Ouvrir le menu principal

Le traité de Viterbe, signé le entre le roi de France François Ier et le pape Léon X, est un traité par lequel Léon X renonce à Parme et à Plaisance, et reconnaît à François son titre de duc de Milan. En contrepartie, le roi s'engage à protéger l'État pontifical[1].

Notes et référencesModifier