Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Trophée Edinburgh
Prix remis Le Trophée Edinburgh
Description Vainqueur de la série opposant les champions de la WHL et de la LHQ
Pays Drapeau du Canada Canada
Date de création 1954

Le Trophée Edinburgh, parfois désigné par le nom de Coupe Edinburgh, est une récompense décernée au vainqueur d'une série opposant les champions de la Western Hockey League à ceux de la Ligue de hockey du Québec. Le trophée est une donation faîte en mars 1954 par Philip, duc d’Édimbourg. La série est jouée en fin de saison au meilleur des neuf matchs. Annulé en 1958 et 1959, le trophée disparaît définitivement suivant la fin de la LHQ en 1959.

Sommaire

OriginesModifier

 
Philip, duc d’Édimbourg au cours de sa visite au Canada en 1951.

Lors d'une visite au Canada en 1951, Philip, duc d’Édimbourg développe un intérêt pour le hockey sur glace. En mars 1954, il fait donation d'un trophée devant récompensé le vainqueur d'une série entre les champions de la Western Hockey League (souvent désigné par le sigle WHL) à ceux de la Ligue de hockey du Québec (souvent désigné par le sigle LHQ). Le trophée est décrit comme « une figure en argent d'un joueur de hockey monté au sommet d'un globe d'argent avec la carte de l'Amérique du Nord surélevée dessus. Le globe repose sur un socle d'ébène noir avec les armoiries du Dominion du Canada. Sur les côtés du socle, se trouvent des petites plaques pour y inscrire le nom des équipes championnes »[1]. Le trophée est une création de la société Henry Birks and Sons selon un design d'un groupe d'artistes approuvé par le duc[2].

Au même moment, les termes de la série sont annoncées. Seules les équipes de la LHQ et de la WHL peuvent la concourir. Elle est jouée au meilleur des neuf matchs, le lieu des rencontres alternant chaque année entre est et ouest avec la première édition disputée chez les champions de la WHL[1],[2].

PalmarèsModifier

Palmarès par année
Année Équipe WHL Équipe LHQ Résultat Lieux
1954 Stampeders de Calgary As de Québec 5-1 Calgary, Edmonton
1955 Flyers d'Edmonton Cataracts de Shawinigan-Falls 2-5 Montréal, Shawinigan
1956 Warriors de Winnipeg Royals de Montréal 5-1 Winnipeg, Calgary, Edmonton
1957 Regals de Brandon As de Québec 1-5 Québec, Montréal

Édition 1954Modifier

La série inaugurale pour le Trophée Edinburgh met aux prises les Stampeders de Calgary aux As de Québec[3]. Deuxièmes de la saison régulière[4], les Stampeders s'adjuge la Coupe des présidents de champions de la WHL quatre victoires à deux aux dépens des Canucks de Vancouver[5]. De leur côté, les As s'impose en LHQ face aux Sénateurs d'Ottawa. Menée quatre victoires à deux dans une série jouée au meilleur des neuf matchs, l'équipe québécoise gagne les trois dernières parties pour remporter la première édition professionnelle de la ligue[6].

Avec les deux premières parties se déroulant sur leur glace[3], les joueurs de Calgary débutent la série en balayant leurs adversaires lors du match d'ouverture joué le 4 mai sur la marque de 8-1 devant 7 841 spectateurs[7], ce qui prouvera être la plus forte affluence de la série. Les visiteurs se reprennent en gagnant la seconde rencontre par deux buts à un[8]. Pour le troisième match, les deux équipes se rendent à Edmonton où 7 000 spectateurs assistent à une partie particulièrement serrée. Le score ne dépasse pas un but d'écart jusqu'au milieu de la troisième période lorsque les Stampeders en prennent deux d'avance. Dans la dernière minute de jeu, Gerry Brown, l'entraîneur-chef des As, retire à deux reprises son gardien de but Jack Gelineau pour un joueur supplémentaire. Joe Crozier réduit la marque pour les québécois avant de manquer d'égaliser à dix secondes de la fin. Calgary remporte finalement la partie 6-5 et reprend l'avantage dans la série[9].

De retour chez eux, les calgariens continue de dominer leurs adversaires. Menés 4-2 à mi-chemin de la quatrième partie, ils inscrivent cinq buts sans réponse et s'imposent 7-4[10]. Pour la cinquième partie, les québécois change de gardien pour Jean Marois. Il réalise une grande prestation mais son homologue albertain Bill Brennan prouve être tout aussi excellent et mène son équipe vers une victoire 2-1[11]. Les As débutent la sixième manche en inscrivant deux dans les huit premières minutes de jeu mais les Stampeders reviennent à niveau avant la fin de la période puis prennent l'avantage au cours de la seconde. Dans les dernières seconde de la partie, George Pargeter marque dans une cage vide assurant à l'équipe de Calgary de s'adjuger le premier Trophée Edinburgh décerné[12].

Édition 1955Modifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Edinburgh Trophy for Pro Series », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Edinburgh Trophy for Pro Series », The Gazette,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  3. a et b (en) « Ace Meet Stamp Club », The Leader-Post,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  4. (en) « 1953-54 Western Hockey League Standings », sur The Internet Hockey Database (consulté le 6 février 2013)
  5. Scott 2009, p. 55-56
  6. (en) « 1953-54 QHL Playoff Results », sur The Internet Hockey Database (consulté le 6 février 2013)
  7. (en) « Stamps Post Lopsided Victory », The Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 17 (lire en ligne)
  8. (en) « Aces Click With 2-1 Win », The Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  9. (en) « Stamps record thrilling win to take series lead », The Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  10. (en) « Stamps take lead In Trophy Series », The Ottawa Citizen,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  11. « Calgary bat encore Québec; Marois remplace Gélineau », La Patrie,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  12. « Calgary bat Québec et gagne la coupe du duc d'Edinbourg », La Patrie,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  13. (en) « Stamps Trump Aces In Opener », Ottawa Citizen,‎ , p. 25 (lire en ligne)
  14. (en) « Tremblay Gives Aces Victory », Ottawa Citizen,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  15. (en) « Close Squeeze For Calgarians », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  16. (en) « Stampeders Widen Lead », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  17. (en) « Calgary Nears Pro Puck Title », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  18. (en) « Calgary Wins Big Series », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 31 (lire en ligne)
  19. a et b (en) « Flyers And Cataractes Even », Ottawa Citizen,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  20. (en) « Flyers Drop Behind In Playoff », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  21. (en) « Hall Shines In Flyer Victory », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  22. (en) « Shawinigan Falls Leads Again », Saskatoon Star-Phoenix,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  23. (en) « Edmonton Trails In Series, 4-2 », Ottawa Citizen,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  24. (en) « Edmonton Eliminated By Shawinigan In Seven Games », The Edmonton Journal,‎ , p. 18 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Jon C. Scott, Ice Warriors: The Pacific Coast/Western Hockey League 1948-1974, Heritage House Publishing Co, , 240 p. (ISBN 978-1894974547)

Articles connexesModifier