Tibouren N
Tibouren
Caractéristiques phénologiques
Débourrement 2 avril
Floraison 1er juin
Véraison À compléter
Maturité 14 août
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Potentiel alcoolique 12°4
Potentiel aromatique À compléter

Le tibouren est un cépage typiquement provençal.

Les Romains l’ont importé des vignobles de Chaldée pour le cultiver sur les bords du Tibre et l’imposer en Provincia Romana.

Il permet d'obtenir des vins rosés clairs, presque transparents, élégants, fruités et d’un haut degré d’alcool (de 13 à 15 degrés).

Selon le viticulteur Louis Reich, il a été importé à la fin du XVIIIe siècle à Saint-Tropez par voie maritime et s'est ensuite développé dans le golfe de Saint-Tropez[1].

SynonymesModifier

Antiboulen, Antibouren, Gaysserin (est du Var, Alpes-Maritimes), Tiboulen (Var, environ de Saint-Tropez)

Notes et référencesModifier

  1. Ampélographie. Tome 2 / publiée sous la direction de P. Viala,..., V. Vermorel,... ; avec la collaboration de A. Bacon, A. Barbier, A. Berget... [et al.], 1901-1910 (lire en ligne)


Sur les autres projets Wikimedia :