Transformers 2 : La Revanche

film sorti en 2009

Transformers 2 : La Revanche
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Transformers : La Revanche
Titre original Transformers: Revenge of the Fallen
Réalisation Michael Bay
Scénario Roberto Orci
Alex Kurtzman
Ehren Kruger
Acteurs principaux
Sociétés de production Tom DeSanto/Don Murphy Production
Di Bonaventura Pictures
Hasbro
Dreamworks Pictures
Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Action
Durée 149 minutes
Sortie 2009

Série Transformers

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Transformers 2 : La Revanche, ou Transformers : La Revanche au Québec (Transformers: Revenge of the Fallen), est un film de science-fiction américain réalisé par Michael Bay, sorti en 2009.

Une suite, Transformers 3 : La Face cachée de la Lune (Transformers: Dark of the Moon), est sortie en 2011, constituant ainsi une première trilogie. Un quatrième film, Transformers : L'Âge de l'extinction, est sorti en 2014 et un cinquième, Transformers: The Last Knight, est sorti en 2017.

SynopsisModifier

Présentation généraleModifier

Sam essaie désormais de vivre une vie normale en compagnie de Mikaela, sa petite amie, dans un environnement sans robots. Mais il a un mauvais pressentiment. Les Autobots vont une nouvelle fois devoir s'allier avec l'armée américaine pour lutter contre les Decepticons, et un terrible Transformer d'une puissance infinie : « Le Fallen ».

Synopsis détailléModifier

17 000 ans avant J.-C., des hommes préhistoriques affrontent le Fallen sur terre. De nos jours, une nouvelle organisation appelée NEST, commandée par le major Lennox secondé par le sergent Epps, a été créée pour collaborer avec les Autobots et chasser les Decepticons survivants. Deux Decepticons, Demolisher et Sideways sont localisés à Shanghai. Avec l'aide d'Optimus Prime et Ironhide, ainsi que de nouveaux Autobots arrivés sur Terre (Sideswipe, Jolt, les trois sœurs Arcee, Chromia, Flareup, et les jumeaux Skids et Mudflap), le NEST élimine les deux Decepticons sans trop de difficultés. Mais avant d'être achevé, Demolisher clame que « le Fallen renaîtra de ses cendres ».

Chez les Witwicky, Sam s'apprête à partir pour la faculté. Alors qu'il fouille dans ses vieux vêtements, il trouve un fragment du AllSpark et reçoit des flashs de symboles. Le fragment tombe et donne vie à des appareils électroménagers (les Appliencebots) mais Bumblebee parvient à tous les détruire. Sam part ensuite pour la fac sans Bumblebee qu'il ne peut amener et confie à Mikaela le fragment du AllSpark suivie à son insu par Wheelie, un espion Decepticon.

Les hommes du NEST reviennent à leur base de Diego Garcia accompagnés des Autobots. Arrive avec eux Théodore Galloway, le nouveau Conseiller à la Sécurité Nationale qui reproche aux Autobots de ne pas partager leur technologie en matière d'armement. Selon lui, les Decepticons continuent de venir sur terre malgré la destruction du AllSpark uniquement pour traquer les Autobots et que la solution serait de quitter la terre. Optimus déclare qu'ils s'en iront si les humains le souhaitent mais met en garde Galloway sur ce qui se passera si la menace Fallen se concrétise.

La conversation n'échappe pas à Soundwave, un Decepticon qui pirate un satellite et localise le corps de Megatron ainsi qu'un autre éclat du AllSpark situé dans une base secrète. Il envoie sur place un Decepticon en forme de tigre nommé Ravage. Ce dernier s'introduit dans la base et largue des nanorobots qui se combinent en un Insecticon, Reedman, qui subtilise le fragment avant de s'échapper.

A la fac, Sam fait la connaissance de son colocataire Léo, un homme high-tech ainsi qu'Alice, une jolie jeune femme qui le drague lors d'une soirée après que Sam ait revu ses étranges signes, le conduisant du coup à rater son premier rencard par Internet avec Mikaela. Débarque alors Bumblebee en mode véhicule qui annonce à Sam qu'il y a un problème. Alice s'incruste mais Bumblebee parvient à faire fuir la jeune femme au grand étonnement de Sam. Bumblebee conduit Sam à Optimus qui lui explique la situation et lui demande de l'aider à raisonner Galloway. Mais Sam veut désormais vivre une vie normale et décline.

Ravage retrouve en Atlantique nord les Decepticons Long Haul, Mixmaster, Rampage, Scrapmetal et le docteur Scalpel. Ils plongent d'un porte-conteneur dans l'abysse Laurenssien et utilisent le fragment du Allspark ainsi que les pièces de Scrapmetal (tué par Long Haul et Mixmatser) pour réactiver Mégatron ainsi que Bonecrusher, Brawl et Blackout (qui devient Grindor). Megatron s'envole ensuite vers Saturne et retrouve sur place son second Starscream qui a entre-temps reconstruit l'armée Decepticon, ainsi que son maître, le Fallen. Ce dernier lui explique que le AllSpark n'était qu'un vaisseau. Son pouvoir ne peut être détruit et repose désormais dans le cerveau de Sam. Fallen annonce aussi que seul un Prime peut le tuer, et que par conséquent, Optimus doit être éliminé.

Il s'ensuit le premier cours de Sam où ce dernier se remet à voir une flopée de symboles cybertroniens. Paniqué, Sam téléphone à Mikaela qui est furieuse d'avoir raté leur cyber rendez-vous. C'est à ce moment-là qu'il réalise qu'en touchant le fragment du cube, il a reçu les mêmes flashes que son arrière-arrière grand-père. Mikaela est toujours à l'écoute quand Wheelie tente de s'emparer du fragment. Mais la jeune femme le neutralise et part rejoindre Sam en avion en emportant le fragment et Wheelie enfermé dans une boite.

Pendant ce temps, le NEST reçoit un SOS venant des Autobots les alertant de la présence de nombreux Decepticons convergeant sur la côte est des États-Unis. Au même moment à la fac, Alice et Léo surprennent Sam en train de tracer des symboles dans sa chambre. Alice s'isole alors avec lui et tente de le séduire. Mikaela débarque et les surprend mais Alice se révèle être en fait une Decepticon déguisée. Elle se lance à la poursuite de Sam, Léo et Mikaela mais celle-ci parvient à l'écraser en voiture sur un poteau.

Grindor arrive et capture les trois jeunes qui se retrouvent devant Starscream et Megatron. Sam est examiné par Scalpel pour récupérer les symboles qui sont en fait la source d'Energon. Optimus Prime et Bumblebee arrivent et se débarrassent de Scalpel et permettent aux trois jeunes de fuir hors de la ville. Bumblebee s'enfuit avec Mikaela et Léo pendant qu'Optimus s'enfuit avec Sam mais ils sont interceptés par Megatron dans une forêt. Les deux rivaux commencent à s'affronter mais ensuite Starscream et Grindor viennent en renfort. À trois contre un, Optimus réussit à blesser Starscream et à tuer Grindor mais se fait lui-même tuer par derrière par Megatron devant Sam impuissant. Le garçon est ensuite sauvé par l'arrivée des autres Autobots.

Afin de capturer Sam, les Decepticons amenés par le Fallen débarquent sur terre et détruisent le porte-avions USS Theodore Roosevelt tandis qu'un autre s'empare des parents de Sam en voyage à Paris. Fallen se présente alors aux médias du monde entier et exige aux humains qu'on lui livre Sam faute de quoi ils seront anéantis. À la suite de ces événements, le corps d'Optimus est ramené à la base du NEST, où Galloway déclare à Lennox que l'organisation est dissoute et qu'il préfère négocier avec les Decepticons. Dégoûté, Ratchet songe à quitter la Terre, mais Ironhide estime que ce n'est pas ce qu'Optimus aurait voulu.

De son côté, Sam demande aux Autobots la signification des signes qu'il voit mais ils ne peuvent les déchiffrer. Léo lui conseille de demander de l'aide à « Robotwarrior », un internaute spécialisé en extra-terrestres. Ce dernier se révèle être Seymour Simmons, ancien agent du Secteur 7. Malgré sa rancune, Simmons leur confie que des Transformers sont sur Terre depuis très longtemps. Wheelie, que Mikaela tenait dans sa boite, leur indique que seul un de ces anciens robots peut déchiffrer les symboles. Il les conduit au National Air and Space Museum et leur indique un vieux SR-71 Blackbird que Sam ranime grâce au fragment du AllSpark. Il s'agit d'un Decepticon acariâtre nommé Jetfire, passé du côté des Autobots.

Sam lui montre les signes qu'il voit et Jetfire téléporte le groupe en Égypte. Il révèle que dans le passé, les Transformers étaient dirigés par sept « Primes ». A l'aide d'une machine, la Faucheuse d'Étoiles, ils pouvaient détruire les étoiles pour produire de l'Energon, la source d'énergie des Transformers, à la condition absolue de ne jamais détruire une étoile alimentant une planète habitée. Mais l'un d'eux, Le Fallen, décida de violer cette règle avec la Terre. Pour l'en empêcher, les six autres Primes s'emparèrent de la Matrice de Commandement, la clef d'activation de la Faucheuse d'Étoile, et la dissimulèrent dans un tombeau créé en combinant leurs propres corps. Le Fallen veut retrouver la Matrice pour accomplir ce qu'il souhaitait jadis. Seul un Prime peut le vaincre, d'où l'idée de Sam de trouver lui-même la Matrice pour ranimer Optimus.

Avec l'aide de Simmons, Sam contact les anciens membres du NEST pour amener le corps d'Optimus en Égypte. Mais le garçon est repéré sur le trajet par une caméra de surveillance ce qui permet aux Decepticons de le localiser. L'armée américaine, informée par Lennox, décide également d'envoyer des renforts. Grâce aux indications de Jetfire, le Tombeau des Primes est trouvé de même que la Matrice, mais celle-ci tombe en poussière. Sam en récupère tout de même les restes et part avec Mikaela, Simmons et Léo à bord de Bumblebee rejoindre la zone de largage où se sont retranchés l'équipe de Lennox et les Autobots autour du corps d'Optimus Prime.

Starscream les intercepte et brouille les communications radios des militaires. Le groupe de Sam est alors contraint de se séparer : Bumblebee éloigne les Decepticons, Simmons et Léo jouent les appâts à bord des jumeaux Mudflap et Skids tandis que Sam et Mikaela partent rejoindre Optimus Prime. Megatron débarque à son tour et ordonne le déploiement d'une douzaine de Decepticons. Puis sept véhicules de construction Decepticons fusionnent en un seul gigantesque robot nommé Devastator que les jumeaux tentent de stopper en vain.

Sam et Mikaela parviennent à échapper aux premiers assauts et retrouvent les parents du garçon pris en otage par Rampage en échange de la Matrice. Heureusement, Bumblebee intervient et tue son adversaire de même que Ravage venu en renfort (Reedman a l'intérieur de Ravage meurt également). Grâce au repérage d'un drone, l'armée américaine peut enfin lancer ses propres forces. Des chars Abrams entrent en scène pour appuyer la zone de largage ce qui permet à Sam et Mikaela de rejoindre Lennox. Jetfire rejoint lui aussi la position et détruit deux Decepticons (Mixmaster et Scorponok) mais il est lui-même endommagé. Deux des trois sœurs (Flareup et Arcee) sont tués par un Protoforme Decepticon et Bonecrusher, ce dernier endommage aussi Ironhide.

Pendant ce temps, Devastator grimpe sur une des pyramides et en détruit le sommet, révélant la machine du Fallen. Simmons parvient toutefois à guider un destroyer de l'US Navy qui détruit l'énorme robot. Des F-16 et un bombardier B-1 guidés par Epps parviennent également à tuer tous les Decepticons restants (sauf Long Haul et Scrapper qui parviennent à fuir) par un tapis de bombes, mais Sam est blessé par Megatron. Inanimé, le garçon perçoit alors une vision des Primes lui révélant qu'il mérite la matrice pour ses actions. Sam revient à lui et la Matrice se recompose ; il la fixe dans le spark d'Optimus qui est ainsi ramené à la vie. Mais le Fallen profite de l'occasion pour récupérer la Matrice, se téléporter en haut de la pyramide et activer la machine. Le chef Autobot tente de se relever mais il est affaibli. Jetfire se sacrifie alors pour donner ses pièces à Optimus Prime afin qu'il puisse arrêter le Fallen. Ratchet guide Jolt qui envoie un choc électrique et assemble Jetfire à Optimus. Ainsi amélioré, Optimus détruit la machine, blesse Megatron a la tête et lui coupe le bras droit avant d'achever triomphalement le Fallen. Voyant le Fallen mort, Starscream et Megatron s'enfuient mais ce dernier promet que « ce n'est pas terminé ».

Autobots et humains retournent ensemble au pays, plus unis que jamais par une histoire passée et celle à venir.

Fiche techniqueModifier

Production déléguée : Michael Bay, Steven Spielberg, Brian Goldner et Mark Vahradian
Production associée : Matthew Cohan, K.C. Hodenfield et Michelle McGonagle
Direction de production : David Ready
Coproduction : Kenny Bates et Allegra Clegg

DistributionModifier

 
Shia LaBeouf et Megan Fox à Paris pour la promotion du film le .

AutobotsModifier

DecepticonsModifier

Source : Version française (VF) sur Voxofilm

Liste des TransformersModifier

AutobotsModifier

Les Autobots sont la faction de Transformers qui représente le bien : ils se battent pour la liberté de chaque être et contre les Decepticons.

DecepticonsModifier

Les Decepticons sont la faction de Transformers qui tente d'imposer la force, la puissance et la domination des Transformers dans l'Univers par tous les moyens. Ils combattent les Autobots.

  • Le Fallen, est un ancien Prime qui a formé Megatron et en quelque sorte a donc crée les Decepticons, se transforme en jet cybertronien
  • Megatron, se transforme en tank volant cybertronien
  • Starscream, se transforme en Lockheed Martin F-22 Raptor
  • Soundwave, se transforme en satellite et avion Cybertronien (il n'est jamais vue en mode robot)
  • Ravage, panthère cybertronienne, se transforme en missile Cybertronien
  • Reedman, est la fusion des Microcons, se transformants en petites billes métalliques
  • Pretender, se transforme en humaine étudiante prénommée Alice
  • Dr Scalpel, se transforme en Microscope
  • Sideways, se transforme en Audi R8
  • Grindor, se transforme en Sikorsky CH-53E Super Stallion
  • Bonecrusher, se transforme en Camion Grue Buffalo MPCV
  • Scorponok, scorpion cybertronien
  • L'assistant de Scalpel
  • Les Protoforms
  • Un Insecticon

ConstructiconsModifier

Les Constructicons sont une sous-faction appartenant à la faction des Décepticons. Ils sont de redoutables guerriers armés jusqu'aux dents. Contrairement aux séries originales, Devastator est montré comme indépendant des autres Constructicons.

  • Demolisher, se transforme en pelleteuse Terex O&K RH 400
  • Scavenger, un constructicon ayant la même forme que Demolisher mais avec une couleur différente
  • Long Haul, se transforme en camion Caterpillar 773B
  • Rampage, se transforme en buldozzer Caterpillar D9T
  • Scrapper, se transforme en tractopelle Caterpillar 992G
  • Mixmaster, se transforme en bétonneuse Mack Trucks
  • Scrapmetal, se transforme en pelleteuse Volvo EC700C
  • Hightower, se transforme en Kobelco CK2500
  • Overload, se transforme en camion rouge modifié Komatsu HD465-7
  • Devastator, se transforme en plusieurs véhicules de construction, dont au moins un identique à celui de chaque constructicon.

Des Decepticons identifiables dans le film en tant que flashback ou caméo.

  • Frenzy, sous forme de tête morte.

Primes OriginauxModifier

Les Primes seraient les premiers Transformers, ils ont créé une machine produisant de l'energon, vital pour créer de jeunes Transformers, à partir des soleils. Mais ils ont juré de ne pas utilisé un soleil servant à une planète habitée. L'un d'eux, Megatronus Prime, plus tard connu sous le nom du Fallen, les a trahis.

  • Les six Primes.

ApliancebotsModifier

Les Apliancebots sont des gardiens, créés par le mécanisme d'auto-défense d'un fragment du All-Spark, qui se sert d'objets environnants pour créer des Transformers considérés comme étant Decepticons qui le protégeront.

  • Ejector, se transforme en grille-pain
  • "Dickbot" se transforme en blender
  • Un robot se transformant en aspirateur Dyson
  • Un robot se transformant en micro-ondes
  • Un robot se transformant en machine à gaufres
  • Un robot se transformant en machine à café
  • Un robot se transformant en dispositif de poubelle pour évier (commun aux États-Unis, une sorte de broyeur)
  • Un robot se transformant en robot-mixeur
  • Un robot se transformant en robot-mixeur de main
  • Un robot se transformant en dispositif d'alarme

Bande originaleModifier

La BO du film comporte 14 morceaux en plus de la musique originale de Steve Jablonsky :

  1. Linkin Park : New Divide (4:27)
  2. Green Day : 21 Guns
  3. Cavo : Let It Go
  4. Taking Back Sunday : Capital M-E
  5. The Fray : Never Say Never
  6. Nickelback : Burn It To The Ground
  7. The Used : Burning Down The House
  8. Theory of a Deadman : Not Meant To Be
  9. The All-American Rejects : Real World
  10. Hoobastank : Don’t Think I Love You
  11. Staind : This Is It
  12. Avenged Sevenfold : Almost Easy
  13. Cheap Trick : Transformers The Fallen Remix

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

Transformers 2 : La Revanche
Score cumulé
SiteNote
Metacritic35/100[9]
Rotten Tomatoes20 %[10]
Allociné [11]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 20 % d'opinions favorables pour 250 critiques[10]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 35100 pour 32 critiques[9].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 2,25 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 20 titres de presse[11].

Box-officeModifier

Pays Box-office
Box-office   Monde 836 303 693 $
Box-office International 434 491 823 $
Box-office   États-Unis 402 111 870 $
Box-office   France 2 300 000 entrées (19 861 079 $)

DistinctionsModifier

Entre 2009 et 2010, Transformers 2 : La Revanche a été sélectionné 46 fois dans diverses catégories et a remporté 15 récompenses[12],[13].

Distinctions 2009Modifier

Festivals de cinéma Catégorie / Récompense Nominé(es) / Lauréat(es)
Alliance des femmes journalistes de cinéma Récompenses spéciales EDA pour Une suite qui n'aurait pas dû être créée - Lauréat
Prix du cochon sexiste
(Sexist Pig Award)
Michael Bay Nomination
Association professionnelle d'Hollywood
(Hollywood Professional Association anciennement Hollywood Post Alliance
Meilleur compositing dans un long métrage Nelson Sepulveda, Ben O'Brien, Matt Brumit, Robert Hoffmeister et Industrial Light & Magic Lauréat
Cercle des critiques de cinéma de l'Oklahoma Prix OFCC du Pire film évident - Lauréat
Prix des arts médiatiques Latino Américain Meilleur acteur dans un film Ramon Rodriguez Nomination
Prix du jeune public Prix du jeune public de la Meilleure star masculine de cinéma d'été Shia LaBeouf Lauréat
Prix du jeune public de la Meilleure star féminine de cinéma d'été Megan Fox
Prix IGN du cinéma d'été
(IGN Summer Movie Awards)
Prix IGN de la Séquence de poursuite la plus folle - Lauréat
Prix Satellites Meilleur son (montage et mixage) Ethan Van der Ryn, Gary Summers, Erik Aadahl, Geoffrey Patterson et Greg P. Russell Nomination
Meilleurs effets visuels Scott Farrar, Scott Benza, Wayne Billheimer et John Frazier
Prix Schmoes d'or
(Golden Schmoes Awards)
Schmoes d'or du Pire film de l'année - Lauréat
Film le plus surestimé de l'année - Nomination
La plus grande déception de l'année -
Meilleure scène d'action de l'année Combat en forêt
Meilleurs effets spéciaux de l'année -
Prix Scream Prix Scream de la Meilleure actrice de science-fiction Megan Fox Lauréat
Prix Scream de la Meilleure révélation féminine Isabel Lucas
Meilleur acteur de science-fiction Shia LaBeouf Nomination
The Ultimate Scream (Meilleur film) -
Meilleure scène de combat de l'année -
Meilleur film de science-fiction -
Meilleur réalisateur Michael Bay
Société des critiques de films Internet
(Internet Film Critic Society)
Prix IFCS du Pire film - Lauréat

Distinctions 2010Modifier

Festivals de cinéma Catégorie / Récompense Nominé(es) / Lauréat(es)
Académie des films de science-fiction, fantastique et d'horreur - Prix Saturn Meilleur film de science-fiction - Nomination
Cinema Audio Society Meilleur mixage sonore d'un film Gary Summers, Greg P. Russell et Geoffrey Patterson Nomination
Éditeurs de sons de films Meilleur montage sonore - Effets sonores et bruitages dans un film Ethan Van der Ryn, Erik Aadahl, Jonathan Klein, Greg ten Bosch, John Marquis, Warren Hendriks, P.K. Hooker, John Roesch et Alyson Dee Moore Nomination
MTV Movie Awards Meilleur moment WTF Isabel Lucas
(transformation inattendue)
Nomination
Oscars du cinéma[12],[13] Meilleur mixage sonore Gary Summers, Greg P. Russell et Geoffrey Patterson Nomination
Prix BMI du cinéma et de la télévision Prix BMI de la meilleure musique de film Steve Jablonsky Lauréat
Prix du choix des enfants Film préféré - Nomination
Actrice de cinéma préférée Megan Fox
Acteur de cinéma préféré Shia LaBeouf
Prix du public Équipe à l'écran préférée Shia LaBeouf et Megan Fox Nomination
Prix nationaux du cinéma russe
Russian National Movie Awards
Meilleur film d'action étranger - Nomination
Prix Razzie[12],[13] Prix Razzie du Pire film DreamWorks et Paramount Pictures Lauréat
Prix Razzie du Pire réalisateur Michael Bay
Prix Razzie du Pire scénario Ehren Kruger, Roberto Orci et Alex Kurtzman
Pire préquelle, remake, suite ou film-dérivé - Nomination
Pire actrice Megan Fox
Pire actrice dans un second rôle Julie White
Pire couple à l'écran Shia LaBeouf et Megan Fox
Prix SFX
SFX Awards
Meilleure actrice Megan Fox Nomination
Meilleur réalisateur Michael Bay
Société des effets visuels Meilleurs effets visuels dans un film axé sur les effets Scott Benza, Wayne Billheimer, Scott Farrar et John Frazier Nomination
Syndicat des acteurs de cinéma et de télévision aux États-Unis Meilleure équipe de cascadeurs - Nomination
Prix Yoga
Yoga Awards
Prix Yoga de la Pire actrice étrangère Megan Fox Lauréat

Série de filmsModifier

SuitesModifier

Paramount et Dreamworks ont annoncé le comme date de sortie d'un 3e Transformers avant l'achèvement de Transformers 2. Michael Bay a répondu : « J'ai dit que je prenais une année sans Transformers. Paramount s'est trompé dans la date de Transformers 3-ils me l'ont demandé au téléphone-j'ai dit oui pour le 4 juillet, mais 2012, pas 2011. Cela signifierait que je devrais le préparer dès septembre. Pas question. Mon cerveau a besoin d'un break loin de robots guerriers[14] ». Comme dans Transformers 2, Orci a refusé de garantir si lui-même et Kurtzman reviendraient pour une suite, car « ils risquent de s'encrouter[15] ». Orci a mentionné qu'il aimerait qu'Unicron fasse son entrée dans la saga[16]. Le coscénariste a aussi déclaré que se pencher davantage sur une transformation triple serait intéressant[17].

Le Michael Bay a révélé que Transformers 3 : La Face cachée de la Lune était déjà en pré-production, et que la date de sortie planifiée serait effectivement le et non 2012. Ehren Kruger est également impliqué cette fois encore dans l'écriture du scénario. Shia LaBeouf interprétera également de nouveau son rôle de Sam[18] alors que Megan Fox sera remplacée par le top modèle Rosie Huntington-Whiteley[19], Roberto Orci et Alex Kurtzman, scénaristes des deux premiers, n'écriront pas le troisième épisode[20],[21].

Dans un bonus caché du Blu-Ray de Transformers 2, Bay fait part de son intention de ne pas faire Transformers 3 forcément plus long que le 2, mais plutôt de creuser un peu plus le mythe, donner plus de profondeur aux personnages, et le rendre plus sombre et émouvant que ses deux prédécesseurs. La vidéo montre également quelques images d'Unicron[22].

Autour du filmModifier

  • La société Hasbro a vu son bénéfice progresser de 11 % pour atteindre 43,6 millions de dollars en 2009, en grande partie grâce aux produits dérivés Transformers 2.
  • Le film bénéficie d'un budget de production de 200 millions de dollars.
  • Le premier teaser a été diffusé lors du match de Super Bowl 2009 : apparition des Transformers Starscream, Ravage, Mégatron, Optimus Prime et Demolisher.
  • Le deuxième teaser est apparu sur le web le vendredi  : apparition des transformers Jolt, Sideswipe, Le Fallen, Bumblebee et Scorponok.[réf. nécessaire]
  • Le troisième trailer est apparu avec l'apparition de Jetfire, Devastator, Scapel et la mystérieuse apparition de Blackout qui était normalement mort. La sortie du film révèle que le robot est en fait Grindor, la reconstruction de Blackout.
  • Linkin Park a fait la bande originale du film avec un titre nommé New Divide apparu le (à la différence de la B. O. du précédent film Transformers qui était tirée de l'album Minutes to Midnight du groupe, cette fois la B.O. a été composée spécialement pour le film).
  • Au début du film, on peut entendre l'instrumental du morceau 21 Guns de Green Day.
  • Tom Kenny prend la voix de l'Autobot Skids et d'autre part une avant-première du film est diffusée à Tokyo le lundi au soir (heure locale)
  • Michaël Bay avait annoncé que le film comporterait un total de 46 robots.
  • Lors de la scène au National Air and Space Muséum on peut remarquer en arrière-plan le fameux bombardier Enola gay, qui largua la bombe A Little Boy sur Hiroshima
  • Lors de la scène de sa discussion avec Optimus Prime, Sam prononce la phrase « c'est pas ma guerre », faisant en partie référence à la phrase culte du personnage de John Rambo.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Littéralement : « Transformers : La revanche du déchu »
  2. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour des séquences intenses de violence d'action de science-fiction, du langage, du matériel brut et sexuel et du matériel bref sur la drogue. »

RéférencesModifier

  1. (en) « Transformers 2 : La Revanche - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  2. (en) « Budget du film Transformers 2 : La Revanche », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  3. (en) « Transformers 2 : La Revanche - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. (en) « Transformers 2 : La Revanche - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  5. (en) « Transformers 2 : La Revanche - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. « Visa et Classification - Fiche œuvre Transformers 2 : La Revanche », sur CNC (consulté le ).
  7. « Transformers 2 : La Revanche » sur Allociné (consulté le ).
  8. (en) « Transformers 2 : La Revanche - Guide Parental », sur filmrating.ch (consulté le ).
  9. a et b (en) « Transformers 2 : La Revanche Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le ).
  10. a et b (en) « Transformers 2 : La Revanche (2009) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le ).
  11. a et b « Transformers 2 : La Revanche - critiques presse », sur Allociné (consulté le ).
  12. a b et c (en) « Transformers 2 : La Revanche - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  13. a b et c « Palmares du film Transformers 2 : La Revanche », sur Allociné (consulté le ).
  14. (en) « Michael Bay », sur michaelbay.com (consulté le ).
  15. (en) « Don Murphy Message Board », sur donmurphy.net (consulté le ).
  16. Unicron
  17. Triple Changer
  18. MichaelBay.com
  19. Transformers 3 : Une top model remplace Megan Fox
  20. Orci and Kurtzman n'écriront pas Transformers 3
  21. worstpreviews.com
  22. « AllSpark Experiment Secret Video - Bay Says Transformers 3 Goes Deeper », sur Tformers (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier