Tocantins

état du Brésil

Tocantins
Blason de Tocantins
Héraldique
Drapeau de Tocantins
Drapeau
Tocantins
Carte de l'État du Tocantins (en rouge) à l'intérieur du Brésil
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Capitale Palmas
Plus grande ville Araguaína
Région Nord
Gouverneur Mauro Carlesse (DEM)
IDH 0,710 — moyen (2000)
Fuseau horaire UTC-3
ISO 3166-2 BR-TO
Démographie
Population 1 496 880 hab. (2014)
Densité 5,4 hab./km2
Rang classé 24e
Géographie
Superficie 277 621 km2
Rang classé 10e

Le Tocantins est un des États du Brésil. Il a été créé en 1988 aux dépens de la partie nord du Goiás et nommé d'après le rio Tocantins. La construction d'une nouvelle capitale, Palmas, débuta en 1989, même si plusieurs villes de l'État datant de l'époque de la colonisation portugaise auraient pu prétendre à ce titre, Araguaína étant la ville la plus importante.

GouverneursModifier

Liste des gouverneurs successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 1991 José Wilson Siqueira Campos PSDB  
1991 1995 Moisés Avelino PMDB  
1995 1998 José Wilson Siqueira Campos PSDB  
1998 1999 Raimundo Nonato Pires dos Santos PPB  
1999 2003 José Wilson Siqueira Campos PSDB  
2003 2009 Marcelo Miranda PMDB  
2009 2010 Carlos Henrique Amorim PMDB  
2011 2014 José Wilson Siqueira Campos PSDB  
2014 2014 Sandoval Lobo Cardoso SOL  
2015 2018 Marcelo Miranda PMDB  
2018 En cours Mauro Carlesse PHSDEM  

GéographieModifier

Le Tocantins fait partie de la zone de transition entre la forêt pluviale amazonienne et la savane. De ce fait, les milieux géographiques de l'État sont variés. Le climat est tropical.

Le relief tabulaire présente des croupes peu élevées au nord et à l'est. Les régions centrales et occidentales sont constituées par la plaine du moyen Araguáia, avec l'île de Bananal (ilha do Bananal en portugais), la plus grande île fluviale au monde, constituée par deux bras de l'Araguáia.

De nombreuses rivières arrosent l'État. Les plus importantes sont le rio Tocantins, le rio Araguaia, le rio do Sono, le rio das Balsas et le rio Paranã.

ÉconomieModifier

 
Riz irrigué à Formoso do Araguaia
 
Bovins à Tocantins

À l'instar de beaucoup d'États du Brésil, l'économie du Tocantins est dépendante de l'élevage de bétail. Cependant les plantations de noix de coco sont très importantes non seulement pour la consommation intérieure du Brésil, mais aussi pour l'exportation dans d'autres pays du Mercosur (Mercosul en portugais). Dans le nord de l'état on extrait aussi de l'huile végétale notamment du palmier babaçu.

Le gouvernement fédéral, a cherché à améliorer les perspectives économiques de l'État en finançant et autorisant la construction d'un barrage hydroélectrique de 452 MW de puissance à Peixe Angical. Cet ouvrage localisé dans le sud de l'État, barrant le rio Tocantins nécessita le déplacement de populations indigènes. Une seule turbine sur les cinq que comporte le barrage suffit à alimenter en électricité l'État tout entier, le solde étant vendu aux autres États du Brésil.

La valeur brute de la production agricole de l'État a été estimée à plus de 7,6 milliards de réaux en 2019[1].

En soja, Tocantins est le plus grand producteur de la région nord du Brésil. Lors de la récolte 2019, Tocantins a récolté 3 millions de tonnes[2],[3].

En maïs, l'État a récolté environ 1 million de tonnes en 2019[1].

En 2019, Tocantins était le leader de la production de riz dans la région Nord, devenant ainsi le troisième producteur brésilien. Récolté plus de 670 mille tonnes lors de la récolte 2016/2017[1].

En ce qui concerne ananas, en 2018, Tocantins était le sixième État producteur au Brésil, avec 69 millions de fruits[4].

En 2019, le troupeau de bœuf de l'État comptait 8 millions d'animaux[1].

En ce qui concerne l'industrie, Tocantins avait un PIB industriel de 4,5 milliards de réaux en 2017, soit 0,4% de l'industrie nationale. Il emploie 30 234 travailleurs dans l'industrie. Les principaux secteurs industriels sont: la construction (34,1%), les services industriels d'utilité publique, tels que l'électricité et l'eau (28,4%), l'alimentation (22,5%), les minéraux non métalliques (5,2%) et les produits produits chimiques (1,5%). Ces 5 secteurs concentrent 91,7% de l'industrie de l'État[5].

Son industrie est principalement agro-industrielle, centralisée dans six districts situés dans cinq villes polaires: Palmas, Araguaína, Gurupi, Porto Nacional et Paraíso do Tocantins. Son industrie est encore petite et se concentre principalement sur sa propre consommation.

Dans le secteur tertiaire (commerce et services), ses principales activités sont concentrées dans la capitale, Palmas, ainsi que dans les villes situées le long de l'autoroute Belém-Brasilia (BR-153 et BR-226). Cette autoroute est vitale pour Tocantins, car elle coupe l'État du nord au sud et permet une meilleure performance dans la croissance économique des villes situées dans ses rives, servant d'entrepôt pour le transport routier et les services aux voyageurs. En outre, l'autoroute Belém-Brasilia facilite également le flux de production de Tocantins vers d'autres États et ports de la côte.

PopulationModifier

Les villes les plus peuplées sont Palmas, Araguaína, Gurupi, et Porto Nacional.

À l'image de sa toute nouvelle capitale Palmas, la population de l'État est en croissance rapide. Alors qu'elle n'était que de 1 157 098 habitants en 2000, elle se montait déjà à 1 305 728 en 2005.

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier