Ouvrir le menu principal

Transfuge (Québec)

député du Québec ayant changé de parti
Article général Pour un article plus général, voir Transfuge.

Un transfuge au Québec est une personne qui abandonne son parti politique pour joindre un parti adverse[1]. Le terme est le plus souvent utilisé pour désigner un député à l'Assemblée nationale qui se rallie à un autre parti.

Il n'existe aucune interdiction au Québec pour les députés de changer de parti au cours d'un même mandat.

Liste des transfugesModifier

Voici une liste partielle des députés qui ont siégé au nom de plus d'un parti au cours d'un même mandat à l'Assemblée nationale du Québec. Les députés ayant quitté un parti pour siéger comme indépendant ne sont généralement pas inclus dans le tableau.

Liste des transfuges à l'Assemblée nationale du Québec depuis 1970
Nom Allégeance initiale Nouvelle allégeance Législature
François Rebello Parti québécois (2008-2011) Coalition avenir (2012) 39e législature
Daniel Ratthé[2] Parti québécois (2008-2011) Coalition avenir (2011-2013) 39e législature
Benoît Charette[2] Parti québécois (2008-2011) Coalition avenir (2011-2012, 2014-...) 39e législature
Éric Caire[2] Action démocratique (2007-2009) Coalition avenir (2011-...) 39e législature
Marc Picard[2] Action démocratique (2003-2009) Coalition avenir (2011-...) 39e législature
Jean-Martin Aussant[2] Parti québécois (2008-2011) Option nationale (2011-2012) 39e législature
Pierre-Michel Auger Action démocratique (2007-2008) Libéral (2008, 2014-...) 38e législature
André Riedl Action démocratique (2007-2008) Libéral (2008) 38e législature
Yvon Lafrance[2] Libéral (1989-1994) Action démocratique (1994) 34e législature
Richard Holden[2] Égalité (1989-1991) Parti québécois (1992-1994) 34e législature
Camil Samson Ralliement créditiste (1976-1980)
Les démocrates (1978-1980)
Démocrate créditiste (1980)
Libéral (1980-1981) 31e législature
Rodrigue Biron[2] Union nationale (1976-1980) Parti québécois (1980-1985)[3] 31e législature
Claude Dubois Union nationale (1976-1979) Libéral (1979-1989) 31e législature
Fabien Roy Créditiste (1973-1975) Parti national populaire (1975-1979)[4] 30e législature
Jérôme Choquette[2] Libéral (1970-1975) Parti national populaire (1976) 30e législature
Quelques transfuges à l'Assemblée nationale du Québec avant 1970
Nom Allégeance initiale Nouvelle allégeance Législature
Alexandre Chauveau Libéral (1878-1879) Conservateur (1879-1880) 4e législature
Edmund James Flynn Libéral (1878-1879) Conservateur (1879-1880) 4e législature
Étienne-Théodore Pâquet Libéral (1878-1879) Conservateur (1879-1880) 4e législature
Ernest Racicot Libéral (1878-1879) Conservateur (1879-1880) 4e législature
Louis-Napoléon Fortin Libéral (1878-1879) Conservateur (1879-1880) 4e législature

Notes et référencesModifier

  1. Grand dictionnaire terminologique, « transfuge ».
  2. a b c d e f g h et i Ce député a toutefois fait un séjour comme indépendant avant de passer à l'autre parti.
  3. Rodrigue Biron a toutefois été élu sous la bannière péquiste à l'élection de 1981 lui permettant de siéger jusqu'en 1985.
  4. Fabien Roy a toutefois été élu sous la bannière du Parti national populaire à l'élection de 1976 lui permettant de siéger jusqu'à sa démission en 1979.

Voir aussiModifier