Ouvrir le menu principal
Des Touloulous dans les rues de Cayenne en 2007.

Le touloulou est le plus célèbre des personnages typiques et la reine du carnaval guyanais.

Sommaire

OrigineModifier

Ce personnage typique de la culture créole guyanaise représente les femmes bourgeoises des XVIIIe et XIXe siècles, endimanchées, toujours habillées de la tête aux pieds.

DescriptionModifier

Le Touloulou est la reine du carnaval. C'est une dame habillée de manière élégante de la tête aux pieds. Ce sont normalement des femmes dont on ne voit pas une once de peau. Elle porte un jupon, une cagoule, un loup et des longs gants. Pour ne pas être reconnues, les femmes vont jusqu'à mettre des lentilles colorées, des perruques et camoufler leur voix. Elles ne portent pas leur parfum habituel, achètent des paires de chaussures pour l'occasion qu'elles ne remettront pas et ne se déplacent pas avec leur véhicule pour garder l'anonymat. Elles défilent dans la rue et participent aux bals paré-masqués.

Il existe aussi un costume propre aux hommes appelé Tololo.

Dans les dancing, rebaptisées à l'occasion « universités », ce sont les touloulous qui invitent les hommes à danser. Ils ne peuvent refuser.

Anciennes et diverses utilisations du terme « Touloulou »Modifier

À la base, un « Touloulou » désignait toutes personnes déguisées et masquées pendant le carnaval guyanais. On pouvait retrouver des variations du terme comme :

  • le Touloulou traditionnelle,
  • le Touloulou du bal (paré-masqué),
  • le Touloulou solitaire,
  • le Touloulou sale.

Ce n'est qu'à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, que le terme « Touloulou » est essentiellement utiliser pour décrire le Touloulou du bal paré-masqué.

Les « Dix commandements du Touloulous »Modifier

GalerieModifier

Autres significationsModifier

Aux Antilles, le touloulou ou tourloulou désigne un petit crabe de terre rouge et noir (Geocarcinus sp) qui vit au bord de la mer dans des cachettes diverses comme des trous (qu'il creuse lui-même), des fissures, mais aussi dans de petits coquillages. À priori, on ne le mange pas.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier