Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Topkapi.
Topkapi
Description de l'image Peter Ustinov in Topkapi.jpg.

Réalisation Jules Dassin
Scénario Eric Ambler (roman The Light of Day)
Monja Danischewsky
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 120 minutes
Sortie 1964

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Topkapi est un film américain réalisé par Jules Dassin, sorti en 1964.

SynopsisModifier

Elizabeth Lipp, grande amatrice de pierres précieuses, engage Walter Harper pour organiser le vol de la dague du sultan, incrustée de diamants et d'émeraudes, conservée au Palais de Topkapi à Istanbul. Lipp et Harper recrutent un acrobate, un colosse et un expert en électronique, puis se rendent à Kavala, dans le nord de la Grèce, en quête du « pigeon » qui devra passer la frontière turque avec le matériel nécessaire au cambriolage…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Référence culturelle et influencesModifier

  • 1965 : Le Corniaud, sorti l'année suivante, reprend l'idée du pigeon traversant la frontière au volant d'une voiture de luxe dissimulant des biens illégaux[1].
  • 1966 : Mission impossible : Le producteur Bruce Geller a reconnu s'être profondément inspiré de Topkapi pour l'épisode « pilote » de sa série [2].
  • 1996 : Mission impossible, remake cinématographique de Brian De Palma a aussi influencé par le film de Jules Dassin : par exemple, la séquence où un personnage est suspendu à un fil a donné à Brian De Palma l'idée de celle de son film où Ethan Hunt, interprété par Tom Cruise, commet un vol dans les locaux de la CIA, tout en étant suspendu à un câble[3].

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Platinoch, « Topkapi - Toile et Moi », sur Toile et Moi (consulté le 8 septembre 2019).
  2. Wesley Alan Britton, Onscreen and undercover: the ultimate book of movie espionage p. 174
  3. Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, Brian de Palma : Entretiens avec Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, Calmann-Lévy, , 214 p. (ISBN 2-7021-3061-5), p. 172

Liens externesModifier