Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le quartier de Villeneuve-d'Ascq. Pour la station de métro, voir Triolo (métro de Lille Métropole).

Triolo
Triolo
Immeubles de l'allée Talleyrand
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Villeneuve-d'Ascq
Canton V. d'Ascq Sud
Conseil de quartier Résidence - Triolo
Fonctions urbaines Habitat individuel et collectif, commerce
Étapes d’urbanisation 1971 à 1982
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 00″ nord, 3° 08′ 28″ est
Localisation
Localisation de Triolo

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte administrative de Lille Métropole
City locator 14.svg
Triolo

Triolo est un quartier de la ville de Villeneuve-d'Ascq, dans le département du Nord.

DénominationModifier

Autrefois se trouvait dans le domaine d'Annappes un lieu-dit appelé Tréola[1].

GéographieModifier

DélimitationModifier

Le quartier du Triolo est situé au sud de la ville. Il est divisé en deux parties, l'une, au sud, formant une des parties les plus vertes de la ville autour de la rue de la Tradition, où sont installées de petites maisons individuelles dans des impasses verdoyantes. L'autre, au nord, près du chemin du Triolo, est composée d'une zone piétonne et d'immeubles.

Le quartier est délimité par le boulevard du Breucq à l'ouest ; par le boulevard de Tournai, l'avenue Jean Perrin, l'avenue Paul Langevin, la rue de Ticleni au sud ; la rue de la Table Ronde et la rue de la Tradition à l'est ; la rue Trémière et la rue des Fusillés au nord.

Quartiers limitrophesModifier

  quartier du Pont-de-Bois quartier de la Résidence quartier d'Ascq  
quartier de l'Hôtel-de-Ville N quartier d'Ascq
O    Triolo    E
S
quartier de l'Hôtel-de-Ville
quartier Cité scientifique
quartier Cité scientifique quartier d'Ascq

HistoireModifier

Autrefois, le territoire du quartier faisait partie de la commune d'Annappes[2].

Dans la cartulaire « de Villis » de Charlemagne de 812, est mentionné à Tréola 1250 muids de vin (750 provenant des vignes du domaine et 500 du cens) et comme plantes bette, auroue, népéta, sclarea, tournesol, aigremoine, mauves, guimauves, cerfeuil, brittoles[3].

Il fut le premier quartier réalisé pour la ville nouvelle, dans les années 1970, si on excepte le sous-quartier Moulin d'Ascq réalisé juste avant, et bien sûr les quartiers antérieurs de la Résidence, la Poste et Cité scientifique qui datent des années 1960[4].

Le 2 mars 1971, l'EPALE lance sa première tranche de logements : 660 au Triolo et 120 à Saint-Sauveur à Annappes. Le 1er novembre 1972, 20 ménages reçoivent les clefs des premiers logements du Triolo.

En septembre 1973, ouverture de l’école Taine au Triolo, premier groupe scolaire de la ville nouvelle.

En 1976, début de la construction du collège du Triolo.

En octobre 1978 est inauguré le Méliès, salle d'art et d'essai.

En 1979 est inauguré le centre commercial du Triolo, Villeneuve 1 qui avait pâti d'un retard important[5]

En 1982, le quartier est achevé.

En 2013, le centre commercial du Triolo est rénové pour un budget de 350 000 euros ; l'ossature en béton est gardée et les maçonneries sont remplacées par des menuiseries en aluminium et des baies vitrées[6].

PrésentationModifier

Le quartier compte de très nombreux sentiers piétonniers, notamment près des écoles Taine et Toulouse-Lautrec. C'est un quartier calme qui accueille une population à revenus modestes et abrite une population immigrée importante (Maroc, Algérie notamment).

ÉducationModifier

Le collège du Triolo est l'un des quatre en France à être adapté pour l'accueil des handicapés[7]. L'école élémentaire Hippolyte Taine a été dans les années 1990 une école pilote, où étaient testées de nouvelles méthodes pédagogiques; on y proposait notamment des ateliers tous les après-midi aux enfants avec des intervenants extérieurs. Ces méthodes ont été depuis déployées dans d'autres écoles de la ville.

SportModifier

 
Piscine du Triolo

Triolo possède de nombreux terrains de sport et plusieurs salles de sport, dont celle de la Tamise qui a été complètement détruite (à la suite d'un incendie criminel) dans les années 1990 puis reconstruite en 1992[8]. Une autre salle porte le nom de Pascal Lahousse, un artificier villeneuvois mort accidentellement.

Le club de rugby Lille Métropole RC Villeneuvois s'entraîne au stade Emmanuel Thery, situé à Triolo.

À Triolo se trouve l'une des deux piscines de la ville de Villeneuve-d'Ascq, dont l'architecte est Jean Willerval et qui compte 210 000 entrées par an[9].

CommerceModifier

Le quartier possède un modeste centre commercial en patio appelé Villeneuve 1[5]. Il est censé servir de petit centre commercial pour les habitants de Triolo, Résidence et Cité scientifique[5]. Il n'a cependant jamais vraiment eu le succès escompté en raison de la concurrence avec le centre commercial V2 tout proche et du fait que les voies de métro sont finalement aménagées au niveau du sol alors qu'elles devaient initialement être au premier étage[5].

Sites remarquablesModifier

 
Ferme Dupire
  • La ferme Dupire, ancienne ferme et ancien siège de l'établissement public d'aménagement de Lille Est, abrite les bureaux de nombreux services municipaux de Villeneuve-d'Ascq.
  • Le Méliès, cinéclub.
  • Diverses sculptures d'art moderne.

TransportModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Ascq sous Charlemagne en l'an 800 », Part. 1, Chap. 2, page 15, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, P. Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.
  2. Fusion des communes Ascq, Annappes et Flers, Nord actualités télé, 05/02/1970, Jacky Davin, Office national de radiodiffusion télévision française Lille, vu sur Ina.fr en décembre 2010, http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/RCF99003996/fusion-des-communes-ascq-annappes-et-flers.fr.html
  3. « Ascq sous Charlemagne en l'an 800 », Part. 1, Chap. 2, pages 13 à 16, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, P. Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.
  4. Déborah Raimbault et Dominique Regueme, « Villeneuve d'Ascq, la conquête de Lille-Est », (consulté le 31 mai 2017) via internet archive.
  5. a b c et d A la conquête de l'est : Villeneuve-d'Ascq, 1969-1984, Construction de la ville nouvelle du nord, Exposition des Archives municipales, 17 septembre 2010 au 20 février 2011, Musée du Château de Flers, livret de l'exposition, chapitre Quartier Triolo, Quartier autonome, page 21
  6. Bientôt un centre commercial tout en transparence, La Tribune n°285, journal municipal de Villeneuve d'Ascq, décembre 2012, page 8.
  7. http://www.villeneuvedascq.fr/?site=2&rub=54
  8. Sport et high tech font bon ménage à Villeneuve d'Ascq, La Tribune de Villeneuve d'Ascq, n° 73, mars 1992
  9. Le sport : l'ADN villeneuvois, Marie-Pierre Legrand et Caroline Vanbelle, La Tribune, n°295, journal municipal de Villeneuve d'Ascq, novembre 2013, pages 14 à 19.