Ouvrir le menu principal

Tour Down Under 2019

édition 2019 du Tour Down Under, course cycliste australienne
Tour Down Under 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course21e Tour Down Under
CompétitionUCI World Tour 2019 2.UWT
Étapes6
Dates15 – 20 janvier 2019
Distance857,8 km
PaysAUS Australie
Lieu de départAdélaïde
Lieu d'arrivéeWillunga Hill
Équipes19
Partants133
Arrivants129
Vitesse moyenne41,82 km/h
Résultats
VainqueurRSA Daryl Impey[1] (Mitchelton-Scott)
DeuxièmeAUS Richie Porte (Trek-Segafredo)
TroisièmeNED Wout Poels (Sky)
Meilleur grimpeurAUS Jason Lea (UniSA-Australia)
Meilleur sprinteurNZL Patrick Bevin (CCC)
Meilleur jeuneAUS Chris Hamilton (Sunweb)
Meilleure équipeUAE UAE Team Emirates
◀ 2018
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 21e édition du Tour Down Under (officiellement nommé Santos Tour Down Under), une course cycliste par étapes, a lieu du 15 au en Australie. L'épreuve se déroule sur six jours entre Adélaïde et Willunga Hill sur un parcours de 857,8 km. C'est la première épreuve de l'UCI World Tour 2019, le calendrier le plus important du cyclisme sur route.

La victoire finale revient au Sud-africain Daryl Impey (Mitchelton-Scott). C'est la première fois en 21 ans d'histoire de la course, que le vainqueur de la précédente édition parvient à défendre son titre avec succès. Impey était devancé par le Néo-Zélandais Patrick Bevin (CCC Team) de sept secondes avant la dernière étape se terminant à Willunga Hill, mais Bevin a perdu près de six minutes dans la journée à cause de blessures subies lors d'un accident de la veille. Impey termine troisième de cette étape derrière l'Australien Richie Porte (Trek-Segafredo) - qui a remporté l'étape de Willunga pour la sixième année consécutive - et le Néerlandais Wout Poels (Team Sky). Impey gagne le classement général avec treize secondes d'avance sur Porte et dix-sept secondes sur Poels.

Bien qu’il n'ait pas remporté le classement général, Bevin s'adjuge le maillot bleu attribué au vainqueur du classement des sprints. Dans les autres classements de la course, Jason Lea (UniSA-Australia) gagne le classement de la montagne qu'il a mené de la première à la dernière étape, tandis que son compatriote Chris Hamilton (Sunweb) obtient le maillot blanc du meilleur jeune avec sa sixième place au classement général. Le classement par équipes est remporté par UAE Emirates, qui a mené dès le premier jour et compte une victoire d'étape par Jasper Philipsen pour ses débuts avec une UCI WorldTeam.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

L'épreuve est constituée de six courses en ligne et aucun contre-la-montre. L'avant-veille de l'épreuve se déroule un critérium plat destiné aux sprinteurs, la Down Under Classic.

Les cinq premières étapes de ce Tour Down Under comprennent toutes quelques difficultés à divers endroits de la course. La sixième et dernière étape se termine avec la montée de Willunga Hill (3,5 kilomètres de long et 7 % de dénivelé), après un premier passage quelques kilomètres auparavant et qui joue souvent un rôle décisif dans la course[2].

ÉquipesModifier

Dix-neuf équipes participent à ce Tour Down Under 2019 - dix-huit WorldTeams et une équipe nationale[3].

WorldTeams (18)
  1.   AG2R La Mondiale
  2.   Astana Pro Team
  3.   Bahrain-Merida
  4.   Bora-hansgrohe
  5.   CCC
  6.   Deceuninck-Quick Step
  7.   Dimension Data
  8.   EF Education First
  9.   Groupama-FDJ
  10.   Jumbo-Visma
  11.   Katusha-Alpecin
  12.   Lotto Soudal
  13.   Mitchelton-Scott
  14.   Movistar Team
  15.   Team Sky
  16.   Team Sunweb
  17.   Trek-Segafredo
  18.   UAE Team Emirates
Équipe nationale
  1.   UniSA-Australia
 

FavorisModifier

Première course de la saison cycliste de l'UCI World Tour, le Tour Down Under fait office de reprise pour les coureurs issus des formations World Tour. L'épreuve ne délivrant pas de Wild-card, seule une sélection de coureurs australiens a la possibilité de rivaliser avec les meilleurs. Du fait de sa situation dans le calendrier cycliste et des conditions météorologiques, la course favorise les locaux australiens qui en font souvent un objectif majeur (11 victoires australiennes en 20 éditions).

Outre le tenant du titre sud-africain Daryl Impey de l'équipe australienne Mitchelton-Scott, on retrouve donc parmi les favoris du classement général de cette épreuve l'Australien Richie Porte, lauréat en 2017 et second en 2018, avec sa nouvelle équipe Trek-Segafredo, mais aussi son ancien co-équipier Rohan Dennis, lauréat en 2015, et désormais chez Barhaïn-Merida. On retrouve aussi le Néo-Zélandais George Benett pour Jumbo-Visma, le Canadien Michael Woods pour EF-Education First, l'Australien Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe), l'Italien Diego Ulissi (UAE Emirates) ou encore le Slovaque aux trois titres de champion du monde Peter Sagan pour Bora-Hansgrohe. Ce dernier disputera aussi les étapes de sprint au côté de l'Australien Caleb Ewan, nouveau membre de la Lotto-Soudal, et de l'Italien Elia Viviani pour la Deceuninck-Quick-Step[4],[5].

ÉtapesModifier

Ce Tour Down Under comporte six étapes pour un total de 857,8 kilomètres à parcourir.

Étape Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape 15 janv. North Adelaide (en)Port Adélaïde 132,4   Elia Viviani   Elia Viviani
2e étape 16 janv. NorwoodAngaston 149   Patrick Bevin   Patrick Bevin
3e étape 17 janv. LobethalUraidla (en) 146,2   Peter Sagan   Patrick Bevin
4e étape 18 janv. Unley (en)Athelstone (en) 129,2   Daryl Impey   Patrick Bevin
5e étape 19 janv. GlenelgStrathalbyn (en) 149,5   Jasper Philipsen   Patrick Bevin
6e étape 20 janv. McLaren Vale (en)Willunga Hill 151,5   Richie Porte   Daryl Impey

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

Quatre coureurs, Michael Storer (Sunweb), Artyom Zakharov (Astana), Patrick Bevin (CCC) et Jason Lea (UniSA-Australia) échappés en début d'étape sont rattrapés par le peloton à 38 km de l'arrivée. Aucune attaque ne vient empêcher un sprint massif à l'arrivée. Max Walscheid (Sunweb) fait le sprint en tête avant d'être devancé par Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), mal placé à 200 mètres de la ligne d'arrivée. Jakub Mareczko (CCC) prend la troisième place. Viviani est le premier leader du classement général de ce Tour Down Under, devant Max Walscheid. Grâce aux bonifications obtenues durant leur échapée, Bevin et Storer occupent les troisième et quatrième places[6],[7],[8].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erElia Viviani   ItalieDeceuninck-Quick-Step3 h 19 min 47 s
2eMax Walscheid   AllemagneSunweb+ 0 s
3eJakub Mareczko   ItalieCCC+ 0 s
4ePhil Bauhaus   AllemagneBahrain-Merida+ 0 s
5eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 0 s
6eJasper Philipsen   BelgiqueUAE Team Emirates+ 0 s
7eKristoffer Halvorsen   NorvègeSky+ 0 s
8ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
9eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma+ 0 s
10eDaniel Hoelgaard   NorvègeGroupama-FDJ+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erElia Viviani     ItalieDeceuninck-Quick-Step3 h 19 min 37 s
2eMax Walscheid   AllemagneSunweb+ 4 s
3ePatrick Bevin   Nouvelle-ZélandeCCC+ 5 s
4eMichael Storer    AustralieSunweb+ 5 s
5eJakub Mareczko   ItalieCCC+ 6 s
6eJason Lea    AustralieUniSA-Australia+ 8 s
7ePhil Bauhaus   AllemagneBahrain-Merida+ 10 s
8eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 10 s
9eJasper Philipsen   BelgiqueUAE Team Emirates+ 10 s
10eKristoffer Halvorsen   NorvègeSky+ 10 s
Source : ProCyclingStats


2e étapeModifier

En raison de fortes chaleurs (40° celsius), l'étape a été raccourcie d'une vingtaine de kilomètres. Échappés en début d'étape, Artyom Zakharov (Astana), Jason Lea (UniSA-Australia) et Jaime Castrillo (Movistar) sont rattrapés par le peloton à cinquante kilomètres de l'arrivée. Manuele Boaro (Astana) et Matthieu Ladagnous (Groupama-FDJ) s'échappent à leur tour, avant que Boaro ne laisse Ladagnous seul en tête. Celui-ci creuse une avance de deux minutes mais le peloton, bien emmenés par les équipes des sprinteurs, revient sur lui à deux kilomètres de l'arrivée. Dans le dernier kilomètre, une chute retarde la majorité du peloton. Un groupe réduit se dispute la victoire. Luis León Sánchez (Astana) accélère et parvient à creuser un écart sur ses poursuivants. Il est cependant dépassé par Patrick Bevin (CCC) à 150 mètres de la ligne. Ce dernier résiste au retour du sprint Caleb Ewan et s'impose. Troisième du classement général au départ de l'étape, Patrick Bevin en prend la tête, avec cinq secondes d'avance sur Elia Viviani[9].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPatrick Bevin   Nouvelle-ZélandeCCC3 h 14 min 31 s
2eCaleb Ewan   AustralieLotto-Soudal+ 0 s
3ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
4eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma+ 0 s
5eJasper Philipsen   BelgiqueUAE Team Emirates+ 0 s
6ePhil Bauhaus   AllemagneBahrain-Merida+ 0 s
7eElia Viviani     ItalieDeceuninck-Quick-Step+ 0 s
8eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 0 s
9eKiel Reijnen   États-UnisTrek-Segafredo+ 0 s
10eKristoffer Halvorsen   NorvègeSky+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPatrick Bevin    Nouvelle-ZélandeCCC6 h 34 min 03 s
2eElia Viviani    ItalieDeceuninck-Quick-Step+ 5 s
3eCaleb Ewan    AustralieLotto-Soudal+ 9 s
4eMax Walscheid   AllemagneSunweb+ 9 s
5eArtyom Zakharov   KazakhstanAstana+ 9 s
6eJason Lea    AustralieUniSA-Australia+ 10 s
7eMichael Storer   AustralieSunweb+ 10 s
8ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 10 s
9eJakub Mareczko   ItalieCCC+ 10 s
10eJaime Castrillo   EspagneMovistar+ 12 s
Source : ProCyclingStats


3e étapeModifier

Un circuit final de onze kilomètres comporte deux petites côtes à effectuer à sept reprises. Dans le dernier tour de circuit, Kenny Elissonde attaque dans la dernière côte, Luis León Sánchez le rattrape suivi par Darryl Impey. Peter Sagan dépasse ces deux coureurs dans la descente jusqu'à la ligne d'arrivée.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe3 h 46 min 06 s
2eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 0 s
3eDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott+ 0 s
4eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma+ 0 s
5ePatrick Bevin    Nouvelle-ZélandeCCC+ 0 s
6eJan Polanc   SlovénieUAE Team Emirates+ 0 s
7eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 0 s
8eTadej Pogačar   SlovénieUAE Team Emirates+ 0 s
9eChris Hamilton   AustralieSunweb+ 0 s
10eDomenico Pozzovivo   ItalieBahrain-Merida+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPatrick Bevin    Nouvelle-ZélandeCCC10 h 20 min 09 s
2ePeter Sagan    SlovaquieBora-Hansgrohe+ 1 s
3eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 9 s
4eMichael Storer    AustralieSunweb+ 10 s
5eDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott+ 11 s
6eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma+ 15 s
7eJan Polanc   SlovénieUAE Team Emirates+ 15 s
8eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 15 s
9eChris Hamilton   AustralieSunweb+ 15 s
10eGeorge Bennett   Nouvelle-ZélandeJumbo-Visma+ 15 s
Source : ProCyclingStats


4e étapeModifier

Une échappée comptant Miles Scotson, Thomas De Gendt, Hermann Pernsteiner, Benoît Cosnefroy et Nicholas White est reprise par le peloton en début de la dernière montée. C'est à ce moment où Rémi Cavagna tente de rejoindre les derniers échappés. Quatre coureurs favoris de l'épreuve se détachent dans cette montée: Richie Porte, George Bennett, Michael Woods et Wouter Poels. À la flamme rouge, vingt coureurs se disputent la victoire d'étape. Comme la veille, Sanchez accélère à moins de 500 mètres, suivi par le maillot ocre, mais Impey les dépasse sur la ligne.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott3 h 03 min 27 s
2ePatrick Bevin    Nouvelle-ZélandeCCC+ 0 s
3eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 0 s
4eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 0 s
5eRubén Fernández Andújar   EspagneMovistar+ 0 s
6eGeorge Bennett   Nouvelle-ZélandeJumbo-Visma+ 0 s
7eDiego Ulissi   ItalieUAE Team Emirates+ 0 s
8eMichael Woods   CanadaEF Education First+ 0 s
9eChris Hamilton   AustralieSunweb+ 0 s
10eDylan van Baarle   Pays-BasSky+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPatrick Bevin     Nouvelle-ZélandeCCC13 h 23 min 30 s
2eDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott+ 7 s
3eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 11 s
4eChris Hamilton    AustralieSunweb+ 21 s
5eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 21 s
6eJan Polanc   SlovénieUAE Team Emirates+ 21 s
7eGeorge Bennett   Nouvelle-ZélandeJumbo-Visma+ 21 s
8eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 21 s
9eDiego Ulissi   ItalieUAE Team Emirates+ 21 s
10eMichael Woods   CanadaEF Education First+ 21 s
Source : ProCyclingStats


5e étapeModifier

Ayden Toovey et Jason Lea, de l'équipe UniSA-Austalia, s'échappent dès le départ afin de passer en tête et de renforcer la première place de Lea au grand prix de la montagne. Ils sont rejoints par le Français Clément Chevrier (AG2R La Mondiale), tandis que Toovey se laisse décrocher. Lea obtient les points attendus et les deux coureurs sont repris après une cinquantaine de kilomètres parcourus. Deux sprints intermédiaires sont ensuite disputés. Daryl Impey et Patrick Bevin, intéressés par les bonifications, s'y neutralisent, se partageant les premières et deuxièmes places. Juste après ces sprints, le Français Matthieu Ladagnous, de l'équipe Groupama-FDJ, attaque, rejoint par Ayden Toovey. Malgré l'avance de quatre minutes qu'ils parviennent à creuser, ils sont rattrapés par le peloton à 35 km de l'arrivée. Le leader du classement général Patrick Bevin tombe à une dizaine de kilomètres de l'arrivée mais parvient à rentrer dans le peloton, avec l'aide de ses coéquipiers.

Le course se termine par un sprint massif. L'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) franchit la ligne d'arrivée le premier. Il est cependant déclassé par le jury pour avoir bousculé Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) de la tête durant le sprint. C'est ce dernier, initialement deuxième, qui se voit attribuer la victoire, devant Peter Sagan et Danny van Poppel. Patrick Bevin reste en tête du classement général avec sept secondes d'avance sur Daryl Impey[10].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJasper Philipsen   BelgiqueUAE Team Emirates3 h 37 min 00 s
2ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
3eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma+ 0 s
4eJens Debusschere   BelgiqueKatusha-Alpecin+ 0 s
5eElia Viviani   ItalieDeceuninck-Quick-Step+ 0 s
6ePhil Bauhaus   AllemagneBahrain-Merida+ 0 s
7eCees Bol   Pays-BasSunweb+ 0 s
8eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 0 s
9eWout Poels   Pays-BasSky+ 0 s
10eDavide Ballerini   ItalieAstana+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erPatrick Bevin     Nouvelle-ZélandeCCC17 h 00 min 25 s
2eDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott+ 7 s
3eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 16 s
4eRyan Gibbons    Afrique du SudDimension Data+ 26 s
5eJan Polanc   SlovénieUAE Team Emirates+ 26 s
6eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 26 s
7eGeorge Bennett   Nouvelle-ZélandeJumbo-Visma+ 26 s
8eChris Hamilton   AustralieSunweb+ 26 s
9eWout Poels   Pays-BasSky+ 26 s
10eMichael Woods   CanadaEF Education First+ 26 s
Source : ProCyclingStats


6e étapeModifier

Une échappée de sept coureurs ayant un maximum de 3 minutes 30 secondes est reprise dans la première ascension de Willunga. Seul Nicholas White résiste jusqu'à ce que les Sky le dépasse avant le sommet. Pendant cette montée, le maillot ocre de Bevin a des difficultés importantes et se retrouve au sommet loin derrière le peloton. Hector Carretero roule seul en tête de course dans le secteur plat, puis est rejoint par deux autres coureurs. Elissonde se remet à attaquer dans la seconde ascension de Willunga, son coéquipier Wouter Poels vient le rejoindre. Comme les années précédentes, Richie Porte met une très forte attaque à 1300 mètres de la ligne et vient remporter l'étape devant Poels. Darryl Impey, juste derrière eux, remporte le classement général.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte   AustralieTrek-Segafredo3 h 30 min 14 s
2eWout Poels   Pays-BasSky+ 0 s
3eDaryl Impey   Afrique du SudMitchelton-Scott+ 0 s
4eRohan Dennis   AustralieBahrain-Merida+ 3 s
5eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 6 s
6eChris Hamilton   AustralieSunweb+ 10 s
7eMichael Woods   CanadaEF Education First+ 15 s
8eDiego Ulissi   ItalieUAE Team Emirates+ 17 s
9eTom-Jelte Slagter   Pays-BasDimension Data+ 17 s
10eDries Devenyns   BelgiqueDeceuninck-Quick-Step+ 17 s
Source : ProCyclingStats

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erDaryl Impey    Afrique du SudMitchelton-Scott20 h 30 min 42 s
2eRichie Porte   AustralieTrek-Segafredo+ 13 s
3eWout Poels   Pays-BasSky+ 17 s
4eLuis León Sánchez   EspagneAstana+ 19 s
5eRohan Dennis   AustralieBahrain-Merida+ 26 s
6eChris Hamilton    AustralieSunweb+ 33 s
7eMichael Woods   CanadaEF Education First+ 38 s
8eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 40 s
9eDiego Ulissi   ItalieUAE Team Emirates+ 40 s
10eDries Devenyns   BelgiqueDeceuninck-Quick-Step+ 40 s
Source : ProCyclingStats


Classement de la montagneModifier

 Classement de la montagne
CoureurPaysÉquipePoints
1erJason Lea    AustralieUniSA-Australia30 pts
2eWout Poels   Pays-BasSky30 pts
3eRichie Porte   AustralieTrek-Segafredo28 pts
4eGeorge Bennett   Nouvelle-ZélandeJumbo-Visma16 pts
5eKenny Elissonde   FranceSky16 pts

Classement des sprintsModifier

 Classement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1erPatrick Bevin    Nouvelle-ZélandeCCC56 pts
2eDanny van Poppel   Pays-BasJumbo-Visma54 pts
3ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe50 pts
4eDaryl Impey    Afrique du SudMitchelton-Scott49 pts
5eLuis León Sánchez   EspagneAstana46 pts

Classement des jeunesModifier

 Classement du meilleur jeune
CoureurPaysÉquipeTemps
1erChris Hamilton    AustralieSunweb20 h 31 min 15 s
2eRuben Guerreiro   PortugalKatusha-Alpecin+ 7 s
3eRyan Gibbons   Afrique du SudDimension Data+ 10 s
4eTadej Pogačar   SlovénieUAE Team Emirates+ 10 s
5eJai Hindley   AustralieSunweb+ 33 s

Classement par équipesModifier

 Classement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reUAE Team Emirates   Émirats arabes unis61 h 34 min 22 s
2eBahrain-Merida   Bahreïn+ 43 s
3eDimension Data   Afrique du Sud+ 55 s
4eSunweb   Allemagne+ 1 min 11 s
5eMovistar   Espagne+ 1 min 54 s

Classements UCIModifier

Le Tour Down Under attribue des points au Classement mondial UCI 2019 selon le barème suivant[11].

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 80 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3
Par étapes 60 25 10
Leader 10
Nombre de points marqués sur la course (top 10)
Rang Coureur Équipe Général Etape Leader Total
1   Daryl Impey Mitchelton-Scott 500 80 - 580
2   Richie Porte Trek-Segafredo 400 60 - 460
3   Wout Poels Sky 325 25 - 350
4   Luis León Sánchez Astana 275 35 - 310
5   Rohan Dennis Bahrain-Merida 225 - - 225
6   Chris Hamilton Sunweb 175 - - 175
7   Michael Woods EF Education First 150 - - 150
8   Patrick Bevin CCC 10 85 40 135
9   Ruben Guerreiro Katusha-Alpecin 125 - - 125
10   Diego Ulissi UAE Emirates 100 - - 100

Évolution des classementsModifier

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour Down Under Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement des sprints
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1994)
 Liste des participants
Mitchelton-Scott
MTS
NumCoureurPos
1  Daryl Impey (RSA) 1er
2  Luke Durbridge (AUS) 78e
3  Alexander Edmondson (AUS) 64e
4  Lucas Hamilton (AUS) 84e
5  Mathew Hayman (AUS) 65e
6  Michael Hepburn (AUS) 19e
7  Cameron Meyer (AUS) 34e
Bora-Hansgrohe
BOH
NumCoureurPos
11  Peter Sagan (SVK) 55e
12  Maciej Bodnar (POL) 97e
13  Oscar Gatto (ITA) 123e
14  Jay McCarthy (AUS) 33e
15  Gregor Mühlberger (AUT) 21e
16  Daniel Oss (ITA) 52e
17  Lukas Pöstlberger (AUT) 127e
Trek-Segafredo
TFS
NumCoureurPos
21  Richie Porte (AUS) 2e
22  William Clarke (AUS) 96e
23  Koen de Kort (NED) 106e
24  Jarlinson Pantano (COL) 51e
25  Ryan Mullen (IRL) 66e
26  Kiel Reijnen (USA) 126e
27  Peter Stetina (USA) 50e
Lotto-Soudal
LTS
NumCoureurPos
31  Caleb Ewan (AUS) 95e
32  Adam Blythe (GBR) 113e
33  Tomasz Marczyński (POL) 54e
34  Carl Fredrik Hagen (NOR) 36e
35  Adam Hansen (AUS) 75e
36  Roger Kluge (GER) 110e
37  Thomas De Gendt (BEL) 74e
UAE Team Emirates
UAD
NumCoureurPos
41  Sven Erik Bystrøm (NOR) 53e
42  Rory Sutherland (AUS) 111e
43  Ivo Oliveira (POR) 88e
44  Jasper Philipsen (BEL) 77e
45  Tadej Pogačar (SLO) 13e
46  Jan Polanc (SLO) 15e
47  Diego Ulissi (ITA) 9e
Dimension Data
TDD
NumCoureurPos
51  Michael Valgren (DEN) 37e
52  Lars Bak (DEN) 40e
53  Nicholas Dlamini (RSA) 100e
54  Ryan Gibbons (RSA) 11e
55  Ben O'Connor (AUS) 20e
56  Scott Davies (GBR) 59e
57  Tom-Jelte Slagter (NED) 17e
Bahrain-Merida
TBM
NumCoureurPos
61  Domenico Pozzovivo (ITA) 14e
62  Phil Bauhaus (GER) 94e
63  Rohan Dennis (AUS) 5e
64  Heinrich Haussler (AUS) 49e
65  Hermann Pernsteiner (AUT) 27e
66  Yukiya Arashiro (JPN) 39e
67  Marcel Sieberg (GER) 122e
EF Education First
EF1
NumCoureurPos
71  Michael Woods (CAN) 7e
72  Mitchell Docker (AUS) 93e
73  Daniel McLay (GBR) AB-6
74  Lachlan Morton (AUS) 82e
75  Thomas Scully (NZL) 86e
76  James Whelan (AUS) 46e
77  Alberto Bettiol (ITA) 76e
Sunweb
SUN
NumCoureurPos
81  Cees Bol (NED) 109e
82  Johannes Fröhlinger (GER) 79e
83  Chris Hamilton (AUS) 6e
84  Jai Hindley (AUS) 18e
85  Max Kanter (GER) AB-3
86  Michael Storer (AUS) 28e
87  Max Walscheid (GER) 120e
AG2R La Mondiale
ALM
NumCoureurPos
91  Pierre Latour (FRA) 32e
92  Gediminas Bagdonas (LTU) 116e
93  Clément Chevrier (FRA) 72e
94  Benoît Cosnefroy (FRA) 124e
95  Nico Denz (GER) 115e
96  Hubert Dupont (FRA) 47e
97  Nans Peters (FRA) 81e
Astana
AST
NumCoureurPos
101  Davide Ballerini (ITA) 83e
102  Manuele Boaro (ITA) 92e
103  Laurens De Vreese (BEL) 102e
104  Daniil Fominykh (KAZ) 85e
105  Yevgeniy Gidich (KAZ) 63e
106  Artyom Zakharov (KAZ) 103e
107  Luis León Sánchez (ESP) 4e
Katusha-Alpecin
TKA
NumCoureurPos
111  Alex Dowsett (GBR) 128e
112  Jens Debusschere (BEL) 118e
113  Ruben Guerreiro (POR) 8e
114  Nathan Haas (AUS) 125e
115  Marco Haller (AUT) 61e
116  Viatcheslav Kouznetsov (RUS) 38e
117  Dmitry Strakhov (RUS) 57e
Groupama-FDJ
GFC
NumCoureurPos
121  Miles Scotson (AUS) 43e
122  Daniel Hoelgaard (NOR) 90e
123  Matthieu Ladagnous (FRA) 70e
124  Tobias Ludvigsson (SWE) 23e
125  Steve Morabito (SUI) 25e
126  Kilian Frankiny (SUI) 69e
127  Léo Vincent (FRA) 80e
Movistar
MOV
NumCoureurPos
131  Héctor Carretero (ESP) 45e
132  Jaime Castrillo (ESP) AB-6
133  Rubén Fernández Andújar (ESP) 60e
134  Lluís Mas (ESP) 24e
135  Eduard Prades (ESP) 22e
136  Jasha Sütterlin (GER) 56e
137  Rafael Valls (ESP) 42e
Deceuninck-Quick-Step
DQT
NumCoureurPos
141  Elia Viviani (ITA) 119e
142  Fabio Sabatini (ITA) 104e
143  Michael Mørkøv (DEN) 101e
144  Mikkel Honoré (DEN) NP-5
145  Dries Devenyns (BEL) 10e
146  James Knox (GBR) 48e
147  Rémi Cavagna (FRA) 29e
Jumbo-Visma
TJV
NumCoureurPos
151  George Bennett (NZL) 12e
152  Robert Gesink (NED) 31e
153  Lennard Hofstede (NED) 35e
154  Bert-Jan Lindeman (NED) 108e
155  Tom Leezer (NED) 71e
156  Danny van Poppel (NED) 68e
157  Maarten Wynants (BEL) 91e
Sky
SKY
NumCoureurPos
161  Owain Doull (GBR) 99e
162  Kenny Elissonde (FRA) 44e
163  Kristoffer Halvorsen (NOR) 117e
164  Christian Knees (GER) 87e
165  Wout Poels (NED) 3e
166  Luke Rowe (GBR) 89e
167  Dylan van Baarle (NED) 16e
CCC
CPT
NumCoureurPos
171  Patrick Bevin (NZL) 41e
172  Víctor de la Parte (ESP) 67e
173  Jakub Mareczko (ITA) 114e
174  Łukasz Owsian (POL) 98e
175  Joey Rosskopf (USA) 62e
176  Francisco Ventoso (ESP) 112e
177  Szymon Sajnok (POL) 129e
UniSA-Australia
UNA
NumCoureurPos
181  Chris Harper (AUS) 26e
182  Dylan Sunderland (AUS) 30e
183  Ayden Toovey (AUS) 73e
184  Jason Lea (AUS) 107e
185  Neil van der Ploeg (AUS) 121e
186  Michael Potter (AUS) 105e
187  Nicholas White (AUS) 58e

Notes et référencesModifier

  1. « Tour Down Under : Richie Porte remporte l'étape reine, Daryl Impey le classement final », sur lequipe.fr, 20 janvier 2019.
  2. « Parcours officiel du Tour Down Under 2019 » tourdownunder.com.au
  3. Startlist sur procyclingstats.com
  4. (en) « 5 riders to watch at the 2019 Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2019)
  5. (en) « Five things to look out for at the 2019 Tour Down Under », sur cyclingweekly.com, (consulté le 9 janvier 2019)
  6. (en) « Elia Viviani wins Tour Down Under stage one after superb late sprint », sur cyclingweekly.com, (consulté le 15 janvier 2019)
  7. (en) « Viviani wins Tour Down Under opener in Adelaide », sur cyclingnews.com, (consulté le 15 janvier 2019)
  8. « Quick Step vainqueur de la première étape du World Tour grâce à Elia Viviani », sur lequipe.fr, (consulté le 15 janvier 2019)
  9. (en) « Tour Down Under: Bevin wins stage 2 in Angaston », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 janvier 2019)
  10. (en) « Tour Down Under: Philipsen wins stage 5 after Ewan relegated », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 janvier 2019)
  11. « Titre II: Épreuves sur Route - Règlement au 05.02.2019 », sur uci.org

Articles connexesModifier

Liens externesModifier