Tournoi des Cinq Nations 1959

Tournoi des Cinq Nations
1959
Généralités
Sport Rugby à XV
Édition 65e (la 30e des Cinq Nations)
Lieu(x) Cinq stades
Date -
Nations Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : France France
Drapeau : Pays de Galles pays de Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Participants Cinq sélections nationales
Matchs joués Dix rencontres

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Angleterre Angleterre
Vainqueur Drapeau : France France
(3e titre, 1er seule)
Deuxième Ex æquo :
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : Pays de Galles pays de Galles
Drapeau : Angleterre Angleterre

Navigation

Le Tournoi des Cinq Nations (du au ) est le trentième depuis les débuts de la France en 1910 et le 65e en partant du tournoi britannique originel de 1882-1883.

Pour la première fois, la France est seule victorieuse, après les premières places partagées de 1954 et 1955.

ClassementModifier

Pour classer les trois équipes à 4 points, on considère le nombre total de victoires puis la différence de points pour et contre.
Le pays de Galles et l'Angleterre ont même différence de points (-2), mais Galles a deux victoires contre une pour l'Angleterre, d'où la table suivante :

Rang Nations J V N D PP PC Δ Pts
1   France 4 2 1 1 28 -15 +13 5
2   Irlande 4 2 0 2 23 -19 +4 4
  Galles 4 2 0 2 21 -23 -2
  Angleterre (T) 4 1 2 1 9 -11 -2
5   Écosse 4 1 1 2 12 -25 -13 3
  • Légende : J matches joués, V victoires, N matches nuls, D défaites, PP Points marqués, PC points encaissés, Δ différence de points, Pts points de classement (2 points pour une victoire, 1 en cas de match nul, rien pour une défaite), T Tenante du titre 1958.
  • Règles de classement :
  1. points de classement ;
  2. titre ou rang partagé en cas d'égalité.
  • En plus d'être pour la première fois seule en tête, la France signe la meilleure attaque et totalise la plus grande différence de points.
  • L'Angleterre réalise la meilleure défense.

RésultatsModifier

Les dix matches ont lieu un samedi sur neuf dates :

Colombes,   France 09 - 0 Écosse  
Cardiff, 1959   Galles 05 - 0 Angleterre  
Édimbourg, 1959   Écosse 06 - 5 Galles  
Dublin, 1959   Irlande 00 - 3 Angleterre  
Londres, 1959   Angleterre 03 - 3 France  
Édimbourg, 28 février 1959   Écosse 03 - 8 Irlande  
Cardiff, 1959   Galles 08 - 6 Irlande  
Londres, 1959   Angleterre 03 - 3 Écosse  
Colombes, 1959   France 11 - 3 Galles  
Dublin, 1959   Irlande 09 - 5 France  

Les matches de la FranceModifier

Les fiches techniques des rencontres de la France sont les suivantes[1] :

France - ÉcosseModifier

Le match d'ouverture du Tournoi 1959 donne une nette victoire à la France :


Temps froid,
chute de neige au début.
  France 9 - 0
(6-0)
Écosse   Stade Yves-du-Manoir, Colombes
Bon terrain
26 000 spectateurs
Arbitre : G Walters  
Essai(s) :
Moncla
Drop(s) : 2
Lacaze

Angleterre - FranceModifier

Le quinzième Crunch[2], joué dans l'antre du Quinze de la Rose, se résout en un second match nul après celui de 1922 :

1959
Temps ensoleillé
  Angleterre 3 - 3
(3-3)
France   Twickenham, Londres
Bon terrain
72 000 spectateurs
Arbitre : R Williams  
Pénalité(s) :
J Hetherington 35e
Pénalité(s) :
Labazuy 34e

France - pays de GallesModifier

La France reçoit le pays de Galles pour l'avant-dernière rencontre du Tournoi :

1959
Temps couvert
  France 11 - 3
(8-3)
Galles   Stade Yves-du-Manoir, Colombes
Bon terrain
45 000 spectateurs
Arbitre : Mr Parkes  
Essai(s) : 2
Moncla
Transformation(s) : 1/2
Labazuy

Irlande - FranceModifier

L'équipe de France se rend à Lansdowne Road où elle perd le dernier match du Tournoi :

1959
Temps ensoleillé
  Irlande 9 - 5
(6-0)
France   Lansdowne Road, Dublin
Excellent terrain
40 000 spectateurs
Arbitre : G Walters  
Essai(s) :
N Brophy
Drop(s) :
M English
Essai(s) :
Dupuy
Transformation(s) :
Lacaze

Composition de l'équipe victorieuseModifier

RéférencesModifier

  1. Pierre Salviac et Roger Couderc (préfacier), LE TOURNOI DES 5 NATIONS : 1910-1980 Tous les matches·Tous les résultats·Tous les joueurs, Fernand Nathan, , 102 p., p. 73.
  2. Félicien Taris, France-Angleterre : Le Crunch, , 256 p. (ISBN 978-2-8122-0043-4), p. 63