Tragedy (groupe)

groupe de musique américain
Tragedy
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Crust punk[1],[2], D-beat[2], punk hardcore[3],[4]
Années actives Depuis 2000
Labels Tragedy Records, Skuld Releases
Influences From Ashes Rise[5], Discharge[5]
Composition du groupe
Membres Todd Burdette
Yannick Lorrain
Billy Davis
Paul Burdette

Tragedy est un groupe de punk hardcore américain, originaire de Memphis, dans le Tennessee. Ils résident actuellement à Portland, dans l’Oregon. Le groupe est formé en 2000, et né des cendres des groupes His Hero Is Gone et Deathtreat.

BiographieModifier

Le groupe est formé en 2000, et né des cendres des groupes His Hero Is Gone et Deathtreat[6]. Le groupe se compose à l'origine du chanteur et guitariste Todd Burdette, du guitariste Yannick Lorrain, et du batteur Paul Burdette[3]. Peu après leur formation, le groupe se délocalise à Portland, en Oregon, pour un nouveau départ[3]. Une fois isntallé, le trio recrute le bassiste Billy Davis (de From Ashes Rise)[3].

Un an plus tard, en 2001, le groupe publie son premier album studio, l'éponyme Tragedy, publié au label Skuld Records[3]. Un EP intitulé Can We Call this Life? est également publié en 2001[3]. Il est suivi par un deuxième album, intitulé Vengeance, auto-produit, qui comprend au total dix chansons[7], félicité par l'ensemble de la presse spécialisée[8],[9]. En 2003 sort un split avec le groupe Totalitär. Tragedy publie l'album Nerve Damage en 2006[3]. Ils effectuent par la suite plusieurs tournées américaines[3]. En 2008, Tragedy et le groupe japonais Blowback sont annoncés du au en tournée américaine[10].

En 2012, le groupe publie son premier album studio en six ans, Darker Days, au label Tragedy Records[11]. En 2014, le groupe annonce des dates avec Neurosis notamment au Bestia Festival et Maryland Deathfest[12].

MembresModifier

  • Todd Burdette - guitare, chant (également dans Deathreat, Severed Head of State et WarCry, jouait dans Copout, His Hero is Gone et Call the Police)
  • Yannick Lorrain - guitare (jouait dans His Hero is Gone et Union of Uranus)
  • Billy Davis - basse, chant (également dans Deathreat, jouait dans Copout et From Ashes Rise)
  • Paul Burdette - batterie (également dans Deathreat et Criminal Damage, jouait dans His Hero is Gone et Call the Police)

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EPModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Tragedy - Darker Days », sur Stereogum (consulté le 14 avril 2015).
  2. a et b (en) « The 10 Best D-beat Albums to own on Vinyl », sur VinylMePlease (consulté le 14 avril 2015).
  3. a b c d e f g et h (en) Eduardo Rivadavia, « Tragedy Biography », sur AllMusic (consulté le 19 avril 2017).
  4. (en) « DBeatBeater », sur dbeatbeater.com (consulté le 14 avril 2015).
  5. a et b (en) « Tragedy », sur PunkNews (consulté le 19 avril 2017).
  6. (en) « Tragedy Biography », sur PunkNews (consulté le 19 avril 2017).
  7. (en) « Tragedy Vengeance », sur LambGoat (consulté le 19 avril 2017).
  8. (en) « 9/10 Alec - TRAGEDY - Vengeance - CD - Tragedy Records - 2003 », sur Maelstromzine (consulté le 19 avril 2017).
  9. (en) Eduardo Rivadavia, « Tragedy - Vengeance Review », sur AllMusic (consulté le 19 avril 2017).
  10. (en) « Tragedy / Blowback (Japan) », sur PunkNews (consulté le 19 avril 2017).
  11. (en) « Darker Days Ahead (2012) Review », sur PunkNews (consulté le 19 avril 2017).
  12. (en) « Neurosis/Tragedy », sur PunkNews (consulté le 19 avril 2017).