Ouvrir le menu principal

Trois couleurs : Rouge

film de Krzysztof Kieślowski, sorti en 1994
(Redirigé depuis Trois Couleurs : Rouge)
Trois couleurs : Rouge
Réalisation Krzysztof Kieślowski
Scénario Krzysztof Piesiewicz
Krzysztof Kieślowski
Acteurs principaux
Sociétés de production MK2
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Suisse Suisse
Genre Drame
Durée 99 minutes
Sortie 1994

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trois couleurs : Rouge est un film franco-helvéto-polonais réalisé par Krzysztof Kieślowski, sorti en 1994.

C'est le dernier volet de la trilogie Trois couleurs (Bleu/Blanc/Rouge) qui explore successivement les trois termes de la devise de la France : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

SynopsisModifier

Valentine, jeune mannequin, ramène chez son propriétaire une chienne égarée qu'elle vient de blesser avec sa voiture. Elle y découvre son maître qui vit seul, dans une étrange situation. Il paraît d'allure fort bougonne. Puis, après plusieurs visites, celui qui s'avère être un juge d'instruction à la retraite, lui fait part de ses écoutes téléphoniques illégales des conversations de ses voisins. Après un début difficile, ils finissent par se lier d'amitié. La méfiance s'estompe peu à peu, permettant l'échange de confidences.

CitationModifier

« L'éternelle question consiste à savoir si en donnant aux autres un peu de soi-même, nous ne le faisons pas pour avoir une meilleure idée de nous-mêmes. »

— Krzysztof Kieślowski[1]

Fiche techniqueModifier

ProductionModifier

Le film a été tourné en Suisse dans le canton de Genève, à Genève, Cologny, Veyrier et Carouge.

DistributionModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

SélectionsModifier

Autour du filmModifier

Notes et référencesModifier

  1. Krzysztof Kieślowski, Le Cinéma et moi, éditions Noir sur Blanc, janvier 2006 (ISBN 2-88250-173-0), p. 259
  2. Henri Behar, « CINEMA : LE FESTIVAL DU FILM DE NEW-YORK : Souvenirs d'en France », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier