Ouvrir le menu principal

Timothy Kirkhope

député européen britannique

Le très honorable
Baron Kirkhope d'Harrogate
Illustration.
Timothy Kirkhope en 2017.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
En fonction depuis le
(2 ans, 9 mois et 24 jours)
Monarque Élisabeth II
Successeur Ad vitam
Député européen

(17 ans, 2 mois et 15 jours)
Élection 10 juin 1999
Réélection 10 juin 2004
4 juin 2009
22 mai 2014
Législature 5e, 6e, 7e et 8e
Groupe politique PPE-DE (1999-2009)
CRE (2009-2016)
Successeur John Procter
Membre de la Chambre des communes

(9 ans, 10 mois et 20 jours)
Élection 11 juin 1987
Réélection 9 avril 1992
Circonscription Leeds North East
Législature 50e et 51e
Prédécesseur Keith Joseph
Successeur Fabian Hamilton
Biographie
Nom de naissance Timothy John Robert Kirkhope
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Newcastle upon Tyne (Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur
Religion Anglicanisme

Timothy Kirkhope
www.kirkhope.org.uk

Timothy Kirkhope, né le à Newcastle upon Tyne en Angleterre, est un homme politique.

Membre du Parti conservateur, il a été député européen de 1999 à 2016. En 2016 toujours, il est avancé aux lords au Parlement du Royaume-Uni en tant que baron à vie par l'ancien Premier ministre Cameron[1].

Sommaire

BiographieModifier

En 1987, Timothy Kirkhope succède à sir Keith Joseph en tant que représentant à la chambre des communes pour la circonscription de Leeds North East dans le Yorkshire jusqu'en 1997.

Il est ensuite élu député européen pour la première fois lors des élections européennes de 1999, avant d'être réélu en 2004, 2009 et 2014.

À la suite de la démission du Premier ministre David Cameron en 2016, il est nommé pair à vie. Suite à cette nomination, il démissionne de son mandat de parlementaire européen le 5 octobre de la même année[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Peerage for Conservative MEP Timothy Kirkhope », sur Conservative europe, (consulté le 8 octobre 2016).
  2. (en) « Conservatives close to naming new Yorkshire MEP », sur Yorkshire Post, (consulté le 8 octobre 2016).

Voir aussiModifier