Ouvrir le menu principal
Quatre types de sismogrammes avec en bas celui d'un trémor.

Un trémor est un séisme volcanique engendré par la remontée du magma lors d'une éruption volcanique. Les vibrations sont provoquées par les chocs du magma, des bulles de gaz volcaniques et des blocs solides contre les parois de la cheminée volcanique.

Dans le vocabulaire médical ancien, trémor est synonyme de tremblement[1].

Sommaire

CaractéristiquesModifier

La secousse, imperceptible pour les hommes, est généralement continue, sa fréquence variant entre un et cinq hertz. Les trémors spasmodiques ont une fréquence supérieure aux trémors harmoniques.

Prévention des éruptionsModifier

Le trémor représente un outil fiable pour la prévention volcanologique car son apparition signale aux volcanologues l'imminence d'une éruption volcanique. Le trémor se produit tant que du magma remonte de la chambre magmatique, soit pendant quelques minutes à plusieurs jours. Son enregistrement par les sismographes est toutefois plus délicat une fois l'éruption commencée car les éventuelles explosions et projections de laves et de tephras engendrent des secousses qui peuvent couvrir le trémor.

Notes et référencesModifier

  1. A. Manuila, Dictionnaire français de Médecine et de Biologie, t. 3, Masson, 1972.

AnnexesModifier