Trouble-fête (film)

film de Pierre Patry sorti en 1964
(Redirigé depuis Trouble fête)

Trouble-fête
Réalisation Pierre Patry
Scénario Jean-Claude Lord
Pierre Patry
Musique Claude Léveillée
Acteurs principaux
Sociétés de production Cooperatio Productions
Pays d’origine Drapeau du Québec Québec, Drapeau du Canada Canada
Genre Drame
Durée 87 minutes
Sortie 1964


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trouble-fête est un film québécois en noir et blanc, réalisé par Pierre Patry en 1964.

SynopsisModifier

Étudiant dans un collège classique, Lucien est actif dans différentes activités parascolaires. Reconnu par ses pairs, il représente les autres élèves dans leur contestation des règles du collège et dans le règlement du sort d’un professeur incompétent. Provoquant aussi la jalousie, il finit par être rejeté des autres et renvoyé de l’école. À la suite du décès de sa mère, même s’il fréquente Lise, une jeune femme avec qui il fait du théâtre, il doit repousser les avances d’un homosexuel dont il provoque accidentellement la mort. Revenant plus tard sur les lieux, il est reconnu des spectateurs du défilé de la saint Jean-Baptiste.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Le film est un succès lors de sa sortie en salle au Québec[4]. Il est aussi l'un des films canadiens projetés lors du Ve Festival international du film de Montréal. Pour Jean de Baroncelli, commentant ces projections et le palmarès, « Trouble-Fête, de Pierre Patry, est également l'histoire d'une révolte, la révolte d'un garçon qui, élève de philosophie dans un établissement religieux, part en guerre contre l'enseignement étroitement clérical qu'il reçoit et contre la mesquinerie du milieu social auquel il appartient. Sur ce thème Pierre Patry a eu le mérite de réaliser un film vivant, mouvementé, parfois un peu vulgaire, mais souvent drôle et jamais ennuyeux, un film où le " message " est parfaitement entendu, sans pour cela paralyser l'action. Plutôt que par les Français, Patry semble influencé par les Américains et les Italiens. Du " cinéma-vérité " il n'a retenu que les "moyens ". Pour le reste, il a pris la peine de construire un scénario et d'écrire des dialogues. Et ce ne fut pas peine perdue. Il y a certes des maladresses dans Trouble-Fête, des morceaux de bravoure inutiles et une fin détestable. »[5].

RéférencesModifier

  1. Charles-Henri Ramond, « Trouble-fête – Film de Pierre Patry », sur Films du Québec, 15 mars 2009 (mise à jour : 22 avril 2013) (consulté le 1er juin 2021)
  2. https://elephantcinema.quebec/films/trouble-fete_6963
  3. Presse canadienne, « Première de "Trouble-fête", le premier long métrage du Hullois Pierre Patry », Le Droit (Ottawa),‎ , p.8 (lire en ligne)
  4. Marcel Jean, « Trouble-fête de Pierre Patry », sur numerique.banq.qc.ca
  5. Jean de Baroncelli, « Le film " le Chat dans le sac " de Cilles Groulx obtient le grand prix du cinéma canadien », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier