Ouvrir le menu principal
Tour du Poitou-Charentes 2012
Généralités
Course
26e Tour du Poitou-Charentes
Étapes
5
Date
Distance
689,1 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
156
Coureurs à l'arrivée
120
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Vainqueur du combiné
Meilleure équipe

Le Tour du Poitou-Charentes 2012 est la 26e édition de cette course et a lieu du 21 au 24 août. Elle est classée 2.1 à l'UCI Europe Tour.

Ce Tour du Poitou-Charentes est remporté par l'Australien Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE). Il avait pris le maillot blanc de leader lors du contre-la-montre de La Roche-Posay. Il succède à un autre océanien, le Néo-Zélandais Jesse Sergent (RadioShack-Nissan) qui portait le dossard 1.

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le grand départ a lieu Villebois-Lavalette dans le département de la Charente. Le lieu d'arrivée de cette première étape est que Royan, une des ville les plus touristiques du Poitou-Charentes pendant l'été. L'étape est longue de 182 km. La seconde étape, la plus longue de ce tour (199 km), part de Royan et arrive dans les Deux-Sèvres, à Melle. La troisième étape est la plus courte (99 km) et se déroule sur le matin seulement, dans la Vienne, et relie Pleumartin à La Roche-Posay. Un contre-la-montre est disputé dans l'après-midi, sur 22,1km autour de La Roche-Posay. Melle accueille le départ de la dernière étape. Comme toutes les années, l'arrivée aura lieu à Poitiers après 189 km de course. Au total, les coureurs ont parcouru 689,1 km soit 33,9 de plus que l'année précédente.

ÉquipesModifier

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code Marque de cycle
AG2R La Mondiale   France ALM Kuota
Euskaltel-Euskadi   Espagne EUS Orbea
FDJ-BigMat   France FDJ Lapierre
Katusha   Russie KAT Canyon
Movistar   Espagne MOV Pinarello
Orica-GreenEDGE   Australie OGE Scott
RadioShack-Nissan   Luxembourg RNT Trek
Saxo Bank-Tinkoff Bank   Danemark STB Specialized
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code Marque de cycles
Bretagne-Schuller   France BSC KTM
Cofidis   France COF Look
Europcar   France EUC Colnago
Landbouwkrediet-Euphony   Belgique LAN CKT
Saur-Sojasun   France SAU Time
Team Type 1   États-Unis TT1 Colnago
Équipes continentales
Nom de l'équipe Pays Code Marque de cycles
Auber 93   France AUB Look
La Pomme Marseille   France LPM CKT
Rabobank   Pays-Bas RB3
Roubaix Lille Métropole   France RLM Lapierre
Véranda Rideau-Super U   France VRU
Wallonie Bruxelles-Crédit agricole   Belgique WBC

ParticipantsModifier

Le tenant du titre, Jesse Sergent est présent avec l'équipe RadioShack-Nissan qui compte entre autred Yaroslav Popovych, Haimar Zubeldia et Joost Posthuma. Alex Dowsett, second en 2011 n'est pas présent puisque son équipe, la Sky n'est pas présente, de même que le troisième Michał Kwiatkowski, et son équipe Omega Pharma-Quick Step.

AG2R La Mondiale est présente avec Jean-Christophe Péraud (quatrième en 2011) mais sans Martin Elmiger (cinquième) et Christophe Riblon (dixième). Jimmy Casper est le sprinter de cette équipe. Le sixième et le septième de l'édition précédente, Damien Gaudin et José Joaquín Rojas sont absents. L'équipe Europcar n'a pas inscrit Gaudin, mais se présente avec Thomas Voeckler, Christophe Kern, Cyril Gautier et Sébastien Chavanel. Pour la Movistar, les principaux coureurs sont Vasil Kiryienka, Vladimir Karpets, José Iván Gutiérrez et le champion d'Espagne, Francisco Ventoso. Paul Poux, huitième en 2011, n'est pas là, mais son équipe Saur-Sojasun l'est, avec Jérôme Coppel (neuvième), et Jimmy Engoulvent. Seuls quatre des dix premiers de 2011 sont donc présents.

L'équipe Euskaltel-Euskadi est venue avec Samuel Sánchez et Mikel Nieve, la Katusha avec Luca Paolini. La FDJ-BigMat est présente avec Pierrick Fédrigo, Jérémy Roy, Yauheni Hutarovich. Orica-GreenEDGE a emmené entre autres Tomas Vaitkus. Karsten Kroon et Lucas Sebastián Haedo sont présents avec la Saxo Bank-Tinkoff Bank. Rein Taaramäe, Nicolas Vogondy, László Bodrogi, Rick Zabel et Morgan Kneisky (ancien champion du monde de scratch) sont également présents.

Récit de la courseModifier

La 1re étape est remportée au sprint par Aidis Kruopis de la formation Orica-GreenEDGE devant Yauheni Hutarovich (FDJ-BigMat) et Evaldas Šiškevičius (La Pomme Marseille).

La 2e étape est de nouveau remportée par Kruopis, cette fois devant Adrien Petit (Cofidis) et Hutarovich. Avec le bonifications, Kruopis compte désormais 8 secondes d'avance sur Hutarovich. Les coureurs n'ayant pas perdu de temps et n'ayant pas pris de bonification sont à 20 secondes.

La 3e étape est de nouveau remportée au sprint, cette fois par Giacomo Nizzolo (RadioShack-Nissane), devant Denis Flahaut (Roubaix Lille Métropole) et Maxime Le Montagner (Véranda Rideau-Super U).

Le contre-la-montre est remporté par Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE) avec 9 secondes d'avance sur Jérémy Roy (FDJ-BigMat) et 17 secondes sur László Bodrogi (Type 1-Sanofi). Vasil Kiryienka et Rubén Plaza (Movistar), Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) et Julien Antomarchi (Type 1-Sanofi) sont respectivement à 20, 21, 22 et 26 secondes. Quatre coureurs dont Thomas Voeckler (Europcar) sont à 35 secondes. Le classement général est le même si ce n'est que Bodrogi, qui avait pris quelques bonifications durant les premières étapes n'est qu'à 12 secondes. 21 coureurs sont classés dans la même minute.

La dernière étape est rapide, une échappée s'est formée dès les premiers kilomètres, mais le peloton accélère, ce qui cause une bordure. Le peloton se divise en trois groupes. Il n'y a alors plus d'échappés en tête, David Le Lay (Saur-Sojasun) et Johan Le Bon (Bretagne-Schuller) sont sortis du premier groupe dans lequel figuraient tous les leaders. Au km 104, ils sont repris. Dans le circuit final, lors de la première ascension de la côte de la Barre, Voeckler, Jérôme Coppel (Saur-Sojasun) et Pierrick Fédrigo (FDJ-BigMat) sont en tête. Coppel distance les autres et passe seul en tête lors du premier passage sur la ligne d'arrivée. Il est rattrapé dans les derniers kilomètres. Voeckler attaque mais se fait lui aussi reprendre dans les derniers mètres. Voeckler tente de rester en tête pour jouer la victoire d'étape mais Francisco Ventoso (Movistar) le dépasse sur la ligne et s'adjuge la dernière étape. La victoire finale revient à Durbridge devant Roy et Bodrogi.

RèglementModifier

Sprint et grimpeursModifier

Dans chaque étape, plusieurs points sont distribués dans des sprints intermédiaires. Le premier qui passe la ligne reçoit 4 points pour le classement par points et 3 secondes de bonification au classement général, le deuxième 2 points et 2 secondes, le troisième 1 point et 1 seconde. Le vainqueur de l'étape reçoit 25 points et 10 secondes de bonifications, le deuxième 20 points et 6 secondes, le troisième 16 points et 4 secondes, le quatrième 14 points, le cinquième 12 points, le sixième 10 points, le septième 9 points, le huitième 8 points, le neuvième 7 points, le dixième 6 points, le onzième 5 points, le douzième 4 points, le treizième 3 points, le quatorzième 2 points et le quinzième 1 point.

Les Grands Prix de la montagne distribuent des points pour le classement de meilleur grimpeur. Le premier marque 3 points, le deuxième 2 points et le troisième 1 point. Contrairement à d'autres tours, les côtes ne sont pas classées par catégorie.

ÉtapesModifier

Classement finalModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Luke Durbridge    AUS Orica-GreenEDGE en 16 h 37 min 13 s
2e Jérémy Roy FRA FDJ-BigMat + s
3e László Bodrogi FRA Type 1-Sanofi + 11 s
4e Jean-Christophe Péraud FRA AG2R La Mondiale + 22 s
5e Thomas Voeckler FRA Europcar + 26 s
6e Marc Goos NED Rabobank Continental + 35 s
7e Rui Costa POR Movistar + 35 s
8e Rein Taaramäe EST Cofidis + 37 s
9e Dylan van Baarle NED Rabobank Continental + 39 s
10e Ben Hermans BEL RadioShack-Nissan + 44 s

Classement annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Aidis Kruopis   LTU Orica-GreenEDGE 50 points
2e Yauheni Hutarovich BLR FDJ-BigMat 48 pts
3e Francisco Ventoso ESP Movistar 31 pts
4e Marco Haller AUT Katusha 30 pts
5e Evaldas Šiškevičius LTU La Pomme Marseille 26 pts
6e Adrien Petit FRA Cofidis 26 pts
7e Luke Durbridge    AUS Orica-GreenEDGE 24 pts
8e Thomas Voeckler FRA Europcar 24 pts
9e Fabien Bacquet FRA Auber 93 23 pts
10e Sébastien Chavanel FRA Europcar 22 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Gaylord Cumont   FRA Véranda Rideau-Super U 26 points
2e Loïc Desriac FRA Roubaix Lille Métropole 9 pts
3e Mathieu Delarozière FRA La Pomme Marseille 8 pts
4e David Le Lay FRA Saur-Sojasun 6 pts
5e Johan Le Bon FRA Bretagne-Schuller 6 pts
6e Jimmy Engoulvent FRA Saur-Sojasun 5 pts
7e Rui Costa POR Movistar 4 pts
8e László Bodrogi FRA Type 1-Sanofi 2 pts
9e Thomas Voeckler FRA Europcar 2 pts
10e Cyril Lemoine FRA Saur-Sojasun 2 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Luke Durbridge   AUS Orica-GreenEDGE en 16 h 37 min 16 s
2e Marc Goos NED Rabobank Continental + 36 s
3e Dylan van Baarle NED Rabobank Continental + 39 s
4e Ilnur Zakarin RUS Katusha + min 15 s
5e Loïc Desriac FRA Roubaix Lille Métropole + min 29 s
6e Marco Haller AUT Katusha + min 43 s
7e Marco Minnaard NED Rabobank Continental + min 45 s
8e Ivar Slik NED Rabobank Continental + min 50 s
9e Enrique Sanz ESP Movistar + min 47 s
10e Leigh Howard AUS Orica-GreenEDGE + min 6 s

Classement Inter-DépartementalModifier

Classement Inter-Départemental
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Gaylord Cumont   FRA Véranda Rideau-Super U
2e László Bodrogi FRA Team Type 1
3e Mathieu Delarozière FRA La Pomme Marseille

UCI Europe TourModifier

Ce Tour du Poitou-Charentes attribue des points pour l'UCI Europe Tour 2012.

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e
Classement général 80 56 32 24 20 16 12 8 7 6 5 3
Par étape 16 11 6 5 4 2
Général par jour 8
Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   László Bodrogi   Type 1-Sanofi 38
2   Thomas Voeckler   Europcar 31
3   Marc Goos   Rabobank Continental 16
4   Evaldas Šiškevičius   La Pomme Marseille 13
5   Adrien Petit   Cofidis 11
5   Denis Flahaut   Roubaix Lille Métropole 11
7   Rein Taaramäe   Cofidis 8
8   Dylan van Baarle   Rabobank Continental 7
9   Maxime Le Montagner   Roubaix Lille Métropole 6
10   Alexander Serebryakov   Type 1-Sanofi 5

Évolution des classementsModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :