Ouvrir le menu principal

Toury

commune française du département d'Eure-et-Loir

Toury
Toury
La mairie.
Blason de Toury
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Beauce
Maire
Mandat
Laurent Leclercq (UDI)
2014-2020
Code postal 28310
Code commune 28391
Démographie
Population
municipale
2 613 hab. (2016 en diminution de 1,1 % par rapport à 2011)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 41″ nord, 1° 56′ 11″ est
Altitude Min. 125 m
Max. 137 m
Superficie 18,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Toury

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Toury

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Toury

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Toury
Liens
Site web ville-toury.fr

Toury est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants sont appelés les Tourysiens et les Tourysiennes.

GéographieModifier

SituationModifier

Toury est un village eurélien d'environ 2 600 habitants, situé à la limite des départements du Loiret et de l'Essonne, à 134 m d'altitude, en plein cœur de la Beauce. Il est situé à 34 km d'Étampes, 36 km d'Orléans, 48 km de Chartres et 85 km de Paris.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes et département limitrophesModifier

Communes limitrophes de Toury
Oinville-Saint-Liphard Oinville-Saint-Liphard Outarville (Loiret)
Janville   Outarville (Loiret)
Poinville Tivernon (Loiret) Chaussy (Loiret)

Lieux-dits et écartsModifier

  • Armonville, hameau situé au sud-est de la commune et limitrophe de la commune d'Outarville.
  • Boissay et Le Petit Boissay, hameaux situés au sud-ouest de la commune.
  • La Chapelle Saint-Blaise, quartier situé au sud du bourg.
  • Germonville, hameau situé à l'est de la commune et limitrophe de la commune d'Outarville.

Voies de communication et transportsModifier

Desserte ferroviaireModifier

Article détaillé : gare de Toury.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Moyen ÂgeModifier

Au XIIe siècle, Toury, alors dans le domaine royal, fut marquée par la personnalité de l'abbé Suger, conseiller influent des rois de France. Celui-ci, nommé prévôt de Toury en 1109, contribua au développement de Toury notamment par l'édification d'une forteresse et par une charte de franchise royale[1].

Époque contemporaineModifier

  • Le premier vol aller-retour entre deux villes, Toury et Artenay le 31 octobre 1908, fut effectué par Louis Blériot.
  • Réalisé en 1892, un chemin de fer à voie étroite reliait les villes de Pithiviers et de Toury. On lui avait donné le nom de Tramway de Pithiviers à Toury (TPT). Il a servi jusqu'en 1964 au transport de la betterave ; en effet aux deux terminus de la ligne, deux sucreries transformaient en sucre la betterave récoltée dans la Beauce.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1960 1979 Pierre Mathet RPR Conseiller général (1961-1979)
1979 1984 Charles Dewandel    
1984Fin= 1989   Jean-Claude Denis    
1989 1990 François Davy    
1990 1995 Maurice Dewandel    
1995 2008 Jean-Yves de Franciosi PS Conseiller général (1979-1992)
2008 En cours Laurent Leclercq UDI Cadre

Politique environnementaleModifier

Cadre de vieModifier

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[2].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 2 613 habitants[Note 1], en diminution de 1,1 % par rapport à 2011 (Eure-et-Loir : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0591 1741 1891 2321 3571 3011 2501 2631 315
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3381 3741 3571 3321 5741 7041 7321 7971 917
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7001 7311 8161 7241 8452 1102 0542 0691 988
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
2 1532 2432 4952 4932 6402 6662 6042 5952 670
2016 - - - - - - - -
2 613--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

  • Collège Louis-Blériot.
  • École maternelle et primaire.

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

  • Agriculture, dont le plus grand centre de recherche européen sur le colza de Monsanto (27 personnes), que Bayer s'est engagé à maintenir lors du rachat de Monsanto[7].
  • Sucrerie de Cristal Union, employant 150 salariés ; en 2019, le groupe sucrier, troisième acteur du secteur en Europe, annonce la fermeture du site, ainsi que celui d'Aulnat dans le Puy-de-Dôme, et la réduction d'activité du site d’Erstein dans le Bas-Rhin[8].
  • Cartonnerie.
  • Toury possède également de nombreux commerces et plusieurs restaurants.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Église Saint-DenisModifier

Article détaillé : Église Saint-Denis.

XIe siècle, XIIe et XIVe siècles,   Classé MH (1907)[9].

Hôtel de villeModifier

Début XXe siècle

Vestiges de l'ancien châteauModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d’azur au tau d’or ajouré en pointe du champ, accosté à dextre d’un pain de sucre d'argent et à senestre d’une gerbe de blé d'or.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier