Trône de diamant

Le trône de diamant, appelé Vajrasana, est un trône du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya. Il se situe à l'endroit où le Bouddha a atteint l'illumination. Il a probablement été placé à cet endroit par l'empereur Ashoka entre 250 et 233 av. J.-C.[1],[2].

Le Trône de diamant à Bodhgaya.
Frise sur le côté du Trône de diamant : des oies alternant avec des palmettes.
Frise sur l'avant : alternance de palmettes et de lotus.

DescriptionModifier

Le trône est une épaisse plaque de grès poli gris mesurant 2,39 m de long, 1,40 m de large et 1,83 m d'épaisseur. La surface supérieure est sculptée de motifs géométriques. Le côté est constitué d'une bande décorative sculptée d'oies et de palmettes. La frise à l'avant est différente : elle est constituée de lotus stylisés avec des calices et des palmettes à flammes.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Huu Phuoc Le, Buddhist Architecture (lire en ligne), p. 240
  2. (en) Francis D. K. Ching, Mark M. Jarzombek et Vikramaditya Prakash, A Global History of Architecture, John Wiley & Sons, (lire en ligne), p. 570ff