Ouvrir le menu principal

Tristan Dingomé

footballeur français

Tristan Dingomé
Image illustrative de l’article Tristan Dingomé
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade de Reims
Numéro 20
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance (28 ans)
Lieu Les Ulis (Essonne)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu relayeur
Pied fort Gauche
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2014Drapeau : France AS Monaco FC048 0(2)
2013-2014 Drapeau : France Le Havre AC033 0(0)
2014-2016Drapeau : Belgique Royal Excel Mouscron053 0(3)
2016-2018Drapeau : France ES Troyes AC045 0(4)
2018-Drapeau : France Stade de Reims 010 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 10 septembre 2017

Tristan Dingomé, né le aux Ulis, est un footballeur français évoluant au poste de milieu relayeur au Stade de Reims. Lors du mercato estival de 2018, il quitte Troyes relégué en Ligue 2 pour rejoindre le rival rémois promu en Ligue 1 le 29 juin 2018.

BiographieModifier

Formation et débuts professionnels à MonacoModifier

Natif des Ulis comme Thierry Henry, Anthony Martial, Sinik et Patrice Évra d'un père camerounais, Tristan Dingomé commence le football à l'âge de 8 ans. Repéré à 15 ans dans le club de Palaiseau, il signe à l'AS Monaco FC en 2006 et intègre alors le centre de formation monégasque. En France, ses clubs favoris sont le Paris-Saint-Germain, l'AS Monaco car il est fan de Shabani Nonda et Liverpool à l'étranger[1].

Il signe son premier contrat pro d'un an fin 2010, prolongé au début de la saison suivante[2].

Le 17 octobre 2011, il fête sa première titularisation avec l'AS Monaco lors du déplacement perdu 4-0 à Guingamp, sous les ordres de Marco Simone. Il est alors âgé de 20 ans. Dès lors, il apparaît régulièrement dans le groupe et joue en tant que latéral gauche pendant les journées qui suivent. Lors de la réception du Mans FC au Stade Louis-II, il adresse sa première passe décisive à l'intention de Marama Vahirua qui égalise pour les Monégasques en fin de match (2-2). Puis il marque son premier but avec les pros contre Alès en Coupe de France à l'occasion d'une victoire 5-0.

Il connaît sa première victoire avec l'équipe première face au FC Istres avec un score de 0-1. Son premier but en championnat de Ligue 2 intervient lors de la victoire à Amiens (1-2) la journée suivante. Il se signale jusqu'à la fin de la saison en adressant de nombreuses passes décisives, notamment pour Ibrahima Touré contre l'EA Guingamp (1-0), puis contre Le Havre, à Boulogne-Sur-Mer (1-2), à Sedan d'une subtile talonnade et pour Valère Germain contre le RC Lens (2-2), et enfin contre le Stade Lavallois. Il prolonge son contrat de 3 ans avec les Rouge et Blanc le 27 mars 2012 jusqu'en juin 2015[3].

Sa préparation pour la saison 2012-2013 est hachée par les blessures. Néanmoins, il commence la saison par le premier tour de la Coupe de la Ligue remporté aux tirs au but à Nîmes. Il gagne ensuite progressivement du temps de jeu comme contre Arles-Avignon en championnat et Niort en Coupe de la Ligue, rencontres qu'il débute. Il adresse même sa première passe décisive à Jakob Poulsen à Niort pour le deuxième but monégasque (1-2). Lors de la 14e journée, il adresse une passe décisive contre l'AJ Auxerre à l'attention d'Ibrahima Touré d'une remarquable madjer de son pied gauche. Claudio Ranieri dit même de lui qu'il est un « phénomène du football »[4]. En 32èmes de finale de la Coupe de France contre Bourg-Péronnas, il écope d'un carton rouge pour un tacle par derrière (son premier avec les professionnels) et par la suite, d'une sévère suspension de quatre matches. Ensuite, il retrouve les terrains et enchaîne dix rencontres de championnat de la 21e à la 30e journée signant notamment une nouvelle passe décisive pour Nabil Dirar contre Angers. Après la rencontre face à Nantes, il se blesse et ne foule pas les terrains jusqu'à la fin de saison. Il fête néanmoins avec ses coéquipiers le titre de champion de Ligue 2, le premier de l'histoire du club lors de l'avant-dernière journée devant les supporters monégasques sur la pelouse du Stade Louis-II.

La parenthèse havraiseModifier

Mais face à une forte concurrence, il quitte la Principauté le 2 août 2013 pour un prêt d'une saison au Havre AC[5] après avoir prolongé son contrat d'un an avec son club formateur[6]. Il obtient un temps de jeu conséquent et est titulaire régulier au sein de l'équipe d'Erick Mombaerts pendant la première partie de la saison.

Nouvelle aventure en BelgiqueModifier

À la suite de l'établissement d'un partenariat entre l'AS Monaco et l'AC Arles-Avignon, il est libéré pour rejoindre gratuitement la formation provençale début juillet 2014 et retourne donc en Ligue 2 en compagnie de ses coéquipiers Axel Maraval et Dominique Pandor[7]. Malgré tout, alors qu'il devait arriver à Arles-Avignon, il semble avoir changé ses plans pour rejoindre la Belgique[8]. Le lendemain, la rumeur est confirmée avec la signature du joueur au Royal Mouscron-Peruwelz[9]. Le 26 octobre, lors du match nul de son équipe contre Lokeren, il offre le match nul à Mouscron à un quart de la fin d'une belle frappe enroulée du gauche (2-2). Il s'agit là de son troisième but en carrière.

Le retour en France à TroyesModifier

Le 1er juillet 2016 il quitte la Belgique et signe à Troyes club de Ligue 2 tout juste relégué de Ligue 1 pour deux saisons. Il débute les premiers matchs de la saison au poste de milieu offensif gauche. Rapidement son entraîneur Jean-Louis Garcia le repositionne en tant que milieu relayeur et il sera l'un des moteurs du jeu troyen. Il manquera quelques matchs pour cause de blessure en fin de première partie de saison. Son absence se fera ressentir et les résultats seront moins bons en son absence. A l'image de son équipe de l'ESTAC Troyes, il effectuera une seconde partie de saison de très bonne qualité et il permettra à son club de retrouver l'élite en fin de saison.

Tristan Dingomé lors de la saison de Ligue 1 2017-2018 confirma ses très bonnes prestations à l'étage supérieur et se fit rapidement remarquer. Son importance dans le jeu troyen fut capitale. Malheureusement il se blessa gravement (rupture des ligaments croisés) fin novembre lors d'un match contre le SCO Angers et suite à cette blessure il ne rejouera plus de la saison. Arrivant en fin de contrat en fin de saison, malgré sa blessure le club décide de le prolonger de deux saisons en janvier. Malgré cette prolongation de contrat, suite à la descente de l'ESTAC en Ligue 2 il rejoindra le rival du Stade de Reims promu en Ligue 1.

Statistiques de Tristan Dingomé au 04 février 2019[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2011-2012   AS Monaco Ligue 2 24 1 3 1 0 0 27 2
2012-2013   AS Monaco Ligue 2 16 0 2 0 3 0 21 0
Sous-total 40 1 5 1 3 0 48 2
2013-2014   Le Havre AC (prêt) Ligue 2 31 0 1 0 1 0 33 0
Sous-total 31 0 1 0 1 0 33 0
2014-2015   Royal Mouscron-Peruwelz Jupiler League 28+4 2+0 1 0 - - 33 2
2014-2015   Royal Mouscron-Peruwelz Jupiler League 16+2 1+0 2 0 - - 20 1
Sous-total 50 3 3 0 0 0 53 3
2016-2017   ES Troyes Ligue 2 31 4 3 0 1 0 35 4
2017-2018   ES Troyes Ligue 1 14 1 0 0 - - 14 1
Sous-total 45 5 3 0 1 0 49 5
2018-2019   Stade de Reims Ligue 1 7 1 2 0 1 0 10 1
Sous-total 7 1 2 0 1 0 10 1
Total sur la carrière 173 10 14 1 6 0 193 11

PalmarèsModifier

Tristan Dingomé est Champion de France de Ligue 2 en 2013 avec l'AS Monaco.

Notes et référencesModifier

  1. « Dingomé : "Je me sens plus libéré" », sur planete-asm.fr (consulté le 15 décembre 2013)
  2. « Portrait de Dingomé J'ai signé mon premier contrat pro fin 2010 », sur dailymtoion.fr (consulté le 16 décembre 2013)
  3. « Dingomé signe avec l'ASM jusqu'en juin 2015 », sur planete-asm.fr (consulté le 16 décembre 2013)
  4. « Ranieri : "Un phénomène du foot" », sur planete-asm.fr (consulté le 15 décembre 2013)
  5. « Tristan Dingomé s’engage avec le HAC », sur hac-foot.com (consulté le 2 août 2013)
  6. « Dingomé trouver du temps de jeu », sur planete-asm.fr (consulté le 15 décembre 2013)
  7. Arles-Avignon pioche à Monaco, La Provence, 8 juillet 2014
  8. Arles-Avignon: Tristan Dingome ne viendra pas, Foot National, 16 juillet 2014
  9. Monaco: Tristan Dingome file en Belgique, Foot National, 17 juillet 2014
  10. « Statistiques de Tristan Dingomé », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier