Tom Thabane

personnalité politique lesothan

Tom Thabane
Illustration.
Tom Thabane en 2014.
Fonctions
Premier ministre du Lesotho

(2 ans, 11 mois et 6 jours)
Monarque Letsie III
Prédécesseur Pakalitha Mosisili
Successeur Moeketsi Majoro

(2 ans, 9 mois et 9 jours)
Monarque Letsie III
Prédécesseur Pakalitha Mosisili
Successeur Pakalitha Mosisili
Biographie
Nom de naissance Tom Motsoahae Thabane
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Maseru (Basutoland)
Nationalité Lésothienne
Parti politique Convention de tous les Basotho

Tom Thabane
Premiers ministres du Lesotho

Thomas Motsoahae « Tom » Thabane, né le à Maseru, est un homme d'État lésothien, membre de la Convention de tous les Basotho (ABC). Il est Premier ministre et ministre de la Défense de 2012 à 2015. Le , il redevient Premier ministre du Lesotho. Le , il démissionne en raison d'allégations d'implication dans le meurtre de son ex-femme.

BiographieModifier

Carrière politiqueModifier

Durant plusieurs années, Thabane est membre du Congrès du Lesotho pour la démocratie (LCD) et du gouvernement du Premier ministre Pakalitha Mosisili de 1998 à 2006. En 2006, il quitte le LCD et crée la Convention de tous les Basotho (All Basotho Convention, ABC). Après avoir été dans l'opposition durant plus de cinq années, il construit une coalition de douze partis en vue des élections législatives de mai 2012 qu'il remporte et devient ainsi Premier ministre.

L'ABC doit céder la place après avoir perdu les élections législatives de février 2015 face à une coalition de sept partis menée par son rival et prédécesseur, Pakalitha Mosisili, en dépit du fait que l'ABC a remporté le plus grand nombre de circonscriptions électorales. Deux mois plus tard, sentant leur vie menacée, Thabane et deux autres dirigeants de l'opposition se réfugient en Afrique du Sud.

Ils reviennent au Lesotho le en vue de participer au vote d'une motion de censure au parlement le à l'encontre du gouvernement de Mosisili. Des élections législatives anticipées sont organisées le suivant[1] après la dissolution du Parlement. Après avoir remporté les élections, Tom Thabane redevient Premier ministre[2].

Le , sur fond d'affaire judiciaire impliquant son épouse, il est contraint à la démission[3]. Initialement prévu pour le [4], le parlement accepte la démission le . Il est remplacé par le ministre des Finances Moeketsi Majoro en tant que Premier ministre par intérim[5].

Vie privéeModifier

Son épouse, Lipolelo Thabane, avec laquelle il est en instance de divorce depuis plusieurs années, est assassinée le alors qu'elle circulait en voiture[6],[7]. En , sa nouvelle femme Maiesaiah est convoquée par la police dans cette affaire, mais ne s'y présente pas ; il annonce alors sa démission prochaine, invoquant son âge et non les investigations à leur encontre[8].

En , Maesaiah Thabane est inculpée du meurtre de Lipolelo Thabane et pour une tentative de meurtre sur la personne de Thato Sibolla, une amie qui accompagnait l’ancienne première dame lorsqu’elle a été abattue. Huit autres personnes ont été mises en accusation.

Dans cette affaire, le Premier ministre lui-même est interrogé par la police, mais, dans un premier temps, n’est pas inculpé. Maesaiah Thabane bénéficie d'une libération en échange d'une caution de 67 dollars (61 ) à laquelle la police s’oppose sans succès.

L'inculpation de Thomas Thabane à lieu le [9], mais il se rend en Afrique du Sud pour « raisons médicales »[10].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier