Traité de Fălciu

Le traité de Fălciu, aussi connu dans les sources comme traité du Pruth fut signé le entre la Russie et l'Empire ottoman, mettant fin à la quatrième guerre russo-turque. Il prévoit la restitution par la Russie aux Ottomans d'Azov et des territoires de Crimée. Il porte le nom du chef-lieu du comté moldave où il fut signé, près de la rivière Prut.

Il a été renouvelé le à Andrinople par le traité d'Andrinople.

En souvenir de ce traité, un cuirassé russe est baptisé Vronenossetz Prut (russe : Броненосец Прут). L’équipage, composé en partie de Moldaves, se mutine en 1905, en même temps que celui du Potemkine et pour les mêmes raisons, avant de demander et obtenir l’asile à Constanza en Roumanie.