Ouvrir le menu principal

Tugéras-Saint-Maurice

commune française du département de la Charente-Maritime

Tugéras-Saint-Maurice
Tugéras-Saint-Maurice
Le square de la mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Canton Trois Monts
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute-Saintonge
Maire
Mandat
Bernard Guignard
2016-2020
Code postal 17130
Code commune 17454
Démographie
Gentilé Tugerassiens
Population
municipale
370 hab. (2016 en augmentation de 2,21 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 21′ 38″ nord, 0° 24′ 22″ ouest
Altitude Min. 47 m
Max. 108 m
Superficie 13,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Tugéras-Saint-Maurice

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Tugéras-Saint-Maurice

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tugéras-Saint-Maurice

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tugéras-Saint-Maurice

Tugéras-Saint-Maurice est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Tugerassiens et les Tugerassiennes[1].

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Tugéras-Saint-Maurice
Villexavier Fontaines-d'Ozillac
Rouffignac   Chaunac
Chartuzac Coux Expiremont

HydrographieModifier

La commune est traversée par le ruisseau la Laurençanne qui se jette dans la Seugne, elle-même alimentant la Charente.

HistoireModifier

Le 31 décembre 1974 la commune de Tugéras fusionne avec celle de Saint-Maurice-de-Laurençanne. La nouvelle commune ainsi créée prend le nom de Tugéras-Saint-Maurice. L'opération est officialisée par une parution au Journal officiel le 24 janvier 1975.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

 
La mairie et poste.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 4 avril 2014 Max Bouyer DVG Retraité
4 avril 2014 1 juin 2016 Laurent Chasseloup SE Employé
août 2016 en cours Bernard Guignard    
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementaleModifier

En 2017, la commune a été labellisée « une fleur » par le Conseil national de villes et villages fleuris de France[2].

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 370 habitants[Note 1], en augmentation de 2,21 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480481510455563554558570541
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
538517503506523473455431421
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
436419406375345350343318343
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
324277297333314291327362370
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Équipements, services et vie localeModifier

Agence postaleModifier

 
L'ancienne poste, à Tugéras

Une agence postale est tenue dans les locaux de la mairie.

Lieux et monumentsModifier

L'église de l'Assomption, dans le bourg de Tugéras, date des XIIe et XVe siècles. Le portail orné date du XVIe siècle. Elle est inscrite monument historique depuis 1935, à l'exception du clocher dont la flèche date du XIXe siècle[7],[8].

Cette église renferme six chandeliers en cuivre argenté du premier quart du XIXe siècle. Ils sont inscrits aux monuments historiques au titre objet depuis le 10 novembre 1980[9].

Datant de la même époque et classés aussi depuis 1980, l'autel en bois peint et doré a été restauré par Jean-Louis Dufon en 2002 et 2003, notamment les éléments iconographiques (saint Pierre et saint Paul)[10].

  Église de l'Assomption

L'ancien prieuré de Saint-Maurice de Laurençanne abrite une cloche en bronze datant de 1629 et classée monument historique au titre objet depuis 1911[11].

  Église Saint-Maurice

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

 
Le monument aux morts, à Tugéras.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier