Thongchai Jaidee

golfeur thaïlandais

Thongchai Jaidee
Image illustrative de l’article Thongchai Jaidee
Fiche d'identité
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Lopburi
Nationalité Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Carrière
Circuit pro Tour européen PGA
Victoires pro 19
Tournois majeurs
Masters T37: 2014
Open américain T47: 2010
Open britannique T13: 2009
US PGA T36: 2009

Thongchai Jaidee, né le à Lopburi en Thaïlande, est un golfeur professionnel thaïlandais. Il détient des droits de jeu sur l'Asian Tour et l'European Tour. Sur l'Asian Tour, il détient le record du plus gros montant de gain, ainsi que la deuxième place au nombre de victoires, avec treize succès. Il remporte l'Ordre du Mérite sur l'Asian Tour trois fois au cours de sa carrière, en 2001, 2004 et 2009. Il est le premier homme à dépasser les 2 millions, 3 millions, 4 millions et 5 millions de dollars de gain sur l'Asian Tour .

CarrièreModifier

Il commence à jouer au golf à seize ans. Il intègre ensuite l'Armée Royale de thaïlande, et devient parachutiste. Il ne passe professionnel qu'à trente ans, mais connais rapidement le succès sur l'Asian Tour, et remporte l'ordre du mérite dès 2001. la même année il joue son premier majeur, l'US Open de golf, qu'il fini 74e[1]. En , il est le premier Thaïlandais à gagner un tournoi du Tour Européen, en remportant le Malaysian Open, un tournoi co-sanctionné par l'Asian Tour. En fin de saison il remporte de nouveau l'Ordre du mérite de l'Asian Tour. En 2005, il défend avec succès son titre au Malaysian Open.

En 2006, il reçoit une invitation spéciale pour jouer le Masters. Il est le deuxième Thaïlandais à le jouer, après Sukree Onsham en 1970 et 1971, et le premier à jouer les quatre tournois majeurs. En 2009, il remporte l'Ordre du mérite de L'Asian Tour une troisième fois.

Thongchai Jaidee remporte son cinquième titre sur le Tour Européen en juin 2012 lors de l'ISPS Handa Wales Open. C'est sa première victoire sur un tournoi du circuit Européen qui ne ce joue pas en Asie[2]. L'année suivante il obtient son meilleur classement de l'Ordre du mérite du Tour Européen avec une 9e place final.

En 2014, il remporte le Nordea Masters, en battant en playoff Victor Dubuisson et Stephen Gallacher. En fin d'année, pour la première édition de l'EurAsia Cup, il est le capitaine de l'équipe asiatique, opposé à l'équipe européen mené par Miguel Ángel Jiménez. La rencontre ce conclu sur un match-nul.

En , il remporte en Allemagne son septième titre sur le Tour européen, l'Open européen. Il devance d'un coup l'anglais Graeme Storm.

Le mois suivant, il participe pour la première fois à la Presidents Cup, que remporte l’équipe américaine. Il est le premier joueur Thaïlandais à jouer cette compétition, qu'il fini avec une victoire, une égalité et une défaite (1-1-1).

En , il remporte l'Open de France avec quatre coups d'avance sur l'italien Francesco Molinari. A 46 ans, il devient le plus vieux vainqueur du tournoi depuis que celui-ci a intégré le Tour Européen en 1972.

Victoires amateur (5)Modifier

  • 1995 Pakistan Amateur Open Championship
  • 1997 Putra Cup
  • 1998 Putra Cup, Singapore Amateur Open Championship, Thailand Amateur Open Championship

Victoires professionnel (19)Modifier

Victoires sur le Tour Européen (8)Modifier

No. Date Tournoi Score Avance Deuxième(s)
1 22 Fevrier 2004 Carlsberg Malaysian Open1 −14 (71-71-64-68=274) 2 coups   Brad Kennedy
2 20 Fevrier 2005 Carlsberg Malaysian Open1 (2) −21 (64-66-67-70=267) 3 coups   Jyoti Randhawa
3 2009 Enjoy Jakarta Indonesia Open1 −12 (71-69-67-69=276) 2 coups   Simon Dyson,   Alexander Norén,

  Steve Webster

4 Ballantine's Championship1 −4 (66-71-77-70=284) Playoff   Gonzalo Fernández-Castaño,   Kang Sung-hoon
5 2012 ISPS Handa Wales Open −6 (71-68-67-72=278) 1 coup   Thomas Bjørn,   Gonzalo Fernández-Castaño,

  Joost Luiten,   Richard Sterne

6 2014 Nordea Masters −16 (69-70-68-65=272) Playoff   Victor Dubuisson,   Stephen Gallacher
7 2015 Porsche European Open −17 (68-68-64-67=267) 1 coup   Graeme Storm
8 2016 Open de France −11 (67-70-68-68=273) 4 coups   Francesco Molinari

Victoires sur l'Asian Tour (13)Modifier

No. Date Tournoi Score Avance Deuxième(s)
1 Kolon Cup Korean Open −10 (70-69-69-70=278) 1 coup   Craig Kamps
2 Wills Indian Open −17 (67-69-69-66=271) 1 coup   Ross Bain
3 London Myanmar Open −11 (69-70-69-69=277) Playoff   Edward Loar
4 Volvo Masters of Asia −19 (71-64-65-65=265) 1 coup   Lin Keng-chi
5 London Myanmar Open (2) −12 (69-72-66-69=276) 3 coups   Andrew Pitts
6 Carlsberg Malaysian Open1 −14 (71-71-64-68=274) 2 coups   Brad Kennedy
7 Carlsberg Malaysian Open1 (2) −21 (64-66-67-70=267) 3 coups   Jyoti Randhawa
8 Volvo Masters of Asia (2) −11 (68-68-69-72=277) 1 coup   Frankie Miñoza
9 Hana Bank Vietnam Masters −15 (67-69-70-67=273) Playoff   Rhys Davies,   Andrew Dodt
10 Johnnie Walker Cambodian Open −24 (68-66-64-66=264) 6 coups   Lam Chih Bing
11 Enjoy Jakarta Indonesia Open1 −12 (71-69-67-69=276) 2 coups   Simon Dyson,   Alexander Norén,

  Steve Webster

12 Ballantine's Championship1 −4 (66-71-77-70=280) Playoff   Gonzalo Fernández-Castaño,

  Kang Sung-hoon

13 Johnnie Walker Cambodian Open (2) −21 (70-67-65-65=267) 4 coups   Kenichi Kuboya

Autres victoires (2)Modifier

  • 2000 Singha Bangkok Open (Thaïlande)
  • 2001 Singha Bangkok Open (Thaïlande)

Résultats en MajeursModifier

Tournoi 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Masters CUT
US Open T74
Open Britannique abd. T52 T13
Championnat de la PGA CUT CUT CUT T36
Tournoi 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Masters abd. T37 55 57
US Open T47 CUT CUT CUT
Open britannique CUT CUT T77 T32 T39 T65 T22 T27
Championnat de la PGA CUT CUT T47 CUT CUT T73 CUT

CUT = ne passe pas le CUT abd. = abandon "T" = égalité

Compétition par équipeModifier

  • Dynasty Cup (représentant l'asie): 2003 (vainqueur), 2005 (vainqueur)
  • Royal Trophy (représentant l'asie): 2006, 2007, 2009 (vainqueur), 2010, 2011, 2013
  • World Cup (représentant la Thaïlande): 2007, 2008, 2009, 2011, 2016
  • EurAsia Cup (représentant l'asie): 2014 (capitaine), 2016
  • Presidents Cup (équipe international): 2015

RéférencesModifier