Tour de France 1935

édition 1935 du Tour de France, course cycliste française
Tour de France 1935
Romain Maes.jpg
Romain Maes, vainqueur du classement général, entre en tête dans le vélodrome du Parc des Princes lors de l'ultime étape.
Généralités
Course
Étapes
21
Date
Distance
4 338 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
93Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
30,65 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Tour de France 1935.png

Le Tour de France 1935, 29e édition du Tour de France, s'est déroulé du 4 juillet[1] au sur 21 étapes pour 4 338 km.

Le coureur belge Romain Maes remporte la course tandis que la compétition est endeuillée pour la première fois avec la mort de l'Espagnol Francesco Cepeda.

C'est le dernier Tour organisé sous la direction d'Henri Desgranges.

ParcoursModifier

Le Tour de France 1935 s'inscrit dans la période de 1905 à 1951, durant laquelle le parcours de la course réalise un « chemin de ronde », collant aux frontières de l'Hexagone[2].

La course commence à Paris et dans sa banlieue, comme toutes les ans jusqu'en 1950, à l'exception de 1926[3]. Le départ est donné au Vésinet (Seine-et-Oise), après un défilé dans les rues de Paris depuis le siège du journal L'Auto, organisateur de la course, rue du Faubourg-Montmartre dans le 9e arrondissement[4].

La course aborde les Vosges (une étape), le Jura (une étape), les Alpes (cinq étapes) puis le massif Pyrénéen (deux étapes), 15 ascensions sont répertoriées au Grand-Prix de la montagne.

En 1935, le vélodrome du parc des Princes situé dans le 16e arrondissement de Paris accueille l'arrivée du Tour, comme tous les ans entre 1903 et 1967. Narbonne (Aude), Rochefort (Charente-Inférieure) et Vire (Calvados) sont villes-étapes pour la première fois.

ParticipationModifier

Liste des coureursModifier

ÉquipesModifier

De 1930 à 1961, le Tour de France est disputé par des équipes nationales. Les coureurs « individuels » ont la possibilité d'intégrer leurs équipes nationales à la suite de l'abandon d'un titulaire.

no  Équipes
1-8   Belgique
9-16   Italie
17-24   Espagne
25-32    Allemagne
33-40   France
51-74 Indépendant
101-130 Touriste-routier

Déroulement de la courseModifier

Lors de la première étape entre Paris et Lille, le Belge Romain Maes franchit un passage à niveau juste avant que ses principaux rivaux ne se retrouvent bloqués par un train et s'empare donc du maillot jaune dès le début du Tour. Ses six minutes d'avance lors de la première étape semblent justes face à des grimpeurs comme le Français Antonin Magne mais profitant d'abandons et jouant son va-tout, le Belge conservera le maillot jaune durant toute la compétition. C’est alors la troisième que ce fait se produit[5].

Le lors de la 7e étape entre Aix-les-Bains et Grenoble, après avoir rejoint René Vietto dans la descente du col du Lautaret, le pneu avant de Francesco Cepeda crève et il tombe violemment. Transporté à l'hôpital de Grenoble, il y meurt le [6],[7]. Gustave Danneels et Antonin Magne sont renversés par une voiture et abandonnent le Tour, ainsi que Jules Merviel en tête dans la 12e étape qui percute un camion et est grièvement blessé.

Bilan de la courseModifier

Les Belges sont les grands gagnants de cette 29e édition avec un succès au classement général avec Romain Maes et la troisième place de Félicien Vervaecke qui gagne également le Grand-Prix de la montagne et un succès au classement du Challenge international.

Ce Tour est parcouru à une vitesse moyenne de 30,65 km/h.

Trois nations gagnent des étapes (ou demi-étapes), la France (13), la Belgique (8) et l'Italie (6). Le vainqueur du Tour, Romain Maes, remporte trois étapes, tandis que son compatriote Jean Aerts remporte quatre victoires d'étape.

ÉtapesModifier

La course est composée de 21 étapes dont six sont divisées en demi-étapes.

Étape[8],[9],[10],[11] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape 4 juillet Paris - Le VésinetLille 262   Romain Maes   Romain Maes
2e étape 5 juillet LilleCharleville 192   Charles Pélissier   Romain Maes
3e étape 6 juillet CharlevilleMetz 161   Raffaele Di Paco   Romain Maes
4e étape 7 juillet MetzBelfort 220   Jean Aerts   Romain Maes
5e étape (a) 8 juillet Belfort  Genève (SUI) 262   Maurice Archambaud   Romain Maes
5e étape (b) 8 juillet   Genève (SUI)Évian-les-Bains 58   Raffaele Di Paco   Romain Maes
9 juillet Évian-les-Bains Journée de repos no 1
6e étape 10 juillet Évian-les-BainsAix-les-Bains 207   René Vietto   Romain Maes
7e étape 11 juillet Aix-les-BainsGrenoble 229   Francesco Camusso   Romain Maes
8e étape 12 juillet GrenobleGap 102   Jean Aerts   Romain Maes
9e étape 13 juillet GapDigne 229   René Vietto   Romain Maes
10e étape 14 juillet DigneNice 156   Jean Aerts   Romain Maes
15 juillet Nice Journée de repos no 2
11e étape 16 juillet NiceCannes 126   Romain Maes   Romain Maes
12e étape 17 juillet CannesMarseille 195   Charles Pélissier   Romain Maes
13e étape (a) 18 juillet MarseilleNîmes 112   Vasco Bergamaschi   Romain Maes
13e étape (b) 18 juillet NîmesMontpellier 56   Georges Speicher   Romain Maes
14e étape (a) 19 juillet MontpellierNarbonne 103   René Le Grevès   Romain Maes
14e étape (b) 19 juillet NarbonnePerpignan 63   Maurice Archambaud   Romain Maes
15e étape 20 juillet PerpignanLuchon 325   Sylvère Maes   Romain Maes
21 juillet Luchon Journée de repos no 3
16e étape 22 juillet LuchonPau 194   Ambrogio Morelli   Romain Maes
23 juillet Pau Journée de repos no 4
17e étape 24 juillet PauBordeaux 224   Julien Moineau   Romain Maes
18e étape (a) 25 juillet BordeauxRochefort 158   René Le Grevès   Romain Maes
18e étape (b) 25 juillet RochefortLa Rochelle 33   André Leducq   Romain Maes
19e étape (a) 26 juillet La RochelleLa Roche-sur-Yon 81   René Le Grevès   Romain Maes
19e étape (b) 26 juillet La Roche-sur-YonNantes 95   Jean Aerts   Romain Maes
20e étape (a) 27 juillet NantesVire 220   René Le Grevès   Romain Maes
20e étape (b) 27 juillet VireCaen 55   Ambrogio Morelli   Romain Maes
21e étape 28 juillet CaenParis - Parc des Princes 221   Romain Maes   Romain Maes

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Classement général[12]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Romain Maes     Belgique Belgique en 141 h 32 min 0 s
2e Ambrogio Morelli   Italie Individuel + 17 min 52 s
3e Félicien Vervaecke   Belgique Belgique + 24 min 6 s
4e Sylvère Maes   Belgique Individuel + 35 min 24 s
5e Jules Lowie   Belgique Individuel + 51 min 26 s
6e Georges Speicher   France France + 54 min 29 s
7e Maurice Archambaud   France France + h 9 min 28 s
8e René Vietto   France France + h 21 min 3 s
9e Gabriel Ruozzi   France Touriste-Routier + h 34 min 2 s
10e Oskar Thierbach   Allemagne Allemagne + h 0 min 4 s
11e Pierre Cogan   France Touriste-Routier + h 11 min 56 s
12e Benoît Faure   France Touriste-Routier + h 21 min 1 s
13e Charles Pélissier   France Individuel + h 29 min 21 s
14e René Bernard   France Touriste-Routier + h 30 min 47 s
15e René Le Grevès   France France + h 40 min 5 s
16e Fernand Fayolle   France Touriste-Routier + h 48 min 7 s
17e André Leducq   France France + h 56 min 14 s
18e Pierre Cloarec   France Touriste-Routier + h 19 min 55 s
19e Joseph Mauclair   France Touriste-Routier + h 20 min 36 s
20e Antoon Dignef   Belgique Individuel + h 24 min 52 s
21e Dante Gianello   France Touriste-Routier + h 28 min 30 s
22e Salvador Cardona   République espagnole Espagne + h 50 min 59 s
23e Bruno Roth   Allemagne Individuel + h 51 min 6 s
24e Léo Amberg   Suisse Individuel + h 56 min 25 s
25e Jean Fontenay   France Individuel + h 9 min 56 s

Classements annexes finalsModifier

Prix du meilleur grimpeurModifier

Le vainqueur se voit remettre 10 000 francs, le 2e 5 000 francs et le 3e 2 000 francs[13].

Classement du Prix du meilleur grimpeur[14],[15],[16].
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Félicien Vervaecke   Belgique Belgique 128 points
2e Sylvère Maes   Belgique Individuel 92 pts
3e Jules Lowie   Belgique Individuel 71 pts
4e Gabriel Ruozzi   France Touriste-Routier 62 pts
5e Romain Maes     Belgique Belgique 58 pts
6e Ambrogio Morelli   Italie Individuel 49 pts
7e Francesco Camusso   Italie Italie 47 pts
8e René Vietto   France France 42 pts
9e Orlando Teani (en)   Italie Individuel 41 pts
10e Léo Amberg   Suisse Individuel 33 pts

Challenge internationalModifier

Classement du Challenge international[14],[17],[18]
  Équipe Pays Temps
1re Belgique   Belgique en 425 h 36 min 9 s
2e France   France + h 24 min 51 s
3e Allemagne   Allemagne + h 57 min 17 s
4e Italie   Italie + 12 h 13 min 22 s
5e Espagne   République espagnole + 13 h 16 min 21 s

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements par étape[19]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement de la montagne Challenge international
1 Romain Maes Romain Maes Non décerné Belgique
2 Charles Pélissier
3 Raffaele Di Paco
4 Jean Aerts Félicien Vervaecke
5a Maurice Archambaud
5b Raffaele Di Paco
6 René Vietto
7 Francesco Camusso Italie
8 Jean Aerts Belgique
9 René Vietto
10 Jean Aerts
11 Romain Maes
12 Charles Pélissier
13a Vasco Bergamaschi
13b Georges Speicher
14a René Le Grevès
14b Maurice Archambaud
15 Sylvère Maes
16 Ambrogio Morelli
17 Julien Moineau
18a René Le Grevès
18b André Leducq
19a René Le Grevès
19b Jean Aerts
20a René Le Grevès
20b Ambrogio Morelli
21 Romain Maes
Classements finals Romain Maes Felicien Vervaecke Belgique

Notes et référencesModifier

  1. Parti communiste français Auteur du texte, « L'Humanité : journal socialiste quotidien », sur Gallica, (consulté le )
  2. Boury 1997, p. 112-113
  3. Boury 1997, p. 132
  4. Boury 1997, p. 359
  5. En Tour de France 1961, Jacques Anquetil portera aussi le maillot jaune du premier jour jusqu’à sa victoire finale mais le premier jour étant alors constitué de deux demi-étapes et André Darrigade ayant gagné la première demi-étape, Darrigade aura été le premier maillot jaune de l’épreuve et Anquetil n’aura pas eu le maillot jaune tout le parcours.
  6. (en) Tour de France: An alternative view of the ultimate road race dans The Independent du 6 juillet 2007.
  7. Contre-enquête sur la mort de Francesco Cepeda (Tour de France 1935) sur memoire-du-cyclisme
  8. « 29ème Tour de France 1935 » [archive du ], Mémoire du cyclisme (consulté le )
  9. Augendre 2016, p. 33.
  10. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], CVCC (consulté le )
  11. « The history of the Tour de France – Year 1935 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  12. « The history of the Tour de France – Year 1935 – Stage 21 Caen > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  13. « Classement des meilleurs grimpeurs. Prix Martini et Rossi », L'Auto,‎ , p. 3 (lire en ligne).
  14. a et b Tom James, « 1935: Maes from beginning to end », (consulté le )
  15. « Tour de France 1935 », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le )
  16. « Félicien Vervaecke « Roi des Grimpeurs » », L'Auto,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  17. (es) « Como una justa revàlida, Romain Maes, el vencedor del 'Tour', llega destacado en Paris », El mundo deportivo,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le )
  18. (nl) « De Tour de France », Leeuwarder Courant,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le )
  19. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1935 » [« Information about the Tour de France from 1935 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :