Tosa (chien)

race de chiens

Tosa

Tosa-Inu

Tosa
Tosa
Caractéristiques
Nomenclature FCI
  • groupe 2
    • section 2
      • no 260

Le Tosa ou Tosa-Inu est une race de chien originaire du Japon ; son nom provient de la région où elle a été créée.

Depuis la fin du XIXe siècle, des chiens de l'île de Shikoku au Japon furent croisés avec des races de chiens occidentaux : le bulldog, le mastiff, le dogue allemand ainsi que le saint-bernard et le Bull Terrier, afin d'établir le standard du Tosa que l'on connaît de ces jours-ci.

Au Japon, ce chien est très apprécié auprès des yakusas (mafia japonaise) et notamment pour les combats de chiens qui rapportent énormément d'argent.

En France, le Tosa fait partie de la seconde catégorie telle que définie par la loi du 6 janvier 1999 (chiens de garde et de défense).

Un chien non inscrit à un livre généalogique reconnu par le ministère chargé de l’agriculture (LOF) et qui peut être rapproché morphologiquement des races Tosa, American Staffordshire terrier ou Mastiff est automatiquement classé en première catégorie (chiens d’attaque) et donc aujourd'hui totalement interdit.

Les chiens de garde et de défense (seconde catégorie) doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure titulaire d’un permis de détention :

  • sur la voie publique,
  • dans les transports en commun,
  • dans les lieux publics et, plus généralement, les locaux ouverts au public,
  • dans les parties communes des immeubles collectifs.

Sanctions en cas de non-respect de la réglementation

Le propriétaire ou le détenteur d’un chien dangereux, qui ne respecte pas l’une des interdictions ou des obligations ci-dessus, risque une amende. Dans certains cas, il encourt également une peine de prison.

Les conditions pour détenir un chien catégorisé

La personne qui envisage de détenir un chien inscrit sur la liste des chiens susceptibles d’être dangereux (appelés aussi "chiens catégorisés"), doit remplir toutes les conditions ci-dessous :

  • être âgée d’au moins 18 ans,
  • ne pas être sous tutelle (sauf autorisation du juge des tutelles),
  • ne pas avoir été condamnée pour crime ou délit inscrit au bulletin n°2 du casier judiciaire (pour les Étrangers, sur un document équivalent),
  • ne pas avoir fait l’objet d’une décision de retrait du droit de propriété ou de garde d’un chien, en raison du danger qu’il représentait pour les personnes ou les animaux domestiques (sauf dérogation accordée sous conditions par le maire si cette décision de retrait date de plus de 10 ans).

La personne doit également avoir obtenu un permis de détention pour l’animal.

Assez patient, le Tosa Inu est un chien brave et courageux. Il nécessite un apprentissage rigoureux des règles, une bonne socialisation et un maître à la hauteur et expérimenté. Il est affectueux et attaché à ses maîtres, mais distant et méfiant envers les personnes qu'il ne connaît pas.

En France, il s'agit d'une race de chien de seconde catégorie. Dans le cadre du permis de détention, une évaluation comportementale doit avoir été réalisée par un vétérinaire inscrit sur une liste départementale entre 8 mois et 1 an d'âge ; si l'animal est âgé de moins de 8 mois, il sera délivré un permis de détention provisoire au propriétaire[1].

AspectModifier

Le Tosa Inu est un grand chien.

  • Mâle : min 60 cm au garrot
  • Femelle : min 55 cm au garrot

Le poids est d'environ :

  • Mâle : de 70 à 90 kg
  • Femelle : de 60 à 80 kg

Notes et référencesModifier

  1. « Les chiens de catégorie 1 et 2 dits « chiens dangereux » », sur agriculture.gouv.fr (consulté le )