Ouvrir le menu principal
Tour des Flandres 2009 Cycling (road) pictogram.svg
Ronde van Vlaanderen 2009.jpg
Stijn Devolder devant Manuel Quinziato et Preben Van Hecke dans Grammont
Généralités
Course93e Tour des Flandres
CompétitionUCI ProTour 2009
Date5 avril 2009
Distance259,7 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départBruges
Lieu d'arrivéeMeerbeke
Partants197
Arrivants116
Vitesse moyenne43,455 km/h
Résultats
VainqueurBEL Stijn Devolder (Quick Step)
DeuxièmeGER Heinrich Haussler (Cervélo Test)
TroisièmeBEL Philippe Gilbert (Silence-Lotto)
Ronde van Vlaanderen 2009.png
◀ 20082010 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 93e édition du Tour des Flandres, a eu lieu le 5 avril. La course d'une distance de 259,7 km s'est disputée entre Bruges et Ninove. La course est la deuxième épreuve de l'UCI ProTour 2009 et la cinquième épreuve du Calendrier mondial UCI 2009. Elle est remportée par le Belge Stijn Devolder.

ÉquipesModifier

Code Équipe
1-8 QST   Quick Step
11-18 SIL   Silence-Lotto
21-28 ALM   AG2R La Mondiale
31-38 AST   Astana
41-48 BBO   Bbox Bouygues Telecom
51-58 GCE   Caisse d'Epargne
61-68 COF   Cofidis
71-78 EUS   Euskaltel-Euskadi
81-88 FDJ   Française des Jeux
91-98 FUJ   Fuji-Servetto
101-108 GRM   Garmin-Slipstream
111-118 LAM   Lampre-N.G.C.
121-128 LIQ   Liquigas
N. Cod. Squadra
131-138 RAB   Rabobank
141-148 THR   Team Columbia-High Road
151-158 KAT   Team Katusha
161-168 MRM   Team Milram
171-178 SAX   Team Saxo Bank
181-188 LAN   Landbouwkrediet-Colnago
191-198 TVL   Topsport Vlaanderen-Mercator
201-207 BAR   Team Barloworld
211-218 CTT   Cervélo TestTeam
221-228 SKS   Skil-Shimano
231-238 VAC   Vacansoleil
241-248 VOR   Vorarlberg-Corratec

ParcoursModifier

Comme à l'accoutumée, le départ est donné à Bruges. Le parcours passe par Gand avant de redescendre en direction de Zottegem. Les premiers secteurs pavés y sont abordés avec la Lippenhovestraat et Paddestraat. Le Molenberg est le premier mont de la journée. Le parcours traverse ensuite Audenarde avant de réaliser une boucle au nord-ouest de cette ville avec un passage par Anzegem. La zone des monts commence alors réellement avec l'ascension du Vieux Quaremont, suivie du Paterberg et du Koppenberg. Les difficultés s'enchaînent ensuite à intervalle régulier jusqu'au juge de paix de l'épreuve : le mur de Grammont suivi immédiatement du Bosberg. L'arrivée est jugée sur la Hallebaan à Meerbeke.

Les seize monts de cette édition sont les suivants [1]:

Mont Nom Km Revêtement Longueur (m) Pente moyenne Pente maxi Km de l'arrivée
1 Molenberg 131,2 pavés 463 7 % 14,2 % 130,3
2 Wolvenberg 140,5 asphalte 645 7,9 % 17,3 % 121,0
3 Vieux Quaremont 180,0 pavés 2 200 4 % 11,6 % 81,5
4 Paterberg 183,7 pavés 360 12,9 % 20,3 % 77,8
5 Koppenberg 190,2 pavés 600 11,6 % 22 % 71,3
6 Steenbeekdries (nl) 195,7 asphalte 700 5,3 % 6,7 % 67,2
7 Taaienberg 198,0 pavés 530 6,6 % 15,8 % 63,5
8 Eikenberg 203,2 pavés 1 100 6,2 % 10 % 58,3
9 Varent 208,2 pavés 900 5 % 10 % 53,3
10 Leberg 213,8 asphalte 950 4,2 % 13,8 % 47,7
11 Berendries 218,1 asphalte 940 7 % 12,3 % 43,8
12 Valkenberg 223,5 asphalte 540 8,1 % 12,8 % 38,0
13 Tenbosse 230,3 asphalte 450 6,9 % 8,7 % 31,2
14 Eikenmolen 235,8 asphalte 610 5,9 % 12,5 % 25,7
15 Mur de Grammont 245,8 asphalte 475 9,3 % 19,8 % 15,8
16 Bosberg 249,7 pavés/asphalte 980 5,8 % 11 % 11,8

En plus des traditionnels monts, il y a des secteurs pavés. Les principaux sont les suivants :

Secteur Nom Km Longueur (m) Km de l'arrivée
1 Neringenstraat 42,2 2 000 219,3
2 Lippenhovestraat 120,0 1 200 141,5
3 Paddestraat 121,5 2 400 140,0
4 Kerkgate (nl) 135,8 3 000 125,8
5 Kattenberg 141,4 1 300 120,1
6 Kattenberg 151,0 1 700 110,5
7 Huisepontweg 154,2 1 800 107,3
8 Varentstraat 171,8 2 000 89,7
9 Mariaborrestraat (nl) 194,3 2 000 67,2
10 Haaghoek (nl) 210,6 2 000 50,9

À ces derniers s'ajoutent d'autres secteurs pavés non répertoriés tels que : Watermolenstraat, Kerkplein, De La Kethulleplein, Lededorp, Etikhoveplein et Gieterijstraat.

DéroulementModifier

Il n'y a pas d'échappée en début de parcours. La moyenne du peloton est de 49 km/h sur les deux premières heures de course. Il y a quelques chutes dans le peloton. La première échappée est composée de Filip Meirhaeghe, Wim De Vocht, Sébastien Turgot et Aljaksandr Koetsjynski.

Sur le Wolvenberg, Turgot et Meirhaghe n'arrivent pas à garder les roues et sont distancés par leurs compagnons d'échappée. À cent kilomètres de l'arrivée, le duo de tête compte deux minutes trente d'avance sur le peloton. Les choses sérieuses commencent avec l'enchaînement Vieux Quaremont, Paterberg et Koppenberg. Au sommet du Paterberg, les deux hommes de tête n'ont plus qu'une minute d'avance sur un groupe de favoris avec notamment Tom Boonen et Filipo Pozzato. Greg Van Avermaet et Stijn Devolder manquent à l'appel. Juste avant le Koppenberg, six coureurs sortent : Leif Hoste, Sylvain Chavanel, Manuel Quinziato, Frédéric Guesdon, Daniel Lloyd et Marco Bandiera. Ils reprennent immédiatement les deux hommes de têtes. Derrière, Karsten Kroon et Stijn Devolder réintègrent le groupe des favoris. Fabian Cancellara est victime d'un bris de chaîne et doit abandonner. Après le Koppenberg, le groupe d'échappée a une minute trente d'avance sur le peloton, où un temps mort permet à certains lachés de revenir.

Tom Boonen et Filipo Pozzato font la plus forte impression sur les monts qui suivent. La Quick Step a la responsabilité de la poursuite sur les hommes de tête. Pozzato attaque dans le Berendries. Il est suivi par Tom Boonen et Stijn Devolder. Ils opèrent la jonction avec la tête de course dans le Valkenberg. Nick Nuyens et Philippe Gilbert, conscients du danger, tentent de partir à leur tour du peloton, mais sans succès. En haut du Valkenberg, on dénombre sept hommes en tête : Quinziato, Pozzato, Hoste, Bandiera et trois Quickstep : Boonen, Chavanel et Devolder. À ce moment-là, Quinziato accélère accompagné de Chavanel.

Boonen et Devolder ne roulant plus, des coureurs reviennent de l'arrière. L'avance des deux hommes de tête varient entre 15 et 30 secondes. Preben Van Hecke part à la poursuite des deux échappées. Au sommet de l'Eikenmolen, il est rejoint par Devolder qui vient de placer un démarrage net. Dans le mur de Grammont, il a rassemblement et donc quatre hommes en tête.

Devolder donne tout dans l'ascension vers la chapelle et lâche ses compagnons d'échappée. À quinze kilomètres du but, il compte quinze secondes d'avance sur les trois hommes. La coopération n'est en effet pas bonne, Sylvain Chavanel étant coéquipier de Devolder. Ils sont finalement repris par le groupe de favoris. Stijn Devolder s'impose facilement. Il dédie sa victoire à Frederiek Nolf, décédé en janvier.

Dans le sprint pour la deuxième place Heinrich Haussler anticipe le sprint et part à cinq cents mètres de la ligne. Il devance Philippe Gilbert, Martijn Maaskant et Filippo Pozzato[2].

Classement finalModifier

Classement UCI mondial après la courseModifier

Liste des participantsModifier

Source[3].

RéférencesModifier

  1. Roadmap, 93° Ronde van Vlaanderen, Zondag 5 april 2009, version du 22 mars 2009
  2. (en) « Devolder repeats win in Flanders », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)
  3. (en) « Start list », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)

Liens externesModifier