Ouvrir le menu principal

Topographie médicale

type d'étude scientifique médicale populaire au XIXe siècle

Une topographie médicale est une pratique médicale très répandue au XIXe siècle, qui a pour but d'examiner les causes qui peuvent avoir une influence sur la santé, ou plus largement la vie, des habitants d'un lieu donné[1]. Par extension, on appelle topographies médicales les ouvrages s'y rapportant.

Le lieu étudié est généralement une ville, comme la Topographie médicale de Paris écrite par le médecin Claude Lachaise, parue en 1822[2]. Ce type d'ouvrage s'inscrivait la plupart du temps dans des conceptions hygiénistes de la médecine, et proposait des précautions à ses lecteurs quant aux pratiques à avoir pour rester en bonne santé.

Au moins 600 topographies médicales ont été rédigées en France, entre 1761 et 1895[3].

RéférencesModifier

  1. Alain Corbin (dir.), Christophe Granger, La pluie, le soleil et le vent : Une histoire de la sensibilité au temps qu'il fait., Paris, Aubier Montaigne, , 246 p. (ISBN 2700704304), p. 44, Chapitre 2
  2. Claude Lachaise, Topographie médicale de Paris ou Examen général des causes qui peuvent avoir une influence marquée sur la santé des habitans de cette ville, le caractère de leurs maladies, et le choix des précautions hygiéniques qui leur sont applicables . Par C. Lachaise, docteur en médecine de la faculté de Paris, membre de la société de médecine pratique de la même ville, correspondant de celle des sciences, arts et belles-lettres de Macon, etc., (lire en ligne)
  3. Hugues Moussy, « Les topographies médicales françaises des années 1770 aux années 1880 : essai d'interprétation d'un genre médical », sur http://www.theses.fr/, (consulté le 21 février 2016)