Ouvrir le menu principal

Tournes

commune française du département des Ardennes

Tournes
Tournes
La mairie et l'église.
Blason de Tournes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Canton Charleville-Mézières-1
Intercommunalité Ardenne Métropole
Maire
Mandat
Gérard Carbonneaux
2016-2020
Code postal 08090
Code commune 08457
Démographie
Gentilé Tournais, Tournaises
Population
municipale
1 076 hab. (2016 en augmentation de 6,64 % par rapport à 2011)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 47′ 51″ nord, 4° 38′ 16″ est
Altitude Min. 140 m
Max. 180 m
Superficie 8,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Tournes

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Tournes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tournes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tournes

Tournes est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

GéographieModifier

Le village de Tournes est situé à environ six kilomètres de Charleville-Mézières dans le département des Ardennes, en Champagne-Ardenne, dans la région Grand Est, regroupant les anciennes régions Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine.

Communes limitrophes de Tournes
Cliron Arreux Houldizy
 
Haudrecy Belval Damouzy

HistoireModifier

Avant le Xe siècle, le village se situait un peu plus en hauteur, autour d'un château féodal en bois, qui fut détruit par un incendie qui obligea les villageois à se réfugier en aval. Aujourd'hui, la citadelle n'existe plus, seul le nom est resté pour la rue de la Citadelle.

Un monument commémore que pendant la Seconde Guerre mondiale, treize résistants, pris au hasard dans la prison Carnot de Charleville, sont assassinés le 29 août 1944 dans le bois de la Rosière par des Allemands.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1981 Jean-Raphaël Bourguignon UDR-RPR Conseiller général de Renwez (1973 → 1979)
1981 1995 Michel Bonfils PS Médecin généraliste à Tournes
1995[2] 2008 Jacques Theet DVD  
2008 2016 Cécile Muller[3] DVD Fonctionnaire dans les services administratifs de l'Éducation nationale,
Ancienne assistante parlementaire de Michel Vuibert
Réélue pour le mandat 2014-2020[4]
2016 En cours Gérard Carbonneaux   Retraité anciennement directeur de collège

En 2016, suite à de nombreuses mésententes au sein du conseil municipal et à la démission des quatre adjoints ce dernier est dissout et les habitants de Tournes sont appelés aux urnes le 25 septembre pour élire un nouveau conseil. La liste de M. Carbonneaux Gérard "Ensemble pour vous servir" obtient douze sièges sur quinze ; la liste de la maire sortante Cécile Muller n'obtient que trois sièges sur quinze.

Tournes a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[5].

La commune a reçu le Label commune ou ville sportive champardennaise 2018-2022 le 30 novembre 2017 à Châlons-en-Champagne[6].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 1 076 habitants[Note 1], en augmentation de 6,64 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
340384415423488499524528537
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
533591604577535522504472511
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
507613601540581514575559509
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
8369041 0731 0751 0671 0141 0761 076-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

La Chambre de commerce et d'industrie des Ardennes y a installé depuis une trentaine d'années la Zone industrielle Ardennes Émeraude, s'étendant sur le territoire des communes de Tournes et de Cliron.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

L'égliseModifier

Le châteauModifier

Le château, datant du XVIIe siècle, est aujourd'hui transformé en maison privée et occupé par la famille Lamotte d'Argy.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason Les armes de Tournes se blasonnent ainsi :

tranché au 1) d’argent au lion de sable armé et lampassé de gueules au 2) d’azur à la tour d’argent, ouverte de sable, donjonnée d’un beffroi carré aussi d’argent, plus petit, raccordé par deux consoles d’échauguette du même, ajouré de deux baies aussi de sable, auventé et couvert d’or[12].
Détails
Création Jean-Jacques Baron, Michel Demoncheaux et Jean-Marie Jolly. Adopté le 25 juin 1998.

SportsModifier

  • Équipe de football de Tournes-Renwez-Les Mazures évoluant en championnat régional.
  • Badminton club de Tournes.
  • Karaté club de Tournes.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Les maires de Tournes », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 30 juillet 2016).
  2. « TOURNES Jacques Theet va briguer un « troisième et dernier mandat » », L'union l'Ardennais,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2014).
  3. « Tournes L'ordre national du Mérite pour Cécile Muller », L'union l'Ardennais,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2014).
  4. « Voici la nouvelle équipe municipale », sur http://www.tournes.fr, (consulté le 2 août 2014).
  5. Création du PNR des Ardennes
  6. Super User, « Tournes, ville sportive », sur www.tournes.fr (consulté le 25 février 2018)
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. « Église Saint-Martin », notice no PA00078533, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=17780

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Hubignon, Étude historique sur Tournes: œuvre posthume, Balan-Sedan : Ovide Prin, 1910, 122 pages [1]

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier