Ouvrir le menu principal
Trophée des champions 2015
Description de l'image Trophée des Champions 2015 20150910.jpg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 6e
Lieu(x) Drapeau : France Rezé (France)
Date 4 et
Participants 4
Épreuves 2 tours
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain
Vainqueur Paris Saint-Germain (2)
Finaliste Saint-Raphaël Var Handball

Navigation

Le Trophée des champions 2015 est la sixième édition du Trophée des champions, compétition française de handball organisée par la Ligue nationale de handball. La compétition est organisée à Rezé dans la banlieue sud nantaise en France et se déroule les 4 et .

Lieu de compétitionModifier

En janvier 2013, un accord est trouvé entre la Ligue nationale de handball et la Fédération tunisienne de handball pour l’organisation des éditions 2013, 2014 et 2015 du Trophée des champions en Tunisie[1]. Toutefois, dès 2013, la situation préoccupante et l’instabilité politique qui secouent la Tunisie inquiètent les dirigeants de la LNH au point d’envisager son repli en France[2]. Si les éditions 2013 et 2014 ont finalement bien lieu en Tunisie, l’attaque du musée du Bardo (21 morts) le 18 mars 2015 puis l’Attentat de Sousse (39 morts) le conduit à nouveau la LNH à s’interroger sur l’organisation de la compétition en Tunisie, d’autant plus que c’est justement à Sousse que doivent être logées les équipes et que les matchs se déroulent à Monastir dans un gymnase situé au milieu de nulle part, à 45 minutes minimum des hôtels[3]. Parmi les solutions de repli, le Qatar, où sera vraisemblablement organisée la compétition dans les prochaines années, et plusieurs lieux en France sont envisagés[4]. Finalement, la LNH a décidé de programmer la compétition dans la banlieue sud de Nantes à Rezé à la salle de la Trocardière (4500 places) sans changer les dates (vendredi 4 et samedi 5 septembre)[5].

Équipes engagéesModifier

Quatre équipes participent à cette compétition[6] :

RésultatsModifier

Tableau récapitulatifModifier

Demi-finales Finale
       
 Montpellier Handball  25
 Saint-Raphaël VHB  30  
 Saint-Raphaël VHB  27
 
   Paris Saint-Germain  29
 Paris Saint-Germain  30
 HBC Nantes  28  
Troisième place
 
 Montpellier Handball  34
 HBC Nantes  30

Demi-finalesModifier


18h15
Montpellier Handball 25 - 30
(9 - 18)
Saint-Raphaël Var Handball salle de la Trocardière, Rezé,   France
Arbitrage : Charlotte et Julie Bonaventura

Borut Mačkovšek 5

Rapport

Alexandru Șimicu 8

 ×1   ×3  ×1*

 ×4   ×3  ×1*

* Disqualifications de Jan Stehlik puis de Jure Dolenec.

Face à une équipe de Montpellier diminuée par les blessures (Simonet, Kavticnik, Gaber, Grébille, Guigou), Saint-Raphaël réalise une excellente prestation en première mi-temps, terminée avec une large avance (18-9). Piqués au vif, les hommes de Patrice Canayer ont ensuite superbement réagi en début de seconde période, en passant un improbable 7-0 à leurs adversaires (16-18, 37e). Un coup de chaud finalement bien géré par la troupe de la recrue roumaine Alexandru Șimicu (7 buts au total), et ce malgré un bon Arnaud Siffert dans le but (11 arrêts).



20h45
Paris Saint-Germain 30 - 28
(15 - 13)
HBC Nantes salle de la Trocardière, Rezé,   France
Arbitrage : Thierry Dentz et Denis Reibel

Mikkel Hansen 9

Rapport

Valero Rivera 8

 ×3   ×5

 ×3   ×5

Poussé par le public de la salle de la Trocardière, Nantes a entamé le match pied au plancher, derrière un Nicolas Claire toujours revanchard face à son club formateur (11-12, 26e). Encore en rodage, les Parisiens vont toutefois créer un premier écart en fin de première période, pour rentrer au vestiaire avec deux longueurs d'avance (15-13).

Pas de quoi décourager les joueurs de Thierry Anti, portés par le duo défensif Gharbi-Feliho et l'efficacité de Valero Rivera avec ses 8 buts (24-24, 51e). Sans briller, mais sans s'affoler non plus, les hommes de Noka Serdarušić vont finalement asseoir leur domination grâce à l'expérience de leurs individualités, Mikkel Hansen (9 buts) et Nikola Karabatic (5 buts) en tête.

Match pour la troisième placeModifier


17h00
Montpellier Handball 34 - 30
(15 - 12)
HBC Nantes salle de la Trocardière, Rezé,   France
Arbitrage : Charlotte et Julie Bonaventura

Borut Mačkovšek 8

Rapport

Nicolas Claire 8

 ×3   ×5

 ×1   ×2


Frustrés par leur prestation face à Saint-Raphaël en demi-finales, le MHB avait à cœur de mieux faire, et ce malgré son armée de blessés. Bien plus appliqués que la veille, les hommes de Patrice Canayer ont profité de la belle forme de Baptiste Bonnefond (6 buts) pour faire un petit écart à la mi-temps (15-12). De leur côté, les Nantais ont montré un visage un peu moins conquérant que lors de leur demi-finale : jamais largués (25-24, 49e), les Nantais n'ont toutefois jamais réussi à passer devant au tableau d'affichage, et ce malgré la belle partie du surprenant du quatrième gardien du club, Robin Cantegrel (10 arrêts), et à l'efficace Nicolas Claire (8 réalisations). Un dernier coup d'accélérateur des Héraultais, emmenés par un intenable Borut Mačkovšek (8 buts), permet de prendre 5 buts d'avance (30-25, 53e) pour finalement s'imposer 34 à 30.

FinaleModifier


19h30
Paris Saint-Germain 29 - 27
(14 - 13)
Saint-Raphaël Var Handball salle de la Trocardière, Rezé,   France
Arbitrage : Thierry Dentz et Denis Reibel

Mikkel Hansen 11

Rapport

Raphaël Caucheteux 9

 ×2   ×4

 ×3   ×8  ×2*

* Trois fois deux minutes pour Wissem Hmam et Alexander Lyngaard.

Champion de France en titre et auteur d'un recrutement plus que prometteur à l'intersaison, le Paris Saint-Germain a assumé son statut en remportant son deuxième Trophée des champions consécutif après une victoire difficile face à Saint-Raphaël (29-27). Bousculés par Nantes la veille (30-28), les Parisiens ont eu nouvelle fois eu toutes les peines du monde à s'imposer, avec notamment une fin de match pour le moins accrochée.

Avant cela, les hommes de Joël Da Silva avaient réussi à tenir tête grâce à l'efficacité de Raphaël Caucheteux (9 buts au total) et à la belle présence d'Alexander Lyngaard au poste de pivot. En face, Noka Serdarušić avait lui décidé de remiser Nikola Karabatic sur le banc durant les 20 premières minutes, laissant Mikkel Hansen (11 buts) et Daniel Narcisse (4 réalisations) assurer le travail sur la base arrière (14-13 à la mi-temps).

Comme la veille, le retour des vestiaires est une nouvelle fois difficile pour Saint-Raphaël. À l'image de la puissance de Luka Karabatic (4 buts), le coup de collier parisien est trop violent pour être maîtrisé par son adversaire qui accuse un retard de 6 buts à l'approche du dernier quart d'heure (25-19, 46e). Mais Joël Da Silva n'a pas dit son dernier mot et met en place une défense 4-2 qui perturbe fortement les Parisiens et permet aux Raphaëlois de récupérer de nombreux ballons. Le SRVHB a la balle d'égalisation à une minute du terme mais la roucoulette de Lynggaard termine sur le poteau d'Omeyer (13 arrêts à 33%) puis, sur jet de 7 mètres, Hansen anéantit les derniers espoirs de Saint-Raphaël.

Notes et référencesModifier

  1. « Le Trophée des Champions en Tunisie », sur Handzone.net, (consulté le 23 juillet 2015)
  2. « Trophée des Champions: repli sur le sol français ? », sur Handzone.net, (consulté le 23 juillet 2015)
  3. « Trophée des Champions: la Tunisie reste-t-elle opportune ? », sur Handzone.net, (consulté le 23 juillet 2015)
  4. « Trophée des Champions: sauver ce qui peut l'être », sur Handzone.net, (consulté le 23 juillet 2015)
  5. « Nantes accueillera l'édition 2015 du Trophée des Champions », sur Handzone.net, (consulté le 23 juillet 2015)
  6. « le Trophée des Champions 2015 à Nantes », sur lnh.fr, (consulté le 21 juillet 2015)

Articles connexesModifier