Ouvrir le menu principal

Les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse *
Pays * Drapeau de la Belgique Belgique
Liste Liste représentative
Année d’inscription 2012
* Descriptif officiel UNESCO

Le Tour de la Madeleine est à la fois une procession religieuse et une marche folklorique, où plusieurs milliers de figurants défilent à Jumet (Charleroi) en Belgique, le dimanche le plus près du 22 juillet, jour où l'on fête Sainte Marie-Madeleine.

En plus de la Procession, la Madeleine dispose d'un champ de foire avec plus de 50 métiers forains, ainsi que des spectacles musicaux entièrement gratuits tous les jours de la semaine de festivité.[réf. nécessaire]

La Madeleine a été proclamée chef-d'œuvre du patrimoine immatériel de la Communauté française de Belgique en 2004[1]. Elle fait partie des quinze marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse qui ont été reconnues en 2012 comme chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO[2],[3].

Sommaire

HistoireModifier

Cette marche est entourée de festivités qui durent une semaine. Les marcheurs, habillés en uniformes de différentes armées d'autres époques ou en costumes folkloriques (comme les Vaillants Bleus ou les Vieux Bleus), suivent depuis toujours le même parcours les conduisant successivement dans les localités de Roux, Courcelles, Viesville, Thiméon et Gosselies, avant la rentrée au quartier de Heigne à Jumet. Cette marche est depuis plus de 600 ans une attraction très prisée, qui naquit à la suite d'une épidémie, comme il y en avait jadis. Selon la tradition, c'est sainte Marie-Madeleine qui sauva Jumet de ce fléau.

Chaque année, plus de 2000 marcheurs et pèlerins, ainsi que 150 cavaliers, accompagnés de 50 fanfares et batteries, partent de la Chapelle Notre-Dame de Heigne à Jumet pour un périple de 22 kilomètres à travers les localités avoisinantes.

Notes et référencesModifier

  1. La Madeleine proclamée chef-d'œuvre du patrimoine immatériel de la communauté française
  2. Patrick Lemaire, « Quinze marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse admises au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco », L'Avenir,‎ (lire en ligne)
  3. Les Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse: Patrimoine immatériel de l'Humanité par l'UNESCO

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean Fraikin (dir.), La Madeleine : Marche jumétoise en l'honneur de sainte Marie-Madeleine, Jumet, Traditions et Parlers populaires Wallonie-Bruxelles, coll. « Tradition Wallonne » (no 8), , 2e éd., 331 p. (ISBN 2-930047-07-0)

Article connexeModifier

Liens externesModifier