Union Tours Basket Métropole

(Redirigé depuis Tours Joué Basket)
UTBM
Généralités
Nom complet Union Tours Basket Métropole
Surnoms UTBM
Noms précédents AS du Paris-Orléans (1925-1938)
ASPO Tours (1938-1981)
Tours BC (1981-1997)
NPO Tours (1997-1998)
Touraine BC (1998-2004)
Tours-Joué Basket 2004-2009
Touraine BC (2009-2014)
Fondation 1925
Couleurs Blanc et bleu
Salle Halle Monconseil
(1 500 places)
Siège 72 avenue Marcel Dassault
37200 Tours
Championnat actuel Nationale 1
Président Drapeau : France Bruno de l'Espinay
Entraîneur Drapeau : France Pierre Tavano
Site web www.toursbasketmetropole.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (2)
International[1] Finaliste de la Coupe des Coupes à Turin en 1975-1976

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
NM1 2018-2019
0

L'Union Tours Basket Métropole est un club de basket-ball tourangeau fondé en 1925 en tant que simple section d'un club omnisports local appelé ASPO Tours. Cette équipe de basket-ball a connu l'élite masculine du Championnat de France dans les années 1970-1980, remportant par la même occasion, deux titres de champion de France.

HistoireModifier

Né de l'activité ferroviaire au début du XXe siècle, le club omnisports ASPO (Association sportive Paris Orléans) se voit composé d'une première équipe de basket-ball à Tours en 1925.

Quelques années après, en 1940, l'unification des réseaux ferrés en France forme la société nationale des chemins de fer français (SNCF). Le club est contraint de changer de nom et prend l'appellation d'ASPO Tours (Association sportive de préparation olympique Tours). Pendant ce temps, nait en 1946 l'USJ (Union sportive de Joué-lès-Tours) dans l'agglomération de Tours.

Dans les années 1970 et début 1980, les clubs locaux réussissent de bons parcours : champion de France de Nationale 2 en 1967, champion de France 1976, puis finaliste de la Coupe des Coupes à Turin en 1975-1976 et à nouveau champion de France en 1979-1980. Le club évolue à partir de 1972 au Palais des Sports Robert Grenon (4 000 places).

Dans les années 1980 l'association omnisports éclate sous différents noms et le basket-ball prend le nouveau nom de TBC (Tours Basket Club). À la même période, l'AS Jocondien (Avenir sportif Jocondien) qui succède à l'US Joué-lès-Tours monte rapidement les échelons du championnat de France.

En 1981, la section Basket quitte le club omnisports et prend le nom de Tours Basket Club (Tours BC), nouvelle association.

En 1999, le club est placé en liquidation judiciaire et un nouveau club est créé: le Touraine Basket Club (Touraine BC). L'équipe senior évolue en National 3 masculine.

En 2004, le Touraine BC et son voisin de l'AS Jocondien (club situé à Joué-lès-Tours), créent le Tours-Joué Basket (TJB). L'équipe senior évolue en Nationale 2 masculine.

En 2009, le TJB est placé en liquidation judiciaire alors que le Touraine BC poursuit son activité (Pré-nationale masculine puis NM3).

En 2014, le Touraine BC crée, avec le PLLL Tours (Patronage Laïque La Riche Lamartine Tours, dont l'équipe évoluait en NM2), l'Union Tours Basket Métropole (Union Tours BM) dont l'équipe évolue en NM2.

Pour la saison 2018-2019, l'UTBM évolue en Nationale Masculine 1. Son ambition affichée est la montée en Pro B à moyenne échéance[2].

PalmarèsModifier

 
La halle sportive du quartier Monconseil.

BudgetModifier

  • 2017-2018 : 1 M€[3]

Joueurs et personnalités du clubModifier

EntraîneursModifier

  •   Clothaire Blanchard
  • 1975-1980 :   Pierre Dao
  • Années 1980 :   Michel Bergeron
  • 1983-1984 :   Jacques Cachemire
  • Années 1990 :   Michel Bergeron
  • 1997-1999 :   Jean-Paul Rebatet
  • 2004-2007 :   Djamel Addala
  • 2007-2008 :   Nicolas Corbé
  • 2008-2009 :   Jérôme Cortabitarte
  • 2013-octobre 2016 :   Sébastien Duval
  • Octobre 2016- :   Pierre Tavano

Joueurs emblématiquesModifier

Personnel marquant[4]Modifier

  •   Clothaire Blanchard (joueur, entraîneur puis président)
  •   Guy Papineau (président)
  •   Michel Bergeron (joueur puis entraîneur)
  •   Pierre Dao (entraineur)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « L'UTBM affiche ses ambitions », sur lanouvellerepublique.fr,
  3. « L’UTBM promue (administrativement) en N1 ! », sur www.lanouvellerepublique.fr,
  4. La Nouvelle République - Nécrologie de Guy Papineau (www.lanouvellerepublique.fr)