort au Royaume-Uni le . La chanson figure également sur la version américaine Introducing... The Beatles parue le . Et on la trouve encore sur un EP anglais édité le 12 juillet intitulé justement Twist And Shout.

En France comme dans le reste de l'Europe continentale, qui jusque-là n'avait guère accordé d'attention aux premiers hits britanniques du groupe, la chanson fait un succès radio durant l'été. Elle est, avec She Loves You au même moment, celle qui révèle les Beatles aux publics européens.

Une interprétation en public de Twist and Shout est restée très fameuse. Le , les quatre musiciens de Liverpool se produisent devant la famille royale au Prince of Wales Theatre de Londres pour le Royal Variety Show (en), où un John Lennon, irrévérencieux, lance ce titre de la façon suivante : « On the next number, would those in the cheaper seats clap your hands? All the rest of you, if you'll just rattle your jewelry! (« Pour notre prochain titre, est-ce que les gens assis aux places les moins chères peuvent taper des mains ? Quant aux autres, vous n'avez qu'à agiter vos bijoux ! »). Cette version peut être entendue sur l'album Anthology 1.

Le , la chanson est éditée en single aux États-Unis par le label Vee Jay. Elle se classe à la deuxième place du hit-parade américain le 4 avril, juste derrière Can't Buy Me Love. Elle sera finalement publiée en Angleterre le sur un 45 tours, en face B de Back in the U.S.S.R., pour accompagner la compilation thématique Rock 'n' Roll Music publiée le même mois dans laquelle elle se trouve. En 2016, elle a été rajoutée à la trame sonore du spectacle Love qui tient l'affiche à l'hôtel The Mirage de Las Vegas. On ne l'entend donc pas sur le disque qui a été publié en 2006[1].

Cette chanson est jouée en ouverture lors des deux tournées américaines, mais en 1965, par contre, en version écourtée. Un extrait de la version enregistrée le , en direct du Hollywood Bowl, a été publiée la même année sur l'album documentaire américain The Beatles' Story et la version écourtée, celle-ci enregistrée le , est placée sur le disque The Beatles at the Hollywood Bowl paru en 1977[2] et remastérisé en 2016[3]. La même année, on peut entendre une autre version live sur Live! at the Star-Club in Hamburg, Germany; 1962 mais l'origine de cet enregistrement est débattue[4].

Cette chanson a été interprétée dix fois dans les studios de la BBC; aucune autre reprise n'est jouée aussi souvent[n 1],[5]. On retrouve, sur le disque On Air - Live at the BBC Volume 2, la version enregistrée le pour l'émission Pop Go The Beatles du [6].

Publication en FranceModifier

La chanson arrive en France en sur la face B d'un 45 tours EP (« super 45 tours »), accompagnée de A Taste of Honey ; sur la face A figurent She Loves You et Do You Want to Know a Secret. La photo de la pochette est de Fiona Adams (en), identique à celle du EP britannique Twist and Shout[7].

Autres reprises et adaptationsModifier

ReprisesModifier

Dans la foulée de ce succès, la chanson a fait l'objet d'un grand nombre de reprises. Brian Poole and the Tremeloes (groupe signé par Decca à la place des Beatles) en enregistre une version quatre mois après la bande de Liverpool. Celle-ci se classe à la 4e place des charts anglais.

Les Kinks ou Bruce Springsteen l'ont souvent interprétée sur scène. Les Troggs l'ont enregistré sur un medley avec Louie Louie et Hang on Sloopy, The Who ont joué un medley Shakin' All Over/Spoonful/Twist and Shout, enfin le groupe Genesis l'a intégrée à sa chanson-medley Turn It On Again, entre autres au concert du Knebworth en 1980.

Johnny Rivers a enregistré le medley La Bamba / Twist And Shout (Twist And Shout ressemble d'ailleurs beaucoup à la version de Ritchie Valens de La Bamba).

On en trouve aussi des versions par The Shangri-Las, Ike & Tina Turner, Billy Lee Riley, Screamin' Jay Hawkins, Jack Nitzsche, Salt-N-Pepa, Chaka Demus & Pliers, The Mamas & The Papas, Timber Timbre, The Vamps etc.

En France, Twist and Shout a été reprise notamment par Dick Rivers et Matmatah.

Dans le film La Folle Journée de Ferris Bueller sorti en 1986, Matthew Broderick danse et chante en playback sur la version des Beatles lors de la fête Von Steuben Day à Chicago.

AdaptationsModifier

Une version française écrite par Georges Aber et chantée par Sylvie Vartan sous le titre Twiste et chante, sort en [8]. Au Québec, la même année, Les Baronets reprennent Twiste et chante.

En 1995, la chanteuse pour enfants Carmen Campagne interprète sa chanson Un bon chocolat chaud sur l'air de la version des Beatles, on l'entend dans la pièce La vache en Alaska.

Les Bidochons en ont fait une parodie intitulée Triste Chat. Le groupe français Les Avions a également fait une reprise de ce titre, parue sur l'un de leurs premiers singles, en face B.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Avec quinze prestations, From Me to You y est la chanson interprétée le plus souvent.

RéférencesModifier

  1. « Le Cirque du Soleil modifie son hommage aux Beatles », sur TVA Nouvelles (consulté le ).
  2. http://www.beatlesebooks.com/twist-and-shout
  3. (en) Joe, « The Beatles Live At The Hollywood Bowl to be released in September », sur beatlesbible.com, The Beatles Bible, (consulté le ).
  4. (en) Dr Hans Olof Gottfridsson, « Part 2 : Nothing is Reel - The Beatles Star Club Recordings », Record Collector Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « The Beatles’ BBC radio recordings », sur The Beatles Bible, (consulté le ).
  6. Livret du disque On Air - Live At The BBC Volume 2
  7. Andre Barreau, Titre : Where They Jumped, Furore Magazine #24: Beatles Issue, Piet Schreuders Editeur, Stichting Furore. Pays-Bas, janvier 2019.
  8. http://www.encyclopedisque.fr/disque/14576.html / consulté le 22 octobre.

(la version des Top Notes)