Ouvrir le menu principal
Tour de Nouvelle-Calédonie
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1967
Organisateur(s) Comité Cyclisme Nouvelle-Calédonie
Éditions 48 (en 2018)
Catégorie Nationale
Type / Format course par étapes
Périodicité annuel (octobre)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Flag of FLNKS.svg Nouvelle-Calédonie
Statut des participants amateurs
Directeur Gérard Salaün
Site web officiel www.letourairfrance.nc

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Geoffrey Bouchard
Plus titré(s) Drapeau : France Christian Pierron
Drapeau : France Frédéric Delalande
Drapeau : Nouvelle-Zélande Joseph Cooper
Drapeau : France Thierry Fondère
(2 victoires)

Le Tour Air France de Nouvelle-Calédonie est une course cycliste disputée annuellement au mois d'octobre en Nouvelle-Calédonie. Créée en 1967, elle est réputée comme étant l'une des plus longues courses par étapes amateurs au monde, avec un parcours comprenant plus de 10 étapes[1]. Depuis 2000, c'est Gérard Salaün qui gère la direction du Comité régional de cyclisme de Nouvelle-Calédonie, organisateur de l'épreuve[2].

À son palmarès, la compétition compte certains cyclistes de renommée internationale, tels que Gary Sutton (1974), Gilbert Duclos-Lassalle (1975), Eddy Mazzoleni (1995) ou encore Yaroslav Popovych (2000). Elle a également vu d'autres cyclistes de renom remporter une victoire d'étape par le passé, comme Laurent Fignon ou Thomas Voeckler[3].

L'édition 2017 est endeuillée par la mort du jeune cycliste de 20 ans Mathieu Riebel, qui heurte le pare-brise d'une ambulance dans la descente du col de la Pirogue[4]. En 2018, la course est remportée par Geoffrey Bouchard, champion de France amateurs et futur coureur professionnel chez AG2R La Mondiale. Il s'empare également des classements par points, du meilleur grimpeur et par équipes, avec son équipe mixte de l'ACTB. La deuxième marche du podium est occupée par le meilleur jeune de l'épreuve, l'Italien Alexander Konychev (ACLN-Dumbéa-Casa Italia), repoussé à près de 7 minutes du vainqueur[5].

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1967   John Dean   Robert Thomson   L. Dubois
1968   Daniel Cornaille
1969   Dave Watson
1970   Marcel Gaffajoli
1971   Michel Roques
1972   Richard Thomson
1973   Joseph Kerner
1974   Gary Sutton
1975   Gilbert Duclos-Lassalle
1976   Jean-Louis Clemen
1977   Gary Stephen Fromhold
1978   Philippe Bodier
1979   Pascal Fortis
1980   Urban Fuchs   Pierre Le Bigaut   Jean-Claude Lecourieux
1981   Michael Marx
1982   Philippe Thépinier
1983   Régis Simon
1984   Jean-Claude Lecourieux
1985-1988 non disputé
1989   Denis Pelizzari
1990   Paul Leitch
1991   Sławomir Krawczyk
1992   Jean-Marc Riviere
1993   Christopher Barnsley
1994   Alexander Kastenhuber
1995   Eddy Mazzoleni
1996   Christian Pierron
1997   Jérôme Bonnace
1998   Sylvain Lavergne
1999   Christian Pierron
2000   Yaroslav Popovych   Frédéric Delalande   Jonathan Dayus
2001   Jérôme Chevallier   Guillaume Judas   Olivier Bonnace
2002   Frédéric Delalande   Olivier Maignan   Jérôme Bonnace
2003   Frédéric Delalande   Tony Mann   Christophe Thébault
2004   Jean-Christophe Currit   Frédéric Delalande   Mickaël Leveau
2005   Peter McDonald   Adrien Vuillier   Alexandr Pliuschin
2006   Tony Mann   Stéphane Reimherr   Olivier Grammaire
2007   Yin-Chih Wang   Karl Murray   Adrien Vuillier
2008   Olivier Grammaire   Eric Drower   Daniel Braunsteins
2009[6]   Joseph Cooper   Daniel Braunsteins   Joseph Lewis
2010[7]   Joseph Cooper   Lachlan Norris   Ronan Poulizac
2011[8]   David Périllaud   Thierry Fondère   Adrien Chenaux
2012[9]   Stéphane Reimherr   Jean Mespoulède   Julien Schick
2013[10],[11]   Théry Schir   Thomas Welter   Cyrille Thièry
2014[12],[13]   Thierry Fondère   Logan Griffin   Gaël Le Bellec
2015[14],[15]   Taruia Krainer   Dimitri Bussard   Alexis Romeder
2016[16],[17]   Thierry Fondère   Loïc Le Bouvier   Ryan Christensen
2017   Léo Danès   Enric Lebars   Erwan Brenterch
2018   Geoffrey Bouchard   Alexander Konychev   Mathieu Urbain

Notes et référencesModifier

  1. Martin Charmasson, « Pourquoi faut-il suivre le Tour de Calédonie 2015 ? 1ère partie », sur francetvinfo.fr,
  2. « Interview de Gérard Salaun », sur velo101.com,
  3. « Présentation du Tour de Nouvelle-Calédonie (1/3) », sur velo101.com,
  4. « Mathieu Riebel a trouvé la mort lors du Tour de Nouvelle-Calédonie », sur lequipe.fr,
  5. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 8 : Classements », sur directvelo.com,
  6. Michaël Gilson, « Nouvelle-Calédonie : Les classements », sur directvelo.com,
  7. Michaël Gilson, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 10 : Classements », sur directvelo.com,
  8. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 9 : Classements », sur directvelo.com,
  9. Nicolas Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie : Classements », sur directvelo.com,
  10. Erik Dufour, « Arrivée finale du tour : le sacre de Thery Schir », sur francetvinfo.fr,
  11. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 11 : Classements », sur directvelo.com,
  12. Martin Charmasson, « Tour Air France : L’arrivée triomphale de Fondère », sur francetvinfo.fr,
  13. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 10 : Classements », sur directvelo.com,
  14. Eric Dufour, « Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie : le sacre de Taruia Krainer », sur francetvinfo.fr,
  15. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 12 : Classements », sur directvelo.com,
  16. Nadine Goapana, « Le calédonien Thierry Fondère remporte le 46e Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie », sur francetvinfo.fr,
  17. Frédéric Gachet, « Tour de Nouvelle-Calédonie - Et. 10 : Classements », sur directvelo.com,

Liens externesModifier