Ouvrir le menu principal

Tourisme en Polynésie française

Île de Bora-Bora

Le tourisme représente un secteur économique majeur en Polynésie française. La destination est particulièrement appréciée pour les activités de lagon tels que la plongée sous-marine et le PMT. C'est également une destination prisée pour les lunes de miel, qui représentent 25 % des séjours en Polynésie[1]

GénéralitésModifier

Le tourisme en Polynésie française représente 13 % du PIB marchand de ces îles. Entre 2000 et 2007, l'archipel a accueilli en moyenne entre 215 000 et 220 000 touristes chaque année[2]. En 2008, le tourisme a généré 42,5 milliards de F.CFP de chiffre d'affaires sur le territoire[3]

 
Office du tourisme à Papeete

Les îles les plus fréquentées sont Tahiti, Bora Bora et Moorea. À elles seules, ces 3 îles concentrent près de 90 % de l'offre d'hébergement en hôtellerie classée[4].

Le tourisme polynésien subit une crise profonde et durable puisque l'archipel a enregistré une baisse de fréquentation marquée depuis 2006. La chute de fréquentation s'est accélérée depuis 2008, atteignant même en 2009 des chiffres inférieurs à ceux de l'année 1996, qui détenait jusqu'alors le record de la plus basse fréquentation touristique des 15 dernières années (163 774 touristes en 1996)[5].

De par la suite de French Bee, une compagnie d'aviation croisièriste low-cost, le tourisme en Polynésie Française s' est considérablement augmenté et laisse les Polynésien plus optimiste pour l' avenir touristique.[6]On remarque d'ailleurs que le profil des touristes a changé comme en témoigne l'augmentation de l'hébergement des pensions de famille, au lieu des hôtels de luxe.

ChiffresModifier

TouristesModifier

 
Île de Moorea
Évolution du nombre de touristes en Polynésie française[5],[7]
Nombre de touristes total Nombre de touristes en hébergement payant
1992 123 619
1995 178 222
1999 210 800
2000 252 200
2001 227 658
2002 189 030
2003 212 767
2004 211 893
2005 208 067
2006 221 549 192 794
2007 218 241 190 102
2008 196 496 172 827
2009 160 447 138 151
2010 153 919 133 032
2011 162 776 142 056
2012 168 978 148 443
2013 164 393 146 304
2014 180 602 162 461
2015 183 831 165 926
2016 192 495 174 446
2017 198 959 178 689
2018 216 268 192 740

D'où viennent-ils ?Modifier

Rang 2008 Origine géographique Principaux pays d'origine
1 Amérique du Nord   États-Unis -   Canada
2 France   France
3 Europe (hors France)   Italie -   Espagne -   Royaume-Uni -   Allemagne
4 Asie   Japon
5 Pacifique   Australie -   Nouvelle-Zélande -   Nouvelle-Calédonie
7 Amérique du Sud   Brésil -   Chili -   Argentine

Îles les plus visitéesModifier

 
Plage de sable noir à Tahiti
Total 2004 211 893 %
Tahiti 193 753 91,4
Moorea 138 291 65,4
Bora-Bora 123 104 58,1
Raiatea 55 993 26,4
Huahine 51 258 24,2
Tahaa 39 663 18,7
Tuamotu Gambier 12 694 6,0
Marquises 11 204 5,3
Maupiti 4 188 2,0
Tetiaroa 1 624 0,8
Australes 1 196 0,6


Total 2013 164 393 %
Tahiti 132 466 81
Bora-Bora 106 890 65
Moorea 105 462 65
Huahine 36 578 22
Raiatea 31 088 19
Tahaa 21 023 13
Rangiroa 18 247 11
Marquises 10 831 7
Tuamotu Gambier 8 439 5
Fakarava 5 554 3
Maupiti 3 564 2
Australes 1 899 1

Notes et référencesModifier

  1. chiffres 2007 - ISPF, enquête de fréquentation hôtelière
  2. la fréquentation moyenne entre 2000 et 2007 est de 217 789 touristes par an, d'après les données de l'enquête de fréquentation hôtelière de l'ISPF
  3. D'après une estimation de l'ISPF
  4. En mai 2009, 3007 des 3451 chambres disponibles en hôtellerie classée étaient situées à Tahiti, Moorea ou Bora Bora. Source : Ministère du tourisme de Polynésie française Ministère du tourisme de Polynésie française
  5. a et b ISPF (Institut de la statistique de Polynésie Française), Enquêtes de fréquentation hôtelière
  6. « L'effet French Bee déjà visible dans les chiffres du tourisme »
  7. Enquête de fréquentation touristique - Institut de la Statistique de Polynésie Française (ISPF)

Voir aussiModifier