Tuda Mangu

Tuda Mangu
Image dans Infobox.
Fonction
Khan
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Toqoqan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Khuchukhaduni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Religion

Tuda Mangu ou Tuda Mengü est un khan de la Horde d'or de 1280 à 1287.

Il succède à son frère Mengü Temür. Musulman dévot, mais souverain incapable, il doit abdiquer en faveur de son neveu Tula Buqa. Le pouvoir effectif est aux mains de Nogaï, qui campe entre le Don et le Donets et fait et défait les khans.

BiographieModifier

Tuda Mangu est le fils de Toqoqan et de Khuchukhaduni, le petit-fils de Batu et le frère de Mengü Temür. Il se convertit à l’islam en 1283, et est considéré comme un souverain très pieux[1].

Comme il est très religieux, il ne fait pas preuve d’agressivité concernant l’extension de son territoire, et préfère entretenir de bonnes relations avec le sultanat mamelouk en Égypte, avec lequel il partage un ennemi commun, Ilkhanate. Selon Rashid Ad-din, il s’efforce aussi de maintenir de bonnes relations avec Kubilai Khan, et renvoie son fils Nomoghan à la cour de Pékin. Pendant son règne, l’influence de Nogaï à la cour de la Horde d’or augmente, et se manifeste notamment avec une attaque contre la Hongrie en 1284 et 1285[réf. nécessaire].

Il abdique en 1287 en faveur de son neveu Tula Buqa[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Janet Martin, Medieval Russia, 980-1584, p. 171
  2. (en) Charles Cawley, Mongols : Batu, son of JOCHI & his wife (-Sarai 1255), Medieval Lands database, Foundation for medieval genealogy, (lire en ligne)

BibliographieModifier

Voir aussiModifier