Ouvrir le menu principal

Le traité de Nérac, également appelé édit de Nérac, est signé le 28 février 1579 entre le roi Henri III et les religionnaires.

Ce traité qui confirme l'édit de Poitiers donne 14 places de sûreté supplémentaires pour les protestants pour six mois. Six mois plus tard, les protestants refusent de rendre les places.

Articles connexesModifier