Transports annemassiens collectifs

Réseau de transport en commun de l'agglomération d'Annemasse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TAC.

Transports annemassiens collectifs
Image illustrative de l’article Transports annemassiens collectifs
Logo des TAC.

Image illustrative de l’article Transports annemassiens collectifs
Le MAN Lion's City G BHNS no 501.

Situation Drapeau de la France Annemasse, Haute-Savoie
Type Autobus, Transport à la demande
Entrée en service 1986
Lignes 9
Propriétaire Annemasse - Les Voirons Agglomération
Exploitant Transports publics de l'agglomération d'Annemasse (TP2A)
(RATP Dev à 51 % et les TPG à 49 %)
Site internet www.tac-mobilites.fr
Slogan Mobiles de toutes façons
Lignes du réseau Tango, 3, 4, 5, 6, 7, 8, DA, Chal'Express
Réseaux connexes Léman Express, Transports publics genevois, Noctambus, Proxim'iTi

Les Transports annemassiens collectifs (TAC) sont un réseau de transport en commun qui dessert Annemasse - Les Voirons Agglomération, une communauté d'agglomération française d'environ 86 500 habitants répartis sur 12 communes, frontalière avec le canton suisse de Genève.

Le réseau est géré en contrat de délégation de service public depuis 2002 par les Transports publics de l'agglomération d'Annemasse (TP2A), une société née d'un groupement entre RATP Dev, filiale de la RATP, qui détient 51 % des parts, et les TPG qui détiennent les 49 % restants.

L'évolution de ce réseau s'inscrit dans le cadre du Grand Genève et a été intimement lié à la réalisation du CEVA, maillon du Léman Express, et de la ligne 17 du tramway de Genève entre la gare de Lancy-Pont-Rouge et Annemasse.

HistoireModifier

 
La douane de Moillesulaz avant sa reconstruction, côté français avec en arrière-plan, un bus s’apprêtant à la franchir.
 
Les bus des TAC sont utilisés sur la ligne de bus 61 des TPG qui remplace le train durant la construction du CEVA.

Le développement des transports en commun sur Annemasse et les villes voisines a toujours été influencé par la proximité de Genève. Ainsi au cours du XIXe et XXe siècle, la ligne 12 du tramway de la Compagnie générale des tramways suisses (TS) puis de la Compagnie genevoise des tramways électriques (CGTE - ancêtre des TPG) se prolongeait jusqu'à la gare d'Annemasse et à Étrembières, sections mises en service progressivement entre 1883 et 1892[1]. Le tronçon français de la ligne 12 est fermé en 1958[1].

Le réseau TAC (Transports annemassiens collectifs) est créé en 1986[2].

En , le bureau d'études Transitec publie un rapport critique sur le réseau qualifié de peu lisible et avec une vitesse commerciale faible de 14,5 km/h[3].

En 1998 le service Handi'TAC voit le jour, il permet aux personnes handicapées ne pouvant utiliser le réseau régulier de pouvoir se déplacer sur l'agglomération annemassienne[4].

En un plan directeur est présenté avec pour objectif d'améliorer le réseau sur trois ans[3] :

  • le , les lignes 1 et 2 sont prolongées en Suisse rendant le réseau transfrontalier, mais il s'avère que cette extension est peu utilisée malgré sa desserte d'un parc relais, les voyageurs descendant à la douane de Moëllesulaz (ou Moillesulaz côté suisse) pour prendre le tramway ;
  • en , la ligne 4 est rendue régulière à tous les services tandis que certains secteurs comme le Pas-de-l'Échelle ne sont plus desservis qu'en transport à la demande (alors nommé Taxi'TAC). La desserte d'Étrembières voit la mise en place d'un TAD avec prise en charge à domicile et non sous forme de ligne virtuelle ;
  • pour , une ligne transfrontalière est étudiée. Taxi'TAC devient Proxi'TAC[2], et la sous-traitance aux artisans taxis locaux est abandonnée, le service est repris en interne et exploité à l'aide de deux véhicules 9 places.

Les différentes modifications apportées entre 2003 et 2007 on permis d'augmenter l'offre du réseau de façon importante, tandis que la fréquentation a augmenté de 40 % sur cette même période[2]. Le réseau rejoint la communauté tarifaire Unireso en 2004[2].

En 2008, le réseau s'est doté de ses premiers couloirs bus, sur la route de Genève, tandis que le pôle d'échanges de la douane de Moëllesulaz a été réaménagé afin de faciliter les correspondances avec le tramway[2]. Au mois de septembre, le réseau s'étend sur le périmètre de l'ancienne communauté de communes des Voirons via les lignes 4 et 5 et en décembre l'agglomération est couverte par le réseau de nuit Noctambus via la ligne N20 (devenue NV par la suite)[2].

En 2014, le bus à haut niveau de service « Tango » voit le jour après deux ans de travaux, il nécessite une refonte du réseau[4]. Il est inauguré le et se compose des lignes T1 et T2 et accompagnera l'arrivée du CEVA et du retour du tramway à Annemasse[5].

Le réseau est modifié en en raison des travaux d'extension du tramway genevois à Annemasse, nécessitant la mise à sens unique de la rue de Genève[6], des navettes sont mises en place entre la gare d'Annemasse et la douane[7].

Le réseau est restructuré le 15 décembre 2019, avec une réorganisation des lignes de bus, l'arrivée de la ligne 17 du tramway de Genève et le Léman Express et la fin des lignes temporaires R et 61. L'arrivée de ce réseau de train transfrontalier avait nécessité d'importants travaux dans le quartier de la gare (non achevés au moment de la restructuration) et, par conséquent, la desserte de la gare d'Annemasse en bus avait été reportée à l'arrêt Chablais Parc ; depuis décembre 2019, la desserte directe est rétablie.

Parmi les plus importantes modifications pour le réseau de bus, la ligne 4 ne dessert plus Vétraz-Monthoux, Cranves-Sales et Bonne mais reprend le tronçon de la ligne 5 vers Étrembières et Le Pas-de-l'Échelle. La ligne 5 effectue désormais son terminus Ouest à Adrien Ligué pour effectuer une correspondance avec le tramway. Le tronçon entre la gare et Bonne est desservi par la nouvelle ligne 8.

Identité visuelle (Logo)Modifier

Gestion du réseauModifier

 
Man Lion's City sur la 6 à Gaillard

En 2002, un appel d'offres a été lancé pour la gestion des transports urbains sous la forme d'un contrat de type régie intéressée[8]. Il a été remporté par le groupement RATP et TPG qui avaient ainsi créé pour l'occasion une société : TP2A (Transports publics de l'agglomération d'Annemasse) détenu à 51 % par la RATP et 49 % par les TPG[9]. Avant que la gérance soit faite par RATP Dev et TPG, Keolis y gérait en appellent la société CT2A (au lieu de TP2A).

En 2008, l'appel d'offres est reconduit mais plusieurs éléments ont été modifiés entre-temps[9],[10]. Tout d'abord le bassin d'exploitation s'étend à 12 communes avec l'absorption par l'agglomération de la communauté de communes des Voirons contre 6 précédemment, d'où une population bien plus importante à gérer qui est désormais de 75 000 habitants environ. Ensuite le contrat évolue vers une Contribution financière forfaitaire[11]. Quatre sociétés se sont portés candidates : TP2A, Veolia Transport, CarPostal et Rochette. Seules les deux premières ont confirmé leur offre et ce fut finalement TP2A qui remporta la candidature[12].

Cette collaboration avec les TPG a en outre permis d'intégrer en 2004, le réseau TAC au sein de la communauté tarifaire intégrale Unireso[13] qui est finalement le prolongement des accords signés dans la Charte pour le développement des transports publics régionaux sur le bassin franco-valdo-genevois[14] et qui vise à faciliter le transit des habitants du bassin genevois en France comme en Suisse. Le le contrat avec TP2A est à nouveau renouvelé et ce jusqu'au [15].

Le réseauModifier

 
Un des couloirs de bus réalisés pour le projet Tango.

Le réseau est composé, en semaine, de la ligne de bus à haut niveau de service (Tango) et de six lignes régulières (3 à 8) et les dimanches et fêtes d'une ligne régulière (DA) et d'une ligne à la demande (Chal'Express). Le réseau voit ses horaires adaptés à ceux des Transports publics genevois et deux lignes de ce réseau assurent des dessertes dans l'agglomération annemassienne : la ligne 17 du tramway de Genève et le Noctambus NV assurant les vendredis et samedis soirs des trajets depuis Genève et jusqu'à Ville-la-Grand par la gare.

Concernant le terminus de Moillesulaz on peut remarquer que les TAC utilisent, dans un souci de clarté lié notamment à l'implantation des arrêts côté suisse, l'orthographe suisse « Moillesulaz » et non l'orthographe française « Moëllesulaz » du village traversé par la frontière[16].

Ligne TangoModifier

Dans le cadre du réseau mis en place le [17] le bus à haut niveau de service « Tango » fonctionne sur son trajet quasi-définitif, entre Altéa et Lycée Jean-Monnet, le trajet définitif représentant 7,5 km de ligne pour 14 stations, avec deux ans d'avance sur la mise en service de la nouvelle ligne 17 du tramway de Genève et du CEVA le 15 décembre 2019[18].

Le BHNS profite de voies réservées sur 40 % de son parcours, de la priorité aux feux à 20 carrefours et d'un système de SAEIV géré par les Transports publics genevois[18]. Les deux terminus comporteront, à terme, des parcs relais[18]. Actuellement, les lignes offrent une fréquence d'un bus toutes les 15 minutes mais dans sa configuration définitive la ligne verra passer un bus toutes les neuf minutes, avec une vitesse commerciale d'environ 20 km/h[19].

La ligne a coûté 21,3 millions d'euros, financée par le conseil départemental de la Haute-Savoie (37 %), Annemasse - Les Voirons Agglomération (le tiers), l'État français (10 %) et la Confédération suisse (3,5 millions d'euros, environ 15,5%), dans le cadre du Grand Genève[19].

Ligne Caractéristiques

Tango
 
Jean Monnet P+R ↔ Altéa P+R
Ouverture / Fermeture
[17] / —
Longueur
Durée
30 min
Nb. d’arrêts
17
Matériel
Lion's City G BHNS
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Lycée des Glières et Place Deffaugt.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 45 à 23 h 20 et le samedi de h à 23 h 15 environ.
  • Modifications au 15 décembre 2019[20] : La ligne T2 adopte la seule dénomination Tango. Au Nord, elle dessert le nouveau P+R Altéa.
  • Date de dernière mise à jour : .

Lignes régulièresModifier

Ligne Caractéristiques

3
 
Gaillard-Fossard (Collège Jacques Prévert services scolaires) ↔ Jean Monnet P+R
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
43 (52) min
Nb. d’arrêts
29 (32)
Matériel
Lion's City G BHNS
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
  • Ville et lieux desservis : Gaillard (Mairie, Église Saint-Pierre, Cimetière), Ambilly (Parc Jean Beauquis, Mairie), Annemasse (Mairie, Parc Montessuit, Lycée des Glières, Lycée Jean Monnet)
  • Stations et gares desservies : Moillesulaz (12 et 17), Gaillard-Libération (17) à distance aux arrêts Gaillard-Marché et La Tour et Gare d'Annemasse.
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Gaillard Poste, Jean Moulin, Edelweiss, Foron, École Fraternité, Périllat Lycée, Château Rouge, Annexion, Perrier et Dusonchet.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 25 à 22 h 35 et le samedi de h 45 à 22 h 20 environ.
  • Particularités : En semaine, la ligne est prolongée, selon les services, jusqu'au Collège Jacques Prévert.
  • Modifications au 15 décembre 2019[20] : La ligne adopte un nouveau trajet pour desservir la gare d'Annemasse par son nouveau parvis nord.
  • Date de dernière mise à jour : .

4
 
Pas-de-l'Échelle-École ↔ Ville-la-Grand-Église (Pré des Plans en heures de pointe)
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
45 (50) min
Nb. d’arrêts
16 (19)
Matériel
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Pas-de-l'Échelle-École, Veyrier-Douane, Les Îles, Lycée Professionnel, École Fraternité, Albert Hénon vers Ville-la-Grand, Pont Neuf, Debussy et Pré des Plans.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h à 19 h 50 et le samedi de h à 20 h 10 environ.
  • Particularités :
    • en semaine en heures creuses, la ligne est limitée à la mairie d'Étrembières et ne dessert pas le Pas-de-l'Échelle ;
    • en semaine, la ligne est prolongée, selon les services, jusqu'au Pré des Plans.
  • Modifications au 15 décembre 2019[20] : La ligne adopte sur sa partie nord un nouveau trajet pour desservir la gare d'Annemasse par son nouveau parvis nord. Au sud de la gare d'Annemasse, elle change complètement de trajet et reprend le tronçon sud de l'actuelle ligne 5, le tronçon abandonné par la ligne 4 devient la ligne 8.
  • Date de dernière mise à jour : .

5
 
Annemasse-Parc Montessuit (départ) / Adrien Ligué (arrivée) ↔ Bonne-Centre / Hôpital Findrol un bus sur deux
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
2848 min
Nb. d’arrêts
20/25
Matériel
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Parc Eu. Maître, Romagny, Glières, Centre de transfusion, Jules Verne, Les Nants, Bas Monthoux vers Annemasse, Chemin des Teppes, Route des Tattes vers Bonne, Taninges, PAE de la Menoge vers Annemasse, Bonne Centre vers Hôpital et Findrol.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 10 à 22 h et le samedi de h 5 à 23 h 15 environ.
  • Particularités :
    • à raison d'un bus sur deux, la ligne alterne la desserte de l'hôpital Findrol et celle de Bonne.
  • Modifications au 15 décembre 2019[20] : Le tronçon allant de la gare d'Annemasse au Pas-de-l'Échelle est repris par la ligne 4, le nouveau terminus de la ligne se fait au terminus de la ligne de tramway 17. Le trajet à Bonne est modifié afin de desservir le parc relais du Pont de Fillinges.
  • Date de dernière mise à jour : .

6
 
Gaillard-Fossard ↔ Pré des Plans
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
35 (55) min
Nb. d’arrêts
26
Matériel
Lion's City G BHNS
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : LOuis Lachenal, Maison des Sports, Aristide Briand, Place de l'Étoile, Romagny, Tournelles, Allobroges, Debussy et Pré des Plans.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h à 20 h 15 et le samedi de h 15 à 19 h 50 environ.
  • Date de dernière mise à jour : .

7
 
Jean Monnet P+R ↔ Abondance (Machilly Gare en heures de pointe)
Ouverture / Fermeture
[17] / —
Longueur
Durée
16 (31) min
Nb. d’arrêts
14 (28)
Matériel
Lion's City G BHNS
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Léman, Dusonchet, Charcot, Mont Rond, Abondance, Biches, Artisans, Deux Montagnes, La Plantaz, Champ Bérou, Chandouze, La Cave aux Fées, Les Fontaines, Saint-Cergues Mairie, Terret, Les Buissioz et Machilly Gare.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 50 à 20 h 10 et le samedi de h 30 à 19 h 50 environ.
  • Particularités : En semaine en heures de pointe et quelques fois le samedi après-midi, la ligne est prolongée jusqu'à la gare de Machilly.
  • Date de dernière mise à jour : .

8
 
Gare Annemasse ↔ Collège Paul-Émile Victor (Bonne-Centre en heures de pointe)
Ouverture / Fermeture
[20] / —
Longueur
Durée
32 (37) min
Nb. d’arrêts
25 (30)
Matériel
Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Collonges-Marronniers vers Collège Victor, Hutins, Corly, ZI Borly, Route de Borly et PAE de la Menoge vers Annemasse et Bonne centre (quai d'arrivée).
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 55 à 20 h 10 et le samedi de h à 20 h 10 environ.
  • Particularités : En semaine, la ligne est prolongée, selon les services, jusqu'au centre de Bonne.
  • Modifications au 15 décembre 2019[20] : La nouvelle ligne 8 remplace la partie Est de la ligne 4.
  • Date de dernière mise à jour : .

Lignes dimanches et jours fériésModifier

Ligne Caractéristiques

DA
 
Gaillard-Fossard ↔ Pré des Plans
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
50 min
Nb. d’arrêts
40
Matériel
Lion's City
Jours de fonctionnement
D
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 82.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Gaillard Poste, Louis Simon, Louis Lachenal, Allobroges, Tournelles, Romagny, Place de l'Étoile, Lycée des Glières, Léman, Charcot, Vieux Vhâteau, Léon Bourgeois, Debussy et Pré des Plans.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne les dimanches et jours fériés de h 50 à 21 h 25 environ, sauf le 1er et le 8 mai où les horaires du samedi s'appliquent, en lien avec le fait que ces deux jours ne sont pas fériés dans le canton de Genève ou au niveau fédéral.
  • Date de dernière mise à jour : .

CE
 
Chal'Express
Gare AnnemasseHôpital Findrol
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
45 min
Nb. d’arrêts
27
Matériel
Minibus
Jours de fonctionnement
D
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
TP2A
Desserte :
Autre :
  • Zone traversée : 210.
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Parc Eu. Maître, Romagny, Glières, Centre de transfusion, Jules Verne, Les Nants, Bas Monthoux vers Annemasse, Chemin des Teppes, Route des Tattes vers Hôpital, Taninges, PAE de la Menoge vers Annemasse, Bonne Centre vers Hôpital et Findrol.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne les dimanches et jours fériés de h 15 à 17 h 40 environ.
  • Particularités : Ligne sur réservation téléphonique préalable.
  • Date de dernière mise à jour : .

Lignes scolairesModifier

En complément du réseau régulier, les TAC disposent de quatre lignes scolaires pour la desserte des collèges et lycées, quand il n'existe pas de liaison régulière directe[21].

Ligne Trajet Matériel roulant Exploitant
S1 Étrembières ↔ Collège Jacques Prévert Autobus TP2A
S2 LucingesCranves-Sales ↔ Collège Paul-Émile Victor Autocar Sous-traitant
S3 LucingesCranves-Sales ↔ Lycées Jean Monet, des Glières et du Salève, Collèges Michel Servet et Paul Langevin et Collège-lycée Saint-François Autocar Sous-traitant
S4 MachillySaint-CerguesJuvigny ↔ Lycées Jean Monet et des Glières, Collège Paul Langevin et Collège-lycée Saint-François Autocar Sous-traitant

En complément, la ligne 112 du réseau LIHSA est accessible pour les élèves résidant à Bonne pour la desserte des mêmes établissements que ceux de la ligne S4[21].

Transport à la demandeModifier

Proxi'TACModifier

À l’origine, le service desservait les quartiers de Vétraz-Monthoux, La Châtelaine, Etrembières et complétait l’offre des lignes de bus nos 4 et 5.

Actuellement, c’est un service à la demande complémentaire au réseau régulier qui dessert les zones de l’agglomération où le passage d’un bus n'est pas justifié, typiquement une commune rurale, ou alors techniquement impossible. Il fonctionne du lundi au samedi de h 30 à 19 h 30 et les dimanches et jours fériés de h à 13 h et de 15 h à 18 h, sans surcoût par rapport au réseau classique[22].

Le service est découpé quatre zones, correspondant à une ou plusieurs communes, en rabattement aux arrêts de bus réguliers les plus proches[22] :

  • Zone A : Étrembières (vers Châtelaine et Étrembières Mairie) ;
  • Zone B : Juvigny, Machilly et Saint-Cergues (vers La Cave aux Fées, Champ Bérou, Machilly Gare et Saint-Cergues Mairie) ;
  • Zone C : Cranves-Sales et Lucinges (vers Altéa P+R, Champ Bérou, Collège Paul-Émile Victor et La Bergue) ;
  • Zone D : Bonne (vers Bonne Centre).

La gestion des appels est effectuée par une filiale de RATP Dev, FlexCité[23].

Handi'TACModifier

Le service Handi’TAC est un service destiné aux personnes à mobilité réduite résidant dans une des communes membres de Annemasse - Les Voirons Agglomération. Une fois par mois, en partenariat avec la salle de spectacle Château Rouge, un spectacle (musique, théâtre, cirque, etc.) est proposé aux usagers[24].

Il fonctionne du lundi au samedi de h 30 à 19 h et les dimanches et jours fériés de h à 13 h et de 15 h à 18 h, sans surcoût par rapport au réseau classique[25].

ExploitationModifier

État de parcModifier

ActuelModifier

Le parc véhicule est composé de 42 bus (minibus handi'TAC et proxi'TAC, standards et articulés). La numérotation est établie en fonction du type de bus[26].

Numéro Marque Modèle Commentaires
Minibus Proxi'TAC
P3 Renault Trafic
Minibus Handi'TAC
H3-H4, H6-H7 Renault/Gruau Master Reçu en janvier 2009
T2-T3 Ford Transit
Bus standard (12 m)
302, 322-345 Man Lion's City Reçus en août 2008 (302 ?), 2011 (325-329), 2014, 2017 (344-345), année inconnue pour les autres.
Bus articulé (18 m)
501, 504-513 Man Lion's City G Véhicules BHNS. Reçu en 2017 (513).

AncienModifier

Numéro Marque Modèle Commentaires
Minibus Proxi'TAC
p. 1 et p. 2 Renault Trafic
Minibus Handi'TAC
H1 et H3 Citroën Jumper
H2 Renault/Gruau Master Reçu en janvier 2009
Midibus (9 m)
201 Heuliez GX117
202-204 Heuliez GX77 H
Bus standard (12 m)
dont 312 Renault R312
3085, 3086, 3087 Van Hool A 500 Vendus au réseau TUB.
303-304 Van Hool A320
301, 305, 307-311, 313, 315-318 Renault Agora S 313 : Portes Électriques - Climatisation
314 Renault Agora Line 1er prototype de la gamme R.V.I. Agora Line - Climatisation
306, 319-321 Irisbus Citelis 12 Reçu en décembre 2005
Bus articulé (18 m)
502 Renault Agora L Racheté d'occasion à la SIBRA, bus réformé en [27].
710 - 718 Renault Agora L Véhicules provisoires pour la ligne 61.
502, 503 Renault Agora L Réserve.
701-708 (1701-1708 aux TPG) Man Lion's City G Ces véhicules furent utilisés sur la ligne 61 des transports publics genevois qui exista de 2013 à 2019 durant la construction du CEVA.

Tarification et financementModifier

En 2004, le réseau TAC adhère à la communauté tarifaire franco-valdo-genevoise Unireso[2]. Le réseau est intégralement situé dans la zone 82, dont le périmètre correspond à celui de la communauté d'agglomération[28]. Avec la mise en service intégrale du Léman Express le 15 décembre 2019, le réseau est situé dans la zone 210 du nouveau système tarifaire transfrontalier Léman Pass qui remplace Unireso en dehors de Genève ; les trajets internes au réseau continuent à s'effectuer avec sa tarification propre[29]. La billétique sera modernisée avec l'utilisation de la carte OùRA! comme support unique pour les abonnements internes au réseau[30]. La tarification TAC s'applique aussi à la ligne 17 du tramway de Genève pour les trajets effectués entre deux stations françaises[31].

La grille tarifaire se constitue des titres suivants[32] :

  • « Annemasse Pass », exclusifs au périmètre de la zone 210, avec le ticket unité vendu 1,60 , 12,80  en carnet de dix en tarif normal, ainsi que les gammes d'abonnements « Diabolo » pour les moins de 18 ans et « Tac&Go » au delà, en version annuelle ou mensuelle avec des tarifs variants en fonction de l'âge (18-25 ans, 26-64 ans et 65 ans et plus) ;
  • « Léman Pass », pour tous les trajets combinant l'utilisation du réseau TAC et d'une autre zone tarifaire transfrontalière.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Histoire de la ligne 12 », sur https://www.bus-tram-geneve.ch (consulté le 23 décembre 2016).
  2. a b c d e f et g « Plan de déplacements urbains d'Annemasse Agglo - Document de travail de 2009 », sur http://annemasse-agglo.fr (consulté le 16 décembre 2016).
  3. a et b Florence Berthault, « Modélisation et restructuration du réseau de transports en commun de l'agglomération d'Annemasse », sur https://dumas.ccsd.cnrs.fr, (consulté le 16 décembre 2016).
  4. a et b « Plan de déplacements urbains 2013 - volet IV Transports en commun », sur http://www.annemasse-agglo.fr (consulté le 16 décembre 2016).
  5. « http://www.grand-geneve.org/dossier-de-presse-inauguration-du-bhns-dannemasse », sur http://www.grand-geneve.org, (consulté le 16 décembre 2016).
  6. « Me déplacer pendant les travaux », sur http://www.tram-annemasse-geneve.fr (consulté le 18 février 2017).
  7. Julia Chivet, « Ce qu’il faut savoir sur le chantier du tramway à Annemasse », sur http://www.lemessager.fr, (consulté le 19 février 2017).
  8. Ce type de contrat sous-entend que la société chargée de la gestion du TAC récupère tous les bénéfices d'exploitation et assume en retour tous les frais.
  9. a et b « TP2A Annemasse » [archive du ], sur https://www.ratpdev.com (consulté le 16 décembre 2016).
  10. Signature de la nouvelle délégation de service public pour le réseau de transports de l'agglomération sur annemasse-agglo, consulté le 18 décembre 2008.
  11. "La Communauté d’Agglomération versera uniquement une participation financière fixée au moment de la signature du contrat, et correspondant au déficit d’exploitation du réseau TAC." sur Annemasse Agglo.
  12. (fr),(en) L’agglomération d’Annemasse renouvelle la convention d’exploitation à une filiale de RATP Développement sur RATP Développement, le 7 décembre 2007.
  13. [PDF] Atlas de la coopération transfrontalière - Les transports collectifs transfrontaliers de voyageurs : Métropole franc-valdo-genevoise sur Espace transfrontaliers, consulté le 18 décembre 2008.
  14. [PDF] Charte pour le développement des transports publics régionaux sur le bassin franco-valdo-genevois sur dtpr.org, consulté le 18 décembre 2008.
  15. Christine Cabiron, « RATP Dev renouvelé à Annemasse pour six ans », sur http://www.mobilicites.com, (consulté le 16 décembre 2016).
  16. « Pourquoi écrit-on “Moillesulaz” à Genève et “Moëllesulaz” en France voisine ? », sur https://www.bus-tram-geneve.ch, (consulté le 28 août 2019)
  17. a b et c « Nouveau réseau au 2 mai 2017 », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 30 mars 2017).
  18. a b et c J-F. Donque, S. Marques, « Restructuration d’un réseau autour d’un projet de BHNS dans un contexte transfrontalier : l’exemple d’Annemasse », sur http://www.cotita.fr, (consulté le 7 janvier 2017).
  19. a et b « Annemasse (F) lance sur ses routes des bus à haut niveau de service », sur https://www.bluewin.ch, (consulté le 7 janvier 2017).
  20. a b c d e et f « Plan du réseau à compter du 15 décembre 2019 », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 24 janvier 2020)
  21. a et b « Dessertes scolaires du réseau TAC », sur https://www.tac-mobilites.fr, (consulté le 23 décembre 2019)
  22. a et b « Dépliant ProxiTAC », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 10 janvier 2017).
  23. « Services de TAD exploités par FlexCité. », sur https://www.flexcite.fr (consulté le 4 janvier 2017).
  24. « Partenariat Château Rouge et Handi'TAC », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 4 janvier 2017).
  25. « Dépliant HandiTAC », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 10 janvier 2017).
  26. Abdou. Les véhicules du réseau TAC sur SNOTAC, consulté le 22 décembre 2008.
  27. Abdou. Actualité sur SNOTAC.
  28. « Plan des zones tarifaires », sur http://www.unireso.com (consulté le 16 décembre 2016).
  29. « Zones Léman Pass, version juin 2019 », sur https://www.ge.ch, (consulté le 20 juin 2019)
  30. « La Carte Oùra arrive sur le réseau TAC ! », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 8 juillet 2019)
  31. « Le tram arrive à Annemasse et, avec le bus, assure des connexions au Léman Express. Amélioration de la desserte au Petit-Saconnex et du quartier de la Roseraie. Nouveau terminus pour la ligne 5+. », sur https://www.tpg.ch (consulté le 24 janvier 2020)
  32. « Grille tarifaire au 15 décembre 2019 », sur https://www.tac-mobilites.fr (consulté le 23 novembre 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier