Ouvrir le menu principal
Tom Robertson
Description de cette image, également commentée ci-après
Tom Robertson sous le maillot des Waratahs en 2017.
Fiche d'identité
Nom complet Tomas J. Robertson
Naissance (24 ans)
à Wellington, Nouvelle-Galles du Sud (Australie)
Taille 1,80 m (5 11)
Position Pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2014-2016
2014-2015
2015-

2016-
Clubs
Sydney University
Sydney Stars
NSW Country Eagles
Franchise
Waratahs

31 (15)[1]
13 (20)[1]
4 (0)[1]

45 (10)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014
2016-
Drapeau : Australie Australie -20
Drapeau : Australie Australie
3 (0)[1]
21 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 14 août 2018.

Tom Robertson, né le à Wellington (Australie), est un joueur de rugby à XV international australien évoluant au poste de pilier. Il évolue avec la franchise des Waratahs en Super Rugby depuis 2016. Il mesure 1,80 m pour 107 kg.

Sommaire

CarrièreModifier

En clubModifier

Tom Robertson commence sa carrière professionnelle en 2013 avec le club de Sydney University qui dispute le Shute Shield (championnat de la région de Sydney), tout en suivant en parallèle des études de médecine[3]. Il remporte ce championnat en 2013 après une large victoire en finale contre Eastwood 51-6, match auquel il ne participe pas[4].

En 2014, il est retenu avec l'équipe des Sydney Stars pour disputer le NRC, compétition qui vient alors d'être créée[5]. Il rejoint en 2016 les NSW Country Eagles, avec qui il est finaliste du championnat lors de sa première saison[6].

En 2016, il fait ses débuts en Super Rugby avec la franchise des Waratahs[7]. Il s'impose rapidement comme le titulaire au poste de pilier droit lors de sa première saison, avant d'être déplacé à gauche lors de sa deuxième saison à cause du retour de Sekope Kepu[1]. En 2017, il prolonge son contrat avec les Waratahs et la fédération australienne jusqu'en 2020[8].

En équipe nationaleModifier

Tom Robertson joue avec l'équipe d'Australie des moins de 20 ans lors du championnat du monde junior 2014[9]

Il est sélectionné pour la première fois avec les Wallabies en juillet 2016 par le sélectionneur Michael Cheika, dans le cadre du Rugby Championship 2016[10].

Il obtient sa première cape internationale avec l'équipe d'Australie le à l’occasion d’un match contre l'équipe d'Argentine à Perth[11],[12].

PalmarèsModifier

En clubModifier

StatistiquesModifier

Au , Tom Robertson compte 21 capes en équipe d'Australie, dont deux en tant que titulaire, depuis le contre l'équipe d'Argentine à Perth[2]. Il n'a inscrit aucun point[2].

Il participe à deux éditions du Rugby Championship, en 2016 et 2017. Il dispute huit rencontres dans cette compétition[13].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Tomas Robertson », sur www.itsrugby.fr (consulté le 14 août 2018)
  2. a b c et d (en) « Tom Robertson : Match List », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 14 août 2018).
  3. (en) « Waratahs rookie Tom Robertson juggles full-time medical degree with professional rugby career », sur www.couriermail.com.au,
  4. (en) « Sydney University thump Eastwood 51-6 to win Shute Shield grand final », sur www.couriermail.com.au,
  5. (en) « NRC team prewiews : introducing the Sydney Stars », sur rugbynews.net.au,
  6. (en) « NSW Country Eagles confirm playing squad », sur rugbynews.net.au,
  7. (en) « 15 SUFC players named in Waratahs Squad for 2016 », sur www.sydneyunirugby.com.au,
  8. « Tom Robertson prolonge avec les Waratahs et la fédération australienne », sur www.rugbyrama.fr,
  9. (en) « Australian Under 20s announce squad for Junior World Champs », sur www.rugby.com.au,
  10. (en) « Giteau returns to Wallabies », sur www.rugby.com.au,
  11. (en) « Dubbo product a chance to be Wallaby No.898 », sur www.dailyliberal.com.au,
  12. (en) « Taste of Wallabies action ignites Robertson’s passion », sur www.theaustralian.com.au,
  13. (en) « Tom Robertson : The Rugby Championship », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 14 août 2018).
  14. (en) « Tom Robertson », sur espn.co.uk (consulté le 16 janvier 2018)

Liens externesModifier