Tramway d'Istanbul

réseau historique de tramway desservant la ville d'Istanbul

Tramway d'Istanbul
Image illustrative de l’article Tramway d'Istanbul
Le tramway moderne.

Situation Istanbul
Drapeau de la Turquie Turquie
Type Tramway
Entrée en service 1869 (traction hippomobile)
1913 (traction électrique)
1990 (réseau actuel)
Fin de service 1966 (ancien réseau)
Longueur du réseau 47,2 km
Lignes 5
Stations 60[1]
Écartement des rails 1 000 mm/1 435 mm
Exploitant İstanbul Ulaşım
Lignes du réseau T1, T2, T3, T4, T5
Réseaux connexes Métro d'Istanbul
MetrobüsTünel

Image illustrative de l’article Tramway d'Istanbul
Transports en commun à Istanbul (avec les tramways).

Le tramway d'Istanbul est un réseau de tramway desservant la ville d'Istanbul en Turquie. Il est actuellement composé de cinq lignes, quatre (T1, T2, T4 et T5) situées sur la rive européenne, et une (T3) sur la rive asiatique en forme de boucle.

Le réseau de tramway est composé de deux catégories de lignes bien distinctes. La première catégorie concerne les lignes T1, T4 et T5 qui sont de véritables lignes de tramway moderne à grande capacité. La deuxième catégorie concerne les lignes T2 et T3 qui sont des reconstitutions de lignes historiques employant des matériels roulants de l'époque.

Istanbul a disposé auparavant pendant près d'un siècle d'un grand réseau de tramway présent sur les deux continents. Cela a d'abord commencé avec des tramways hippomobiles, puis des tramways électriques. Le service des tramways a été totalement interrompu en 1966 et réactivé en 1990.

HistoriqueModifier

 
Tramways sur le Pont de Galata, vers 1920
 
Tram historique côté asiatique
 
Tram moderne à Istanbul
 
Alstom Citadis à Istanbul

Un tramway à cheval a été mis en service en 1872 . Ce système a fonctionné à Istanbul jusqu'en 1912. Après cette date, les tramways électriques ont été mis en place et ils ont été le principal moyen de transport urbain jusqu'en 1966. De nombreuses lignes ont été construites et le réseau a atteint un sommet en 1956 avec 108 millions de passagers en 270 navettes pour 56 lignes.

Dans les années 1950, la circulation automobile a augmenté rapidement. Les rues étroites, idéales pour le tramway, sont maintenant saturées .

Les motrices électriques de 1911 sont toujours en service dans les années 1960.

En raison de l'agrandissement de la ville avec l'augmentation de la migration, la reconstruction d'Istanbul est devenue urgente, et pour ce programme, de nombreuses rues ont été élargies.

L'autorité de transports a décidé de remplacer les tramways par des trolleybus. Le service de trolleybus a été assuré pendant 23 ans. Le réseau de tramway a été fermé au milieu des années 1960.

À titre expérimental, Istanbul a rouvert une première ligne de tramway du côté européen en 1990. Une autre ligne de tramway a été ouverte en 2003, du côté asiatique.

  • 1860 - Projet de tramway hippomobile à Istanbul.
  • 1863 - La première proposition pour la création du tramway d'Istanbul dans les principales artères de la banlieue, venait d'une personne nommée Huchiadson.
  • 1864 - La deuxième proposition, en 1864 à Istanbul et la ligne Galata Besiktas pour une de ligne de tramway. Trois itinéraires ont été projetés
    1. Eminönü - Divanyolu - Beyazid - Aksaray - Yedikule ou Topkapi,
    2. Eminönü - Ayvansaray - Eyüp
    3. Galata - Karaköy - Tophane - Besiktas - Ortaköy - Arnavutköy
  • 1871 - L'exploitation du premier tramway à cheval commence avec 4 lignes.
  • 1872 - L'augmentation de la demande de voyageurs au début des années 1890, nécessite l'utilisation de tramway à deux étages (impériale).
  • 1912 - L'emploi des tramways à cheval est arrêté.
  • 1914 - Le tramway électrique commence à rouler à partir du au côté européen. L'itinéraire relie Karaköy d'Eminönü. Ce fut aussi la première fois qu'un tramway passait sur le pont de Galata, sachant que la circulation de tramways à chevaux était interdite.
  • 1923 - Le réseau de tramway est étendu à 12 lignes.
  • 1928 - Le tramway électrique commence à rouler à partir du sur la partie asiatique.
  • 1939 - Le tramway, le Tünel, les bus et les établissements de production d'électricité, qui étaient exploités par différentes sociétés étrangères, sont nationalisés, et la nouvelle société IETT Istanbul Elektrik, Tramway ve Tünel Isletmeleri englobe les réseaux à la fois européens et asiatiques.
  • 1950 - Le réseau de tramway sont étendues à 37 lignes, traversant la Corne d'Or sur le célèbre Pont de Galata, qui était le point central. Ce fut l'année apogée du tramway d'Istanbul.
  • 1956 - Commencement du déclin. La ligne Tunel - Macka (ligne 14) dans la partie européenne et de Topkapı - Capa dans les remparts de la ville ferme. La liaison Topkapı - Anchor - Aksaray est également fermée pour le réaménagement de la place Aksaray.
  • 1961 - Le dernier tramway roule côté européen, le . La ligne Topkapi Eminönü est remplacée par le trolleybus le . Six tramways sont transférés au réseau côté asiatique.
  • 1966 - Le dernier tram roule côté asiatique le à partir de Kadıköy à Kızıltoprak. Les trams restants sont transférés au musée des transports.
  • 1984 - Le service de trolleybus est arrêté le .
  • 1990 - L'Avenue Istiklal ferme à la circulation. Le tramway revient comme patrimoine entre Taksim et Tunel. Les véhicules roulants sont les mêmes qu'en 1966, ils ont ajouté au nom de la ligne, celui de "tram nostalgique".
  • 1992 - Avec la création d'une ligne totalement nouvelle nommée T1, le tramway devient un système moderne. Il roule sur le même tracé que là où il roulait en 1956.
  • 2003 - Le tramway retourne dans la partie asiatique, à la suite de l'ouverture de la ligne T3 comme un tramway circulaire. Le matériel roulant a été importé de Gotha.
  • 2005 - Le , le tram retourne près de 40 ans après sur le pont de Galata.

Ancien réseauModifier

Les lignes principales étaient les suivantes :

  • 1 - Kadiköy - Kısıklı
  • 4 - Kadiköy - Bostanci
  • 6 - Kadiköy - Fenerbahçe
  • 8 - Kadiköy - Hasanpasa
  • 10 - Şişli - Tünel
  • 11 - Şişli - Beyazıt
  • 12 - Harbiye - Fatih
  • 14 - Maçka - Tünel
  • 15 - Maçka - Sirkeci
  • 16 - Maçka - Beyazit
  • 17 - Şişli - Sirkeci
  • 19 - Kurtuluş-Aksaray
  • 20 - Kadýköy - Moda (Cette ligne reprend l'itinéraire de la ligne historique de la partie asiatique)
  • 22 - Bebek - Eminönü
  • 23 - Ortaköy - Aksaray
  • 32 - Topkapı - Bahçekapı
  • 33 - Yedikule - Bahçekapı
  • 34 - Beşiktaş - Fatih
  • 37 - Edirnekapı - Bahçekapı

Des liaisons courtes, composées de sections de lignes complétaient le réseau.

Les chiffres des lignes ont également été indiqués par des combinaisons de couleurs, pour des personnes analphabètes.

Dépôts et terminusModifier

Les dépôts et terminus sont Kadiköy, Kisikli, Bostanci, Fenerbahçe, Hasanpasa, Sisli, Tunel, Beyazit, Harbie, Fatih, Macka, Sirkeci, Kurtuluş, Aksaray, Moda, Bebek, Eminönü, Ortaköy, Besiktas, Topkapi, Bahçekapi, Yedikule et Edirnekapı.

Réseau actuelModifier

Ligne T1 : Kabataş - BağcılarModifier

Ouverte en 1992, cette ligne de tramway moderne relie Bağcılar à l'ouest à Kabataş sur la rive européenne du Bosphore ; à l'origine elle démarrait du quartier populaire de Zeytinburnu où elle est en correspondance avec le métro.

En 2011, elle a fusionné avec la ligne T2 (construite en 2006 de Zeytinburnu à Bagcilar).

Elle compte actuellement 18,2 km.

Elle dessert les principaux monuments et centres d'intérêt historique de la ville puis la gare de Sirkeci et le quartier d'Eminönü. Elle traverse ensuite le pont de Galata et remonte vers le nord, sur une avenue parallèle au Bosphore jusqu'à Kabataş. De ce point, un funiculaire permet de rejoindre le quartier de Taksim en correspondance avec le métro.

Deux types de rames à plancher bas sont utilisés : Les rames Flexity Swift sont fournies par le constructeur canadien Bombardier et les rames Citadis sont fournies par Alstom.

Deux stations supplémentaires au-delà de Kabataş sont prévues pour desservir directement le palais de Dolmabahçe et le quartier de Beşiktaş et son débarcadère. Cependant, en raison de la saturation du trafic sur les avenues Dolmabahçe Caddesi, Beşiktaş Caddesi et Çırağan Caddesi le long du parcours prévu, cette extension est pour l'heure abandonnée, remplacée par un projet de métro entre Mecidiyeköy et Kabataş, passant par Beşiktaş (ligne M7 du metro d'Istanbul).

Principaux sites desservis :

date de mise en service

Ligne T2 : Tünel - place TaksimModifier

La ligne T2 est une courte ligne (1,64 km) qui relie la station haute du funiculaire (Tünel) à la place Taksim. Le matériel roulant utilisé provient de l'ancien réseau, après avoir été conservé plusieurs années au musée. C'est une ligne à voie unique, ouverte en 1990.

Son parcours utilise une partie de l'ancien tronc commun du premier réseau, desservi par les lignes 10, 11, 12, 15, 16 et 17.

date de mise en service

Ligne T3 : KadıköyModifier

La ligne T3[2] est une ligne à voie métrique unique circulaire (sens des aiguilles d'une montre) de 2,6 km, située sur la rive asiatique à Kadıköy. Mise en service en 2003, elle est assurée avec un matériel roulant ancien provenant des réseaux allemands de Iéna, Görlitz et Schöneiche bei Berlin.

Son itinéraire utilise une partie de la ligne 20 du premier réseau.

date de mise en service

Ligne T4 : Topkapı - Mescid-i SelamModifier

La ligne T4 (14,7 km de longueur) peut-être assimilée à un métro léger : elle utilise le même matériel roulant que le métro M1, mais circule pour une grande partie à l'air libre, au niveau de la voirie.

Ouverte en 2007, elle relie les quartiers nord au centre-ville.

dates de mise en service
  •  : Sehitlik - Mescid-i Selam (12,4 km)
  •  : Sehitlik - Topkapi (2,3 km)

Ligne T5 : Eminönü - Alibeyköy Cep OtogarıModifier

La ligne T5 (10,1 km de longueur) est une ligne de tramway moderne qui relie Cibali à la gare routière d'Alibeyköy sur la rive européenne du Bosphore. Elle fut ouverte le 1er janvier 2021 et compte 14 stations.

Elle sera prolongé par la suite jusqu'à la station Eminönü où elle sera en correspondance avec la ligne T1.

dates de mise en service
  •  : Cibali - Alibeyköy Cep Otogarı (10,1 km)

Matériel roulantModifier

Les voitures électriques de 1911 sont toujours en activité dans les années 1960.

Les parcs de matériel roulant étaient cependant différents sur les rives asiatique et européenne. Après la fermeture du réseau européen, les trams de cette rive ont été transférés du côté asiatique, où ils ont servi conjointement avec les tramways asiatiques jusqu'à la fermeture définitive en 1966. 

Ces voitures, depuis parquées au musée ont été ressorties pour les lignes de tramway T2 et T3 utilisant désormais de courtes portions de l'ancien parcours.

Pour le tramway moderne, en 2001, 55 rames Flexity Swift de Bombardier sont commandés et mises en service en 2004[3]

En 2011, le réseau a réceptionné 37 rames Alstom Citadis[4].

Dépôts et terminusModifier

Les dépôts et terminus sont

Tünel, Kadiköy et Moda sont les trois lieux où les deux systèmes ancien et moderne sont présents. Il n'y a pas eu d'évolution des précédents terminus, et les terminus ont été construits après la rénovation complète de Tunel, Moda et de la zone de Kadiköy.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier