Traité de Saint-Pétersbourg de 1881

Le traité de Saint-Pétersbourg est signé le ( du calendrier julien) entre la Russie et la Chine. La Russie restitue la région de l’Ili qu’elle occupe depuis 1871, mais enlève de vastes territoires à l’ouest de la rivière Khorgos soit plus de 70 000 km2. La Russie est autorisée à établir des consulats à Turfan et Suzhou.