Tom Barrett

politicien américain (1953-)

Tom Barrett
Illustration.
Barrett, le 8 mai 2010.
Fonctions
Maire de Milwaukee
En fonction depuis le
(17 ans, 9 mois et 5 jours)
Élection
Réélection


Prédécesseur Marvin Pratt (intérim)
Représentant des États-Unis

(10 ans)
Élection 3 novembre 1992
Réélection 8 novembre 1994
5 novembre 1996
3 novembre 1998
7 novembre 2000
Circonscription 5e district du Wisconsin
Législature 103e, 104e, 105e, 106e et 107e
Prédécesseur Jim Moody (en)
Successeur Jim Sensenbrenner
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Milwaukee (Wisconsin, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université du Wisconsin à Madison

Thomas Mark Barrett dit Tom Barrett, né le à Milwaukee dans le Wisconsin, est un homme politique américain. Membre du Parti démocrate, il est membre de la Chambre des représentants entre 1993 et 2003 et maire de sa ville natale depuis le .

Barrett est candidat en 2010 et 2012 au poste de gouverneur du Wisconsin.

BiographieModifier

Barrett grandit à West Side, une banlieue de Milwaukee[1]. Il obtient un diplôme de l'université du Wisconsin à Madison en 1976 et un Juris Doctor de l'université du Wisconsin en 1980[2].

Il est assistant du juge Robert W. Warren à la cour pour le district oriental du Wisconsin de 1980 à 1982. Il est candidat à l'Assemblée de l'État du Wisconsin en 1982 mais échoue. Il est finalement élu en 1984, puis réélu en 1986 avant d'être candidat au Sénat du Wisconsin en 1988 et est élu[2]. En 1992, le représentant Jim Moody se présente au Sénat des États-Unis et Barrett est élu représentant du 5e district du Wisconsin, avant d'être réélu à quatre reprises, en 1994, 1996, 1998 et 2000.

Le recensement de 2000 entraîne la perte d'un siège pour la délégation du Wisconsin, le redécoupage des districts électoraux fusionne les 4e et 5e districts de l'État. Plutôt que de mener une primaire contre le démocrate Jerry Kleczka, représentant du 4e district, Barrett chercher à obtenir l'investiture démocrate pour l'élection au poste de gouverneur. La primaire est serrée et Barrett arrive deuxième, à 4 points de l'attorney general Jim Doyle et la cheffe de l'administration du comté de Dane, Kathleen Falk, en troisième position. Doyle est élu gouverneur lors de l'élection générale.

En 2004, Barrett est élu maire de Milwaukee en battant avec 54 % des suffrages le sortant Marvin Pratt (en), devenu maire par intérim à la suite de la démission de John Norquist (en)[3]. Barrett est réélu en 2008 avec 79 % des voix, le plus haut pourcentage pour un candidat à l'élection municipale depuis 40 ans. Barrett était toutefois opposé à un candidat « socialiste ».

En , Jim Doyle annonce qu'il n'est pas candidat à un troisième mandat de gouverneur du Wisconsin en 2010. Le , Barrett annonce officiellement sa candidature[4]. Lors de l'élection le , il est battu par le républicain Scott Walker par 52 % des voix contre 46 %[5].

En 2011, Walker s'attaque aux droits, retraites et couverture santé des travailleurs de l'État[non neutre]. Cette mesure entraîne de nombreuses manifestations et un vote de révocation (« recall ») est lancé contre lui. En conséquence, une élection de confirmation a lieu entre Walker et Barrett le . Walker est confirmé dans ses fonctions par 53 % contre 46 %[5].

Il est réélu maire le avec 79 % des voix face à l'indépendant Andrew Shaw qui obtient 21 %.

 
Tom Barrett en 2008.

Le , alors qu'il quitte la foire de l'État avec sa famille, Barrett entend une femme crier face à un homme avec une barre métallique. Barrett s'interpose et appelle la police mais se fait battre et s'effondre après des coups à la tête. L'homme s'enfuit à l'arrivée de la police et le maire est hospitalisé. Le suspect, Anthony J. Peters, est arrêté le lendemain. Barrett est blessé à la tête, a perdu plusieurs dents et sa main droite est gravement fracturée, à tel point qu'il ne retrouvera pas l'usage complet de ses fonctions motrices. Barrett reçoit un appel du président Barack Obama pour le féliciter de son action[6].

Il est réélu maire le avec 70,46 % des voix, le avec 69,95 % et enfin le , il obtient un cinquième mandat avec 62,55 % des voix face à la sénatrice de l'État Lena Taylor[7].

RéférencesModifier

  1. (en) « About Mayor Barrett », Ville de Milwaukee (consulté le )
  2. a et b (en) « BARRETT, Thomas M., (1953 - ) », sur bioguide.congress.gov (consulté le ).
  3. (en) Mark Kass, « The Fall of Marvin Pratt: It wasn't about race, it was about taking the heat » [PDF], Wisconsin Interest, sur wpri.org, Wisconsin Policy Research Institute (consulté le ), p. 29-33.
  4. (en) Barrett says he’s healed, ready to run for governor, Milwaukee Journal Sentinel, 14 novembre 2009.
  5. a et b (en) « Wisconsin voters keep Walker after recall election », sur http://usatoday30.usatoday.com, (consulté le )
  6. (en) Arrest made in attack on Milwaukee mayor, CNN.
  7. (en) « Milwaukee Mayor Tom Barrett wins re-election over Lena Taylor », sur 620WTMJ,

Liens externesModifier