Ouvrir le menu principal

Tremblant

bâtiment du Québec, au Canada

Tremblant
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Site web https://www.tremblant.ca
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 36″ nord, 74° 35′ 07″ ouest
Massif Laurentides
Altitude maximum 875 mètres (2 871 pieds)
Ski alpin
Domaine skiable 305 hectares (755 acres)
Remontées
Nombre de remontées 14
Débit 27 230 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 102 Total
Ski trail rating symbol-green circle.svg - 20% - Facile
Ski trail rating symbol-blue square.svg - 33% - Intermédiaire
Ski trail rating symbol-black diamond.svg - 48% - Avancé et expert
Total des pistes 81,9 km
Neige artificielle
Canons 1164

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Tremblant

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Tremblant

Tremblant est un centre de villégiature canadien situé dans la région des Laurentides, au Québec. Il est désigné « Village de ski #1 dans l'Est de l'Amérique du Nord » à de multiples reprises par les lecteurs de Ski Magazine[1]. Le sommet de Tremblant se dresse à 875 mètres (2 871 pieds) et offre une vue imprenable sur les Laurentides. Le domaine skiable de la station, d'une superficie totale de 305 hectares (755 acres), comprend 102 pistes réparties sur 4 versants du mont Tremblant, l'un des plus hauts sommets du massif des Laurentides. Avec plus de 1 000 canons à neige, il dispose par ailleurs de l'un des plus puissants systèmes de fabrication de neige artificielle en Amérique du Nord.

Destination touristique durant les quatre saisons de l'année, Tremblant est prisé par les visiteurs du monde entier pour ses événements musicaux et sportifs d'envergure, et les nombreuses activités offertes sur la montagne, dans le village piétonnier et sur le lac Tremblant. Tremblant possède aussi deux parcours de golf de championnat, Le Diable et le Géant, ainsi qu'une académie de golf ouverte toute la saison estivale.

SituationModifier

Tremblant se situe à 130 km au nord-ouest de Montréal (environ 1 h 30 de voiture) et 150 km au nord-est d'Ottawa (environ 2 h de voiture). Le centre de villégiature est notamment desservi par l'aéroport international de Mont-Tremblant.

Les Algonquins-Weskarinis sont les premiers habitants de la vallée de la rivière du Diable. Ils appellent la montagne Manitonga Soutana (« montagne Tremblante ») parce qu'ils croient qu'elle est habitée par le Grand Manitou, un esprit qui la fait trembler lorsque quelqu'un trouble la nature.

Station de skiModifier

La montagne et la station sont situées sur le territoire du parc national du Mont-Tremblant.

  • Élévation au sommet : 875 mètres (2871 pieds)
  • Dénivelé du versant sud : 645 mètres (2 116 pieds)

Précipitations de neigeModifier

Domaine skiableModifier

  • Superficie skiable : 305 hectares (755 acres)
  • Enneigement artificiel : 188 hectares (465 acres)
  • Longueur totale de pistes : 81,9 km (50,8 milles)
  • Piste la plus longue : Nansen, 6 km (3,7 milles)
  • Sous-bois : 73,4 hectares (178 acres)
  • Degré d'inclinaison maximal : 42°
  • Parcs à neige : 3

Nom des pistesModifier

L'une des pistes de ski, la piste "Vanier", a été nommée à la suite d'un accident de travail. Raymond Vanier est décédé sur la piste Nansen lors d'un abattage d'arbre le 9 juin 1992. De plus, la montagne comprend les pistes "Erik Guay" et "Jasey-Jay Anderson", suite à leurs exploits aux Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi.[réf. souhaitée]

Classification des pistesModifier

  • Débutant : 21 %
  • Intermédiaire : 32 %
  • Avancé et expert : 47 %

Système d'enneigementModifier

Remontées mécaniquesModifier

  • Capacité des remontées : 27 830 skieurs/heure
  • Nombre total de remontées : 14
    • Cabriolet : 1
    • Télécabines : 2
    • Remontées débrayables quadruples : 6
    • Remontées quadruples : 1
    • Remontées triples : 1
    • Tapis magiques : 3

Athlètes ambassadeurs de TremblantModifier

  • Erik Guay, ski alpin
  • Jasey-Jay Anderson, planche à neige alpine
  • Britanny Phelan, ski cross
  • Alexis Guimond, ski para-alpin
  • Valérie Grenier, ski alpin
  • Magali Tisseyre, triathlon
  • Arnaud Gaudet, planche à neige alpine
  • Philippe Langevin, ski acrobatique
  • Simon Fournier, ski alpin
  • Marina Vilanova, ski alpin
  • Félix Burke, vélo de montagne XC
  • Pierre Plouffe, ski nautique
  • Émile Gaudet, planche à neige alpine
  • Noah Porter MacLennan, ski acrobatique
  • Pierre-Arthur Martel, Planche à neige acrobatique

RéférencesModifier

Voir aussiModifier