Tom Paddock

Tom Paddock
Image illustrative de l’article Tom Paddock
Fiche d’identité
Nom complet Thomas Paddock
Surnom Redditch Needlepointer
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance
Redditch
Décès
Londres
Taille 1,79 m (5 10)
Catégorie Poids lourds
Palmarès
  Professionnel
Carrière 1844 - 1860
Combats 16
Victoires 11
Défaites 5
Titres professionnels Champion d'Angleterre poids lourds (1856)
Dernière mise à jour : 13 novembre 2015

Tom Paddock, né Thomas Paddock en 1822 à Redditch, et mort le dans le quartier de Marylebone à Londres, aussi connu sous le nom de Redditch Needlepointer, est un champion britannique de pugilat du début de l'époque victorienne[1].

BiographieModifier

Baptisé le à Redditch dans le Worcestershire en Angleterre, il est le fils de George Paddock et d'Elizabeth (née Morris)[2]. Il a grandi dans une ferme ce qui lui a permis de développer une taille et une endurance qui lui seront utiles dans sa carrière de boxeur[1].

Sa carrière professionnelle dans la boxe anglaise a commencé en 1844. Il pesait alors 75 kg et mesurait un peu moins de six pieds de haut. Entre cette date et 1850, il s'est imposé à de nombreuses reprises sur le ring de boxe et a acquis une réputation, non seulement pour son courage mais aussi pour ses coups bas et son caractère colérique[1]. C'est ainsi qu'en 1851, un combat contre Harry Poulson à Belper s'est terminé par une émeute lorsque les deux hommes ont été emprisonnés. Tous les deux ont eu dix mois de travaux forcés[3].

L'année précédente, William Thompson, de Nottingham, l'avait battu lors d'un championnat d'Angleterre à Mildenhall (Suffolk) dans le comté de Suffolk[3]. Paddock espérait obtenir une autre occasion de remporter ce titre mais ses challengeurs potentiels Harry Broome et Bill Perry refuseront de l'affronter. Il s'autoproclame alors champion d'Angleterre des poids lourds[3] mais ne sera reconnu en tant que tel qu'à l'issue des 51 rounds de son combat victorieux contre Harry Broome en 1856[4].

Ce succès sera toutefois de courte durée puisqu'il s'inclinera la même année contre Bill Perry ainsi que lors de deux tentatives ultérieures pour redevenir champion de son pays. Le dernier a lieu en 1860 contre Sam Hurst (en), pour le championnat d'Angleterre[3]. Il meurt d'une maladie cardio-vasculaire le à Marylebone[1],[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) William Broadfoot et Julian (rev.) Lock, « Oxford Dictionary of National Biography », Oxford University Press, (consulté le 11 décembre 2012)
  2. Familysearch.org
  3. a b c et d Fighting history at cyberboxingzone.com
  4. Boxing championship fight at famous-fights.com « Copie archivée » (version du 7 décembre 2007 sur l'Internet Archive)
  5. FreeBMD

Liens externesModifier