Ouvrir le menu principal

Ture Rangström

compositeur, chef d'orchestre et critique musical
Ture Rangström
Description de l'image Ture Rangström.jpg.

Naissance
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Décès (à 62 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre, journaliste
Maîtres Hans Pfitzner

Ture Rangström est un compositeur, chef d'orchestre et journaliste suédois, né le à Stockholm et mort le dans la même ville.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études musicales à Stockholm, il se perfectionne à Berlin avec Hans Pfitzner et Munich pour le chant. Ses premières compositions concernent principalement la musique pour voix et piano. De 1922 à 1925, il est invité à diriger l'Orchestre symphonique de Göteborg. Il fonde la Société des compositeurs suédois en 1924, avant d'occuper un poste de conseiller musical pour l'Opéra royal de Stockholm de 1930 à 1936.

Il est l'oncle du romancier Lars Gyllensten.

Œuvres principalesModifier

OpérasModifier

  • Kronbruden (L'épouse royale), d'après August Strindberg (1915)
  • Medeltida (Médiéval) (composé en 1918 et créé en 1921)
  • Gilgamesj, orchestration réalisée par John Fernström à la suite de la mort du compositeur (composé en 1943-44 et créé en 1952)

Œuvres orchestralesModifier

Parmi ses premières œuvres, nombreux sont les poèmes symphoniques : Dityramb (1909), Divertimento elegiaco (1918), Ett midsommarstycke (pièce d'une nuit d'été) et En höstsång (chant automnal). Après ses premiers essais qui rencontrent le succès, Rangström se lance dans la composition de symphonies :

  • Symphonie nº 1, dédiée à la mémoire de Strindberg (1914)
  • Symphonie nº 2 « Mitt land » (Ma patrie) (1919)
  • Symphonie nº 3 « Sång under stjärnorna » (Chant sous les étoiles) (1929)
  • Symphonie nº 4 « Invocatio » (1936)

Musique vocaleModifier

  • Environ 300 lieder pour voix et piano, 60 avec orchestre. Rangström a écrit le texte de 24 d'entre eux.

Musique de chambreModifier

Musique pour pianoModifier

  • 4 préludes pour piano ( 1910-1913)
  • Mälarlegender (1919)3 pièces pour piano d après des poèmes de August Strindberg
  • Nuages d'été ( 1916-1920)
  • Improvisation ( 1927)


Liens externesModifier