Toku-hime (Tokugawa)

Toku-hime (督姫?, 1565-) est une princesse des époques Sengoku et Edo de l'histoire du Japon. Elle est la deuxième fille de Tokugawa Ieyasu ; sa mère est Nishigori no Kata (西郡の方?), une des concubines d'Ieyasu. Toku-hime est aussi appelée « Ofū », « Tomiko », « Harima-gozen » et « Ryōshō-in ».

Toku-hime
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
Nom dans la langue maternelle
督姫Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Sutsien-si (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Enfants
Ikeda Tadakatsu (d)
Q109657364Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

En 1582, la mort d'Oda Nobunaga lors de l'incident du Honnō-ji laisse les provinces de Kai et Shinano sans seigneur et la lutte entre Ieyasu et Hōjō Ujinao commence. À ce moment cependant, la force des deux est à peu près égale, et chacun sachant qu'une guerre sérieuse affaiblirait encore le vainqueur, ils cherchent la paix. Dans le cadre de l'accord, Ieyasu accepte de donner Toku pour femme à Ujinao.

En 1590, Toyotomi Hideyoshi attaque la forteresse des Hōjō au château d'Odawara lors du siège d'Odawara, et élimine les Hōjō comme puissance dominante. Ujinao fait alors appel à son beau-père Ieyasu, qui l'emporte sur Hideyoshi et afin d'épargner Ujinao et Toku, les envoie au mont Kōya. L'année suivante, Ujinao meurt. Comme Toku n'a pas d'enfants d'Ujinao, elle revient à Ieyasu.

En 1594, Hideyoshi arrange un mariage entre Toku et Ikeda Terumasa. Ils ont cinq fils, dont Ikeda Toshitaka, Ikeda Tadatsugu et Ikeda Tadakatsu. Tadatsugu devient seigneur du château d'Okayama à l'âge de cinq ans, à la suite du décès de Kobayakawa Hideaki.

Source de la traductionModifier