Ouvrir le menu principal

Triple saut aux championnats du monde d'athlétisme

Article général Pour un article plus général, voir Championnats du monde d'athlétisme.
Triple saut aux championnats du monde d'athlétisme
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Américain Christian Taylor, triple champion du monde.
Généralités
Sport Athlétisme
Triple saut
Organisateur(s) IAAF
Éditions 16e en 2017 (femmes 13e)
Catégorie Championnats du monde

Palmarès
Tenant du titre Christian Taylor (2017)
Yulimar Rojas (2017)
Plus titré(s) Christian Taylor (3)
Tatyana Lebedeva, Yargelis Savigne et Caterine Ibargüen (2)
Records Jonathan Edwards (18,29 m, 1995)
Inessa Kravets (15,50 m, 1995)

Le triple saut masculin fait partie des épreuves inscrites au programme des premiers championnats du monde d'athlétisme, en 1983, à Helsinki. L'épreuve féminine fait son apparition dix ans plus tard en 1993 à l'occasion des mondiaux de Stuttgart.

Avec trois médailles d'or remportées, l'Américain Christian Taylor est l'athlète le plus titré dans cette épreuve. La Russe Tatyana Lebedeva, la Cubaine Yargelis Savigne et la Colombienne Caterine Ibargüen, avec deux titres, détiennent le record de victoires féminines dans cette compétition.

Les records des championnats du monde appartiennent à Jonathan Edwards chez les hommes, et à l'Ukrainienne Inessa Kravets chez les femmes, qui établissent un nouveau record du monde du triple saut lors des championnats du monde de 1995, à Göteborg, en respectivement 18,29 m et 15,50 m.

Sommaire

ÉditionsModifier

Années 83 87 91 93 95 97 99 01 03 05 07 09 11 13 15 17 Total
Hommes X X X X X X X X X X X X X X X X 16
Femmes X X X X X X X X X X X X X 13

HommesModifier

HistoriqueModifier

2007-2015Modifier

Lors des championnats du monde 2007 d'Osaka, le Portugais Nelson Évora crée la surprise en remportant la finale du triple saut avec 17,74 m, nouveau record national du Portugal. le Brésilien Jadel Gregório est médaillé d'argent avec 17,59 m et Walter Davis médaillé de bronze avec 17,33 m.

En 2009, le Britannique Phillips Idowu remporte la finale des championnats du monde de Berlin avec la marque de 17,73 m, signant la meilleure performance mondiale de l'année ainsi qu'un un nouveau record personnel. Il devance Nelson Évora, tenant du titre, et le Cubain Alexis Copello.

L'Américain Christian Taylor, qui participe alors à sa première compétition internationale majeure, remporte le titre des championnats du monde 2011, à Daegu. Auteur de deux premiers sauts au-delà des 17 mètres, l'Américain atteint la marque de 17,96 m (+0,1 m/s) à sa quatrième tentative, et améliore de 28 centimètres son record personnel et de 5 cm la meilleure performance mondiale de l'année du Français Teddy Tamgho[1]. Christian Taylor emporte finalement le concours devant le Britannique Phillips Idowu (17,77 m) et l'autre Américain Will Claye (17,50 m)[2], et devient le premier Américain titré dans cette épreuve depuis Walter Davis lors des mondiaux 2005.

En 2013, lors des championnats du monde de Moscou, le Français Teddy Tamgho réalise un triple saut à 18,04 m à son sixième et dernier essai et devance le Cubain Pedro Pablo Pichardo (17,68 m) et l'Américain Will Claye (17,52 m)[3]. Il devient à cette occasion le troisième athlète à dépasser dix-huit mètres au triple saut après le Britannique Jonathan Edwards (18,29 m en 1995) et l'Américain Kenny Harrison (18,09 m en 1996), et améliore de six centimètres son propre record de France[4].

Lors des championnats du monde de Pékin en 2015, Christian Taylor remporte son deuxième titre mondial après Daegu 2011 en établissant à son sixième et dernier essai la marque de 18,21 m, devançant sur le podium Pedro Pablo Pichardo (17,73 m) et le Portugais Nelson Évora (17,52 m)[5]. Il devient à cette occasion le deuxième meilleur performeur mondial de tous les temps, derrière le Britannique Jonathan Edwards (18,29 m), et établit par ailleurs un nouveau record continental.

Depuis 2017Modifier

En 2017, au terme d'un duel acharné avec son compatriote Will Claye, Christian Taylor remporte un troisième titre mondial à l'occasion des championnats du monde de Londres où il s'impose avec 17,68 m, cinq centimètres de mieux que Claye[6]. Il devient le premier athlète à remporter trois titres, devançant sur ce palmarès au recordman du monde Jonathan Edwards, sacré en 1995 et 2001[7]. Le Portugais Nelson Évora complète le podium (17,19 m)[6].

PalmarèsModifier

Édition Or Argent Bronze
1983   Zdzislaw Hoffmann
17,42 m
  Willie Banks
17,18 m
  Ajayi Agbebaku
17,18 m
1987   Khristo Markov
17,92 m
  Mike Conley
17,67 m
  Oleg Sakirkin
17,43 m
1991   Kenny Harrison
17,78 m
  Leonid Voloshin
17,75 m
  Mike Conley
17,62 m
1993   Mike Conley
17,86 m
  Leonid Voloshin
17,65 m
  Jonathan Edwards
17,44 m
1995   Jonathan Edwards
18,29 m
  Brian Wellman
17,62 m
  Jérôme Romain
17,59 m
1997   Yoelbi Quesada
17,85 m
  Jonathan Edwards
17,69 m
  Aliecer Urrutia
17,64 m
1999   Charles Friedek
17,59 m
  Rostislav Dimitrov
17,49 m
  Jonathan Edwards
17,48 m
2001   Jonathan Edwards
17,92 m
  Christian Olsson
17,47 m
  Igor Spasovkhodskiy
17,44 m
2003   Christian Olsson
17,72 m
  Yoandri Betanzos
17,28 m
  Leevan Sands
17,26 m
2005   Walter Davis
17,57 m
  Yoandri Betanzos
17,42 m
  Marian Oprea
17,40 m
2007   Nelson Évora
17,74 m
  Jadel Gregório
17,59 m
  Walter Davis
17,33 m
2009   Phillips Idowu
17,75 m
  Nelson Évora
17,55 m
  Alexis Copello
17,36 m
2011   Christian Taylor
17,96 m
  Phillips Idowu
17,77 m
  Will Claye
17,50 m
2013   Teddy Tamgho
18,04 m
  Pedro Pablo Pichardo
17,68 m
  Will Claye
17,52 m
2015   Christian Taylor
18,21 m
  Pedro Pablo Pichardo
17,73 m
  Nelson Évora
17,52 m
2017   Christian Taylor
17,68 m
  Will Claye
17,63 m
  Nelson Évora
17,19 m

Multiples médaillésModifier

Rang Athlète Pays Période Or Argent Bronze Total
1 Christian Taylor   États-Unis 2011-2017 3 0 0 3
2 Jonathan Edwards   Royaume-Uni 1993–2001 2 1 2 5
3 Nelson Évora   Portugal 2007–2017 1 1 2 4
4 Mike Conley   États-Unis 1987-1993 1 1 1 3
5= Christian Olsson   Suède 2001–2003 1 1 0 2
5= Phillips Idowu   Royaume-Uni 2009–2011 1 1 0 2
7 Walter Davis   États-Unis 2005-2007 1 0 1 2
8= Leonid Voloshin   Union soviétique
  Russie
1991–1993 0 2 0 2
8= Yoandri Betanzos   Cuba 2003–2005 0 2 0 2
8= Pedro Pablo Pichardo   Cuba
  Portugal
2013-2015 0 2 0 2
11 Will Claye   États-Unis 2011-2017 0 1 2 3

Records des championnatsModifier

Évolution du record des championnats[8]
Marque Athlète Lieu Date Record
16,80 m   Ajayi Agbebaku Helsinki 7 août 1983
16,90 m   Mike Conley Helsinki 7 août 1983
17,01 m   Ajayi Agbebaku Helsinki 8 août 1983
17,08 m   Willie Banks Helsinki 8 août 1983
17,13 m   Mike Conley Helsinki 8 août 1983
17,18 m   Willie Banks Helsinki 8 août 1983
17,18 m   Zdzisław Hoffmann Helsinki 8 août 1983
17,35 m   Zdzisław Hoffmann Helsinki 8 août 1983
17,42 m   Zdzisław Hoffmann Helsinki 8 août 1983
17,73 m   Khristo Markov Rome 31 août 1987
17,92 m   Khristo Markov Rome 31 août 1987
18,16 m   Jonathan Edwards Göteborg 7 août 1995 WR
18,29 m   Jonathan Edwards Göteborg 7 août 1995 WR

FemmesModifier

HistoriqueModifier

En 2013, Caterine Ibargüen devient la première championne du monde colombienne, en portant la meilleure marque de l'année à 14,85 m lors des championnats du monde de Moscou. Elle devance sur le podium la Russe Ekaterina Koneva (14,81 m) et l'Ukrainienne Olha Saladuha (14,65 m).

Aux championnats du monde 2015, à Pékin,Caterine Ibargüen conserve son titre mondial acquis en 2013 à Moscou, en établissant la marque de 14,90 m à son quatrième essai. L'Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko prend la médaille d'argent avec 14,78 m (record d'Israël) et la Kazakhe Olga Rypakova la médaille de bronze avec 14,77 m.

PalmarèsModifier

Édition Or Argent Bronze
1993   Anna Biryukova
15,09 m
  Iolanda Chen
14,70 m
  Iva Prandzheva
14,23 m
1995   Inessa Kravets
15,50 m
  Iva Prandzheva
15,18 m
  Anna Biryukova
15,08 m
1997   Šárka Kašpárková
15,20 m
  Rodica Mateescu
15,16 m
  Yelena Govorova
14,67 m
1999   Paraskeví Tsiamíta
14,88 m
  Yamilé Aldama
14,61 m
  Ólga-Anastasía Vasdéki
14,61 m
2001   Tatyana Lebedeva
15,25 m
  Françoise Mbango Etone
14,60 m
  Teresa Marinova
14,58 m
2003   Tatyana Lebedeva
15,18 m
  Françoise Mbango Etone
15,05 m
  Magdelin Martínez
14,90 m
2005   Trecia Smith
15,11 m
  Yargelis Savigne
14,82 m
  Anna Pyatykh
14,78 m
2007   Yargelis Savigne
15,28 m
  Tatyana Lebedeva
15,07 m
  Marija Šestak
14,72 m
2009   Yargelis Savigne
14,95 m
  Mabel Gay
14,61 m
  Anna Pyatykh
14,58 m
2011   Olha Saladuha
14,94 m
  Olga Rypakova
14,89 m
  Caterine Ibargüen
14,84 m
2013   Caterine Ibargüen
14,85 m
  Ekaterina Koneva
14,81 m
  Olha Saladuha
14,65 m
2015   Caterine Ibargüen
14,90 m
  Hanna Knyazyeva-Minenko
14,78 m
  Olga Rypakova
14,77 m
2017   Yulimar Rojas
14,91 m
  Caterine Ibargüen
14,89 m
  Olga Rypakova
14,77 m

Multiples médailléesModifier

Rang Athlète Pays Période Or Argent Bronze Total
1 Caterine Ibargüen   Colombie 2011-2017 2 1 1 4
2= Tatyana Lebedeva   Russie 2001-2007 2 1 0 3
2= Yargelis Savigne   Cuba 2005–2009 2 1 0 3
4= Anna Biryukova   Russie 1993-1995 1 0 1 2
4= Olha Saladuha   Ukraine 2011–2013 1 0 1 2
6 Françoise Mbango Etone   Cameroun 2001–2003 0 2 0 2
7 Olga Rypakova   Kazakhstan 2011-2017 0 1 2 3
8 Iva Prandzheva   Bulgarie 1993–1995 0 1 1 2
9 Anna Pyatykh   Russie 2005–2009 0 0 2 2

Records des championnatsModifier

Évolution du record des championnats[9]
Marque Athlète Lieu Date Record
14,14 m   Helga Radtke Stuttgart 20 août 1993
14,62 m   Anna Biryukova Stuttgart 21 août 1993
14,77 m   Anna Biryukova Stuttgart 21 août 1993
15,09 m   Anna Biryukova Stuttgart 21 août 1993 WR
15,50 m   Inessa Kravets Göteborg 10 août 1995 WR

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Taylor stuns Idowu to win triple jump », sur supersport.com (consulté le 4 septembre 2011)
  2. (en) « Finlae du triple saut des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 4 septembre 2011)
  3. (en) Len Johnson, « Report: Men’s Triple Jump final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,
  4. (en) « Triple jump - All Time Best », sur iaaf.org (consulté le 18 août 2013)
  5. (en) (en) « Triple Jump Men Result (final) - 15th IAAF World Championships », sur iaaf.org, IAAF (consulté le 27 août 2015)
  6. a et b Rédaction, « Championnats du monde : Christian Taylor champion du monde du triple saut, Jean-Marc Pontvianne huitième », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2017)
  7. « VIDÉO. Mondiaux d’athlétisme : Christian Taylor sacré en triple saut mais sans record du monde ! » (consulté le 11 août 2017)
  8. (en)« Progression du record des championnats du monde - Hommes », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 13 mars 2017)
  9. (en)« Progression du record des championnats du monde - Femmes », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 5 avril 2017)

Voir aussiModifier