Tutchonis du Sud

peuple d'Amérique du Nord

Les Tutchonis du Sud ou Tutchones du Sud constituent un peuple autochtone d'Amérique du Nord originaire principalement du sud du Yukon, au Canada. Ils font partie du groupe ethnolinguistique athapascan.

Tutchonis du Sud
Dän'ke
Description de cette image, également commentée ci-après
Tutchones du Sud de Neskatahin en 1898.

Populations importantes par région
Total ~ 1 500
Drapeau du Yukon Yukon ~ 1 500
Autres
Langues tutchone et anglais
Description de cette image, également commentée ci-après
Région d'origine des Tutchonis du Sud.

La langue historique des Tutchonis du Sud est le tutchone du Sud, une variété du tutchone toujours vivante. Beaucoup parlent néanmoins l'anglais[1]. Certains linguistes suggèrent que le tutchone du Nord et le tutchone du Sud sont des langues distinctes.

Le territoire traditionnel des Tutchonis du Sud s'étend sur le sud-ouest du Yukon et son étendue exacte est discutée considérant le possible chevauchement avec les territoires d'autres groupes autochtones voisins.

Les Tutchonis du Sud étaient autrefois un peuple nomade qui se déplaçait au gré des fluctuations saisonnières des ressources fauniques et floristiques, et ce, au sein de leur territoire traditionnel[2].

Premières NationsModifier

Bien que les Tutchonis du Sud forment un peuple (ou ethnie) à part entière, ceux-ci sont divisés en plusieurs groupes, clans ou communautés rattachés à un lieu, appelés Premières Nations. Les Premières Nations sud-tutchonies sont toutes situées au Yukon et bénéficient d'un conseil de bande, conformément à la Loi sur les Indiens :

Plusieurs membres de la Première Nation de Kwanlin Dün (Kwänlin Dän kwächʼǟn, « peuple de Whitehorse ») à Whitehorse sont d'origine sud-tutchonie. Le nom de leur nation fait d'ailleurs référence à une section du fleuve Yukon s'étendant des Basaltes de Miles Canyon (en) aux Rapides Whitehorse (en) que leurs ancêtres appelaient Kwanlin, ce qui signifie « l'eau qui coule à travers le canyon » et, avec le mot sud-tutchoni Dän ou Dün pour « peuple ».

Les Premières Nations de Champagne et Aishihik et la Première Nation de Kluane participent avec Parcs Canada à la gestion du Parc national de Kluane, un parc situé à l'intérieur des limites du territoire traditionnel sud-tutchoni. Des panneaux routiers au sein du parc, précisément sur la route de Haines, la route de l'Alaska et la route du Klondike, sont d'ailleurs bilingues anglais-tutchone du Sud[2].

LangueModifier

La langue tutchone du Sud est plus souvent appelée Dän'ke qui signifie dans cette langue « notre façon » ou Dän k'e kwänje qui signifie « notre façon de parler ». La langue tutchone est séparée en deux groupes par l'anthropologue Catharine McClellan dans laquelle elle les appelle « Tutchone du Sud » et « Tutchone du Nord ». Les langues elles-mêmes sont proches, mais comportent des différences dialectales[3].

DémographieModifier

Au début des années 1950, il y avait près de 20 000 personnes locuteurs du tutchone du Sud[4]. Cela a depuis chuté à moins de quelques centaines de locuteurs[5]. En 2004, le nombre de personnes qui parlaient le tutchone du Sud comme première langue était de 404, et le nombre total de personnes qui avaient une certaine connaissance de la langue était de 645[6].

En date du mois de , la population de Tutchonis du Sud se chiffre à environ 1 407 personnes, au vu des populations inscrites au sein des bandes sud-tutchonies. Le tableau suivant détaille ces populations inscrites en date de [7],[8],[9],[10].

Populations sud-tutchonies
Première Nation Inscrits
Champagne 743
Aishihik 196
Kluane 176
Ta'an Kwach'an 293
TOTAL 1 407

Notes et référencesModifier

  1. Catharine McClellan, L'Encyclopédie Canadienne, « Tutchonis », sur www.thecanadianencyclopedia.ca, (consulté le )
  2. a et b Gouvernement du Canada - Parcs Canada, « Patrimoine culturel - Parc national et réserve de parc national Kluane : Dän Keyi (La terre de notre peuple) », sur pc.gc.ca, (consulté le )
  3. McClellan, C. (2001) My Old People Say: an Ethnographic Survey of Southern Yukon Territory. Canadian Museum of Civilization.
  4. McClellan, C. (1987). Yukon Indian languages. Chapter 6. In Part of the land, part of the water: A history of the Yukon Indians. (p. 105-115). Vancouver/Toronto: Douglas & McIntyre.
  5. « Tutchone, Southern »
  6. Ferguson, Jenanne, 1983-, Manufacturing linguistic communities : Dän K'è language transmission and maintenance practices., Ottawa, Library and Archives Canada = Bibliothèque et Archives Canada, (ISBN 978-0-494-54614-7, OCLC 732947932)
  7. Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, « Profils des Premières Nations - Champagne 493 », sur fnp-ppn.aadnc-aandc.gc.ca, (consulté le )
  8. Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, « Profils des Premières Nations - Aishihik 490 », sur fnp-ppn.aadnc-aandc.gc.ca, (consulté le )
  9. Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, « Profils des Premières Nations - Kluane First Nation 503 », sur fnp-ppn.aadnc-aandc.gc.ca, (consulté le )
  10. Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, « Profils des Premières Nations - Ta'an Kwach'an 508 », sur fnp-ppn.aadnc-aandc.gc.ca, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier