Ouvrir le menu principal

Triathlon aux Jeux olympiques d'été de 2012

Londres 2012
Description de l'image Triathlon pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Triathlon
Organisateur(s) CIO et ITU
Édition 4e
Lieu(x) Drapeau : Royaume-Uni Londres
Date le et le
Participants 110 (55 hommes, 55 femmes)
Épreuves 2
Site(s) Hyde Park
Site web officiel (fr) London 2012.com

Navigation

Les épreuves de triathlon des Jeux olympiques d'été de 2012 ont eu lieu à Hyde Park à Londres au Royaume-Uni. L'épreuve féminine se déroule le et l'épreuve masculine, le . Un total de 110 athlètes, 55 hommes et 55 femmes, participent à ces épreuves[1]. Le triathlon a fait ses débuts aux Jeux olympiques d'été lors des Jeux de 2000 à Sydney et les six médaillés d'or avant les Jeux de Londres 2012 viennent de six nations différentes[1].

Format et siteModifier

 
Vue aérienne de Hyde Park

Le triathlon olympique comprend trois composantes : 1,5 km à la nage, 40 km à vélo et 10 km de course[2]. Les compétitions prennent la forme d'une épreuve unique entre tous les participants sans manches[1].

Les deux épreuves ont lieu à Hyde Park, un des huit Parcs royaux de Londres[1],[3]. La partie natation a lieu dans la Serpentine où un ponton est construit pour être la zone de départ[4]. La partie cyclisme fait quitter aux athlètes le parc par la porte de la Reine Mère, traverser l'Arc de Wellington, descendre Constitution Hill et aller à Birdcage Walk en face de Buckingham Palace avant de retourner dans le parc pour finir l'épreuve avec quatre tours de course à pied autour de la Serpentine[4].

Une zone temporaire avec 3 000 places a été construite dans le parc en juin 2012 et une palissade de trois mètres de haut entoure les épreuves[4]. Ce sont les premiers jeux où les triathlètes font leurs éventuelles pénalités dans un coin (penality box), alors que précédemment le temps ajouté à la fin de la course devait être pris à un certain point de la course à pied[5].

QualificationModifier

La période de qualification s'est déroulée du 1er juin 2010 au 31 mai 2012; les triathlètes de chaque sexe étant qualifiés à la fin de cette période. Des points sont attribués sur la base des résultats lors d'une série d'épreuves internationales et les athlètes peuvent utiliser leurs 14 meilleurs résultats pour leur qualification olympique - six obtenus lors de la première année et huit de la seconde[6],[7].

Les épreuves de qualification ont quatre niveaux différents avec des points attribués selon une échelle progressive. Le premier niveau apporte 1 000 points au vainqueur et comporte les finales des championnats du monde 2010 et 2011 ainsi que l'épreuve de qualification olympique en 2011. Il y a 800 points disponibles pour le vainqueur des chacune des dix épreuves de championnats du monde qui ont eu lieu durant la période de qualification, 500 points pour le troisième niveau qui comprend les épreuves de coupe du monde et 400 points pour le quatrième niveau qui comprend les championnats continentaux. Dans toutes ces épreuves, les athlètes doivent finir dans le top 50 et, au niveau des écarts, à moins de 5 % du temps de vainqueur pour les hommes et 8 % pour les femmes[6].

39 athlètes se sont qualifiés par leur classement, suivi par les 5 champions continentaux et les trois premiers de l'épreuve mondiale de qualification qui a eu lieu à Londres le 6 et 7 août 2011. Enfin, 5 places supplémentaires seront distribués aux pays qui n'étaient pas qualifiés[8].

CalendrierModifier

Toutes les heures sont en British Summer Time (UTC+1). Toutes les heures des épreuves sont sujettes à modifications[9]

Calendrier des epreuves
Épreuve Date Heure de départ
Triathlon femmes 4 août 9 h 00
Triathlon hommes 7 août 11 h 30

RésultatsModifier

Classement hommesModifier


Les frères Brownlee (Britanniques) et l'Espagnol Gómez remportent le podium de l'épreuve hommes, ils étaient à cette époque tous les trois licenciés au club français E.C. Sartrouville Triathlon[10].

Diplômés olympiques hommes
Place Pays Triathlète Temps Nat T1 Vélo T2 CàP Écart
    Royaume-Uni Alistair Brownlee h 46 min 25 s 17 min 4 s 39 s 59 min 8 s 27 s 29 min 7 s + s
    Espagne Francisco Gómez h 46 min 36 s 17 min 0 s 36 s 59 min 16 s 28 s 29 min 16 s + 11 s
    Royaume-Uni Jonathan Brownlee h 46 min 56 s 17 min 2 s 38 s 58 min 50 s 29 s 29 min 37 s + 29 s
4e   France David Hauss h 47 min 14 s 17 min 24 s 38 s 58 min 50 s 29 s 29 min 53 s + 49 s
5e   France Laurent Vidal h 47 min 21 s 17 min 27 s 43 s 58 min 42 s 28 s 30 min 1 s + 56 s
6e   Allemagne Jan Frodeno h 47 min 26 s 17 min 20 s 46 s 58 min 46 s 28 s 30 min 6 s + min 1 s
7e   Russie Alexander Bryukhankov h 47 min 35 s 17 min 22 s 40 s 58 min 51 s 32 s 30 min 10 s + min 10 s
8e   Suisse Sven Riederer h 47 min 46 s 17 min 22 s 39 s 58 min 52 s 30 s 30 min 23 s + min 21 s

Autres participants:
9e : João Silva   Portugal (1 h 47 min 51 s)
10e : Alessandro Fabian   Italie (1 h 48 min 03 s)
11e : Vincent Luis   France (1 h 48 min 18 s)
12e : Bevan Docherty   Nouvelle-Zélande (1 h 48 min 35 s)
13e : Ivan Vasiliev   Russie (1 h 48 min 43 s)
14e : Hunter Kemper   États-Unis (1 h 48 min 46 s)
15e : Kris Gemmell   Nouvelle-Zélande (1 h 48 min 52 s)
16e : Steffen Justus   Allemagne (1 h 49 min 12 s)
17e : Richard Murray   Afrique du Sud (1 h 49 min 15 s)
18e : Courtney Atkinson   Australie (1 h 49 min 19 s)
19e : Mario Mola   Espagne (1 h 49 min 23 s)
20e : Hirokatsu Tayama   Japon (1 h 49 min 24 s)
21e : Dmitry Polyanskiy   Russie (1 h 49 min 24 s)
22e : Richard Varga   Slovaquie (1 h 49 min 24 s)
26e : Simon De Cuyper   Belgique (1 h 50 min 00 s)
27e : Brent McMahon   Canada (1 h 50 min 03 s)
28e : Crisanto Grajales   Mexique (1 h 50 min 08 s)
31e : Maik Petzold   Allemagne (1 h 50 min 23 s)
32e : Brad Kahlefeldt   Australie (1 h 50 min 23 s)
33e : Ryan Sissons   Nouvelle-Zélande (1 h 50 min 27 s)
34e : Tyler Butterfield   Bermudes (1 h 50 min 32 s)
36e : Reinaldo Colucci   Brésil (1 h 50 min 59 s)
37e : Stuart Hayes   Royaume-Uni (1 h 51 min 04 s)
39e : Ruedi Wild   Suisse (1 h 51 min 10 s)
42e : Danylo Sapunov   Ukraine (1 h 51 min 32 s)
Simon Whitfield   Canada : Abandon

Classement femmesModifier


Diplômées olympiques femmes
Place Pays Triathlète Temps Nat T1 Vélo T2 CàP Écart
    Suisse Nicola Spirig h 59 min 48 s 19 min 23 s 39 s h 5 min 33 s 29 s 33 min 41 s s
    Suède Lisa Nordén h 59 min 48 s 19 min 17 s 46 s h 5 min 33 s 29 s 33 min 42 s + s
    Australie Erin Densham h 59 min 50 s 19 min 24 s 39 s h 5 min 33 s 29 s 33 min 42 s + s
4e   États-Unis Sarah True h 0 min 0 s 19 min 20 s 36 s h 5 min 40 s 31 s 33 min 52 s + 12 s
5e   Royaume-Uni Helen Jenkins h 0 min 19 s 19 min 19 s 43 s h 5 min 35 s 31 s 34 min 10 s + 31 s
6e   Nouvelle-Zélande Andrea Hewitt h 0 min 36 s 19 min 28 s 41 s h 5 min 26 s 29 s 34 min 29 s + 48 s
7e   Espagne Ainhoa Murúa h 0 min 56 s 19 min 21 s 39 s h 5 min 37 s 31 s 34 min 47 s + min 8 s
8e   Australie Emma Jackson h 1 min 16 s 19 min 24 s 41 s h 5 min 32 s 29 s 35 min 6 s + min 28 s

Autres participantes:
9e : Jessica Harrison   France (2 h 01 min 22 s)
11e : Anne Haug   Allemagne (2 h 01 min 35 s)
12e : Anja Dittmer   Allemagne (2 h 01 min 38 s)
13e : Irina Abysova   Russie (2 h 01 min 52 s)
15e : Vendula Frintová   République tchèque (2 h 02 min 08 s)
16e : Barbara Riveros Diaz   Chili (2 h 02 min 15 s)
17e : Laura Bennett   États-Unis (2 h 02 min 17 s)
18e : Emmie Charayron   France (2 h 02 min 26 s)
19e : Gillian Sanders   Afrique du Sud (2 h 02 min 28 s)
20e : Radka Vodičková   République tchèque (2 h 02 min 34 s)
24e : Kate Roberts   Afrique du Sud (2 h 02 min 46 s)
25e : Agnieszka Jerzyk   Pologne (2 h 02 min 52 s)
26e : Vicky Holland   Royaume-Uni (2 h 02 min 55 s)
27e : Helle Frederiksen   Danemark (2 h 03 min 10 s)
28e : Katrien Verstuyft   Belgique (2 h 03 min 33 s)
29e : Carole Péon   France (2 h 03 min 58 s)
33e : Lucy Hall   Royaume-Uni (2 h 04 min 38 s)
34e : Juri Ide   Japon (2 h 04 min 43 s)
35e : Nicky Samuels   Nouvelle-Zélande (2 h 04 min 48 s)
36e : Rachel Klamer   Pays-Bas (2 h 04 min 59 s)
38e : Gwen Jorgensen   États-Unis (2 h 06 min 34 s)
39e : Ai Ueda   Japon (2 h 06 min 35 s.)
40e : Daniela Ryf   Suisse (2 h 06 min 37 s)
41e : Maaike Caelers   Pays-Bas (2 h 06 min 53 s)
42e : Fabienne Saint Louis   Maurice (2 h 07 min 37 s)
43e : Aileen Reid   Irlande (2 h 08 min 16 s)
45e : Flora Duffy   Bermudes (2 h 08 min 54 s)
46e : Annamaria Mazzetti   Italie (2 h 09 min 08 s)
47e : Alexandra Razarenova   Russie (2 h 09 min 11 s)
48e : Lisa Perterer   Autriche (2 h 09 min 12 s)
52e : Paula Findlay   Canada (2 h 12 min 09 s)
Yuliya Yelistratova   Ukraine : Abandon
Kathy Tremblay   Canada : Abandon
Emma Moffatt   Australie : Abandon

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Grande-Bretagne 1 0 1 2
2   Suisse 1 0 0 1
3   Suède 0 1 0 1
  Espagne 0 1 0 1
5   Australie 0 0 1 1
Total 2 2 2 6

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Triathlon », Site web de Londres 2012
  2. (en) « London 2012 Olympics: triathlon guide », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Hyde Park », The Royal Parks
  4. a b et c (en) « London Olympic events approved for Hyde Park Serpentine », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Merryn Sherwood, « One year to go until Triathlon at the London 2012 Olympic Games »,
  6. a et b (en) « London 2012 Olympics qualifying: Triathlon », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  7. (en) [PDF] « ITU Olympic Qualification List Criteria 2010-2012 », International Triathlon Union
  8. (en) « 2012 London Tri NZ Triathlon Olympics Elite Selection Policy », Triathlon New Zealand Inc.
  9. (en) « Olympic sport competition schedule - London 2012 », sur london2012.com
  10. http://www.lepoint.fr/sport/jeux-olympiques/jo-2012-triathlon-trois-franciliens-sur-le-podium-pas-un-francais-08-08-2012-1494219_761.php

Voir aussiModifier