Ouvrir le menu principal
Tour de Lombardie 1988 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course82e Tour de Lombardie
Date15 octobre 1988
Distance260 km
PaysITA Italie
Lieu de départCôme
Lieu d'arrivéeMilan
Partants177
Arrivants35
Vitesse moyenne38,134 km/h
Résultats
VainqueurFRA Charly Mottet (Système U)
DeuxièmeITA Gianni Bugno (Chateau d'Ax-Salotti)
TroisièmeESP Marino Lejarreta
◀ 19871989 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 82e édition du Tour de Lombardie s'est déroulée le . La course a été remportée par le coureur français Charly Mottet. Le parcours s'est déroulé entre Côme et Milan sur une distance de 260 kilomètres.

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le parcours, long de 260 kilomètres relie depuis l'édition 1985 Côme à Milan. Ce tracé se situe sur un terrain vallonné comportant les ascensions du Ghisallo, du Valcava (15 kilomètres de montée à 7 % de moyenne dont 2 kilomètres à 14 %) ou du Valpiana avant de se conclure sur un parcours plat sur une distance d'environ 60 kilomètres[1].

FavorisModifier

Le tenant du titre, Moreno Argentin, n'est pas au départ. En son absence, l'Allemand de l'Ouest Rolf Gölz fait figure d'homme en forme après ses victoires dans Milan-Turin et le Tour du Piémont dans les jours précédant « la Classique des feuilles mortes ». Celui-ci cite comme favoris Charly Mottet (vainqueur du Tour du Latium et du Grand Prix des Nations[2]), Gianni Bugno et Phil Anderson[1].

Déroulement de la courseModifier

La course se joue dans l'ascension du Valico de Valcava. Charly Mottet et Luc Roosen attaquent et dépassent le champion du monde sur route en titre Maurizio Fondriest et passent au sommet du col avec 12 secondes d'avance sur l'Italien et 50 secondes sur un groupe comportant les autres poursuivants. Dans la descente, Mottet distance Roosen à la suite d'une crevaison et se retrouve seul en tête à 100 kilomètres de l'arrivée. Son avance dépasse les 3 minutes au sommet de la difficulté suivante, le Valpiana, alors qu'il reste 70 kilomètres de course. Lancé dans un véritable contre-la-montre, Mottet maintient une avance suffisante pour s'imposer en solitaire à Milan[2],[3],[4]. Il s'impose avec 1 minute 40 secondes d'avance sur Gianni Bugno. Marino Lejarreta est lui troisième, cinq secondes derrière l'Italien. 35 coureurs sont classés sur les 177 du départ[4],[5].

Classement finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erCharly Mottet   FranceSystème U6 h 49 min 05 s
2eGianni Bugno   ItalieChateau d'Ax-Salotti+ 1 min 40 s
3eMarino Lejarreta   Espagne+ 1 min 45 s
4eLuc Roosen   BelgiqueRoland+ 3 min 30 s
5eTony Rominger   Suisse+ 3 min 30 s
6eLuca Rota   Italie+ 3 min 30 s
7eGianbattista Baronchelli   Italie+ 3 min 30 s
8eDavide Cassani   Italie+ 3 min 30 s
9eClaudio Chiappucci   ItalieCarrera Jeans-Vagabond+ 8 min 38 s
10eMartial Gayant   France+ 8 min 38 s
Source : ProCyclingStats Cycling Archives


Notes et référencesModifier

  1. a et b « Tour de Lombardie : la dernière qui sonne », Journal de Genève,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Serge Laget, « Quand la Lombardie était française », Vélo Magazine, no 480,‎
  3. « Tour de Lombardie : Mottet avec panache », Journal de Genève,‎ (lire en ligne[archive du ])
  4. a et b (es)« Mottet : como si fuera contra reloj », El Mundo Deportivo,‎ (lire en ligne)
  5. « Cyclisme - Tour de Lombardie - 1988 », sur les-sports.info (consulté le 23 décembre 2011)

Liens externesModifier